Merci de votre visite

samedi 10 août 2013

Androgyne - symbole de l’être qui unit les deux principes en lui-même




"La recherche d’une moitié perdue, c’est ainsi que peut se résumer toute l’aventure des hommes et des femmes. Les hommes cherchent les femmes, et les femmes cherchent les hommes… Ils ne savent pas même pourquoi ils se cherchent, mais ils se cherchent, c’est instinctif, une voix leur dit que c’est ainsi qu’ils retrouveront leur unité originelle. De temps à autre, pour quelques instants, ils goûtent quelque chose d’un bonheur indescriptible, et puis arrivent les déceptions, les chagrins. Mais comme ils ne perdent jamais espoir, ils continuent à chercher…

Alors, pourquoi cela ? Pourquoi l’être humain n’arrive-t-il pas à réaliser ses aspirations les plus profondes ? Parce que ce n’est pas dans le plan physique que doit se faire d’abord cette union de l’homme et de la femme. Le plan physique ne doit être que l’aboutissement d’un travail qu’ils ont préalablement accompli dans les plans psychique et spirituel. Sinon, ils ne trouvent, au mieux, que des plaisirs et des jouissances éphémères. Si certains, très rares, sont parvenus à réaliser durablement cette unité en se fusionnant dans le plan physique, c’est parce qu’ils avaient fait, préalablement, tout un travail intérieur. L’être humain doit d’abord chercher à unir les deux principes en lui-même. Voilà la philosophie de l’androgyne, et c’est la plus haute philosophie qui existe."