Merci de votre visite

jeudi 26 septembre 2013

Comment améliorer notre nutrition



Je vous donne maintenant une méthode pour améliorer votre nutrition. Si vous avez de bonnes conditions et n'êtes pas dérangé, préparez tout ce qui est nécessaire pour ne pas avoir à vous lever de table. Lavez-vous les mains et asseyez-vous dans le calme et la paix. Dites votre prière comme vous avez l'habitude de la dire et commencez à manger, en liant chaque bouchée à une vertu. 

Dites: «J'absorbe la sagesse, la pureté, le force, la santé.» En mangeant attentivement, pensez à cette vertu. Je ne peux vous expliquer ce qui se passera à ce moment dans votre laboratoire alchimique: il y aura des transformations si grandes qu'on ne peut s'en faire une idée, la matière s'ouvrira et on recevra d'une seule miette ce qu'on avait jamais reçu auparavant.
Dans la manière de manger résident les plus grands secrets. Les enfants de Dieu mangeront peu, mais par la nourriture ils absorberont l'Esprit de Dieu. Ce sera la communion quotidienne: ils entreront en communion avec l'Esprit du Christ par la nourriture. Cette communion-là dépasse tout: elle dépend de la lumière qu'on porte en soi. Vous direz en mangeant: «C'est la paix...» ou «la bonté que j'absorbe.» Au bout d'une semaine, il y aura un tel changement en vous que vous en serez stupéfaits et que vos amis ne vous reconnaîtront plus. Ne mangez jamais avec précipitation. Ne mangez que dans la tranquillité et dans la paix et vous serez rempli de forces pour toute la journée. Tandis que si pour gagner quelques minutes, vous mangez vite, vous ne pourrez plus vous calmer. Mangez tranquillement, avec beaucoup d'amour et de sagesse, dans la paix absolue, ensuite vous ferez ce que vous voulez ; si vous avez couru, il vous suffira de deux minutes pour arrêter le mouvement, pour sentir la paix se rétablir en vous presque instantanément: les cellules rétabliront la paix. Mais si vous avez mangé autrement, l'inquiétude durera plusieurs jours.

Les hommes sont venus sur terre pour bien vivre la vie, et non pour manger et boire. Mais ils n'ont pas réfléchi deux minutes sur le processus si important de la nutrition, afin de le sanctifier. Chacun sait tout, mais ne sait rien. Le geste de manger est sacré. Chaque bouchée doit être reçue avec amour et pureté. Je vous en prie, conservez précieusement cette méthode que je viens de vous donner. Vous en verrez les résultats dans une semaine. Frère Michaël vous donne des pierres précieuses: le moyen de changer votre vie, de sanctifier le Créateur. Si vous l'utilisez, de votre bouche sortiront des paroles du Ciel et vos yeux jetteront des regards lumineux, tels qu'ils sortent des yeux des fils de Dieu.

Je vous révélerai encore un secret concernant la raison pour laquelle on ne doit pas manger de viande actuellement. C'est parce qu'une grande purification et un grand nettoyage sont en voie de réalisation dans les autres mondes. Nous vivons une nouvelle époque très importante, où Dieu crée une nouvelle terre et un nouveau ciel. Cela doit s'entendre spirituellement: Dieu crée un nouveau cœur et un nouvel intellect. Il envoie des forces tout à fait différentes de celles d'autrefois pour balayer et nettoyer le terrain, afin que les Anges puissent venir habiter un jour sur la terre. Toutes les forces du mal sont donc chassées du monde mental. Notre grand Maître bien-aimé nous a dit qu'elles en sont déjà expulsées mais qu'elles sont dans le plan astral, d'où l'on doit aussi les chasser. Elles viennent se réfugier dans le plan physique. C'est la période la plus terrible car ces esprits arriérés sont en fuite et ils entrent dans les animaux. Il ne faut donc pas manger les animaux afin de rester à l'abri des esprits les plus épouvantables.

Pythagore (le plus grand Initié de l'Antiquité, le plus éclairé, lumière immense, génie qui a laissé une science colossale et qui n'est pas encore bien compris des savants) avait des disciples qui ne mangeaient ni viande, ni œufs. Un jour, Pythagore vit quelqu'un qui battait son chien. Il lui dit: «C'est un de tes amis qui est dans ce chien et tu le bats.» Est-il possible que les âmes humaines se réfugient dans les animaux? C'est possible. Que ceux qui veulent construire la nouvelle vie évitent donc de manger de la viande. Pour entretenir son corps, il faut utiliser des matériaux solides qui ne peuvent ni rouiller, ni se démolir.

Je vous ai dit que plus la matière est pure, plus elle est résistante. Vous croyez que ce qui est gros et épais est solide. Je ne le crois pas. Si la matière est pure, elle est plus résistante, je peux vous en fournir les preuves. Tous ceux qui s'imaginent qu'ils sont très forts, très résistants dans la vie, possesseurs d'une chair robuste parce qu'ils ont mangé et bu, vérifient au cours de leur vie si cela est vrai ou non. Un toute petite calomnie, un regard, un mot et les voilà troublés, ils descendent en enfer. Un toute petite maladie et un peu de température suffisent pour qu'ils s'en aillent très vite. Ne pensez pas que les êtres très gros, épais, solides en apparence, les gros matérialistes, sont plus résistants et savent faire face à ce qui arrive. Non, ils ne résistent pas. Mais ceux qui sont construits d'une matière plus pure peuvent être coupés en morceaux, cuits, congelés, ils sont toujours vivants, comme les chats. On raconte qu'on ne peux tuer les chats, qu'ils ont neuf âmes.

Ceux qui, par la nutrition, se préparent des pensées nobles, lumineuses, des sentiments pleins d'amour et de douceur, se préparent des matériaux solides, qui sauront résister à toutes éventualités. Il faut maintenant préparer l'apparition d'un race qui mangera, pensera, chantera et agira autrement que l'humanité actuelle.

Il reste encore tant de choses à vous dire sur la nutrition. Tout est à dire. Quand on mange trop, on ne peut être extrêmement pur et propre. De même, ne peuvent être propres ceux qui, dans le plan astral (sentiments) se nourrissent comme des animaux, des souris, des rats, des grenouilles. Mais cette question n'est pas très esthétique.

Il faut arriver à se nourrir comme une abeille. C'est notre idéal. Il n'y a qu'elles qui ne produisent pas de déchets malpropres. Ce qu'elles mangent et qu'elles rejettent, c'est le miel. Vous n'avez encore jamais compris pourquoi l'abeille est le symbole de la sixième race. C'est parce qu'elles ne produisent pas d'impuretés. Elles mangent la nourriture la plus sublime, celle qui se transforme en miel. Où trouverez-vous d'autres êtres qui ressemblent à l'abeille? Nous devons arriver à ressembler à l'abeille et adopter la nourriture la plus pure. Actuellement, la nourriture la plus pure est la nourriture végétarienne.

Regardez l'arbre, les plantes. Avez-vous vu de l'égoisme chez les fruits? Refusent-ils d'être mangés? Au contraire, les arbres et les plantes ne vivent que pour donner des fruits: ils sont imprégnés de la vertu d'amour. En les mangeant, on devient comme eux, on acquiert le désir de se sacrifier. Tandis qu'en mangeant les animaux, ce n'est pas la même chose, on s'imprègne d'égoïsme, du désir de se défendre, de violenter les autres, de ne pas être honnête. Les plantes et les arbres disent: «Aimez!» A ceux qui désirent arriver à la douceur, je conseille de jeûner. Quand vous jeûnerez trois, quatre, sept, dix jours consécutifs, vous deviendrez tellement doux que vous n'aurez même plus la force de parler. Vous aurez une douceur extraordinaire.

Vous direz: «Mais pourquoi ceux qui se trouvent privés de nourriture sont-ils devenus si cruels?» Parce qu'ils ne jeûnaient pas volontairement. En jeûnant volontairement, on devient doux, tandis que le jeûne forcé rend méchant. Dans ce cas, c'est la méchanceté, la haine, la vengeance, la peur qui naissent. Tous ceux qui jeûnent volontairement de temps à autres pour nettoyer leur organisme deviennent beaux et doux. La douceur, la beauté et la bonté sont les apanages des végétariens.

Ce que je vous ai dit aujourd'hui, est pour renforcer les végétariens qui sont ici et pour qu'ils sachent répondre aux questions qui peuvent leur être posées. Avec cette bonne volonté que je vois en vous, de plus en plus vous créez vraiment la nouvelle vie.

Je vous dirai une chose qui vous réjouira beaucoup. Une de nos sœurs travaille chez un médecin. Récemment, ce médecin est venu à elle avec un patient, spiritualiste développé et il lui a dit: «Voici la personne qui doit vous soigner. C'est une disciple de frère Michaël.» Le patient a répondu: «Il est inutile de me le dire, cela se voit. Tous les disciples de frère Michaël se reconnaissent à leur expression douce, pure et emplie de joie.»

Peu à peu, on vous reconnaîtra parmi les autres. On comprendra que vous suivez un enseignement magnifique. Cela n'est pas désagréable qu'on vous traite comme un honnête homme sur lequel on peut compter. Quelle mauvaise gloire que d'être malhonnête, escroc, criminel! C'est la pire de toutes les gloires; partout, les portes vous seront fermées, vous serez traqués, tous seront méfiants à votre égard. Tôt ou tard, l'homme mauvais doit s'attendre à ce résultat, car si on peut tromper une «poire», on ne peut les tromper toutes.

Vous êtes sur le bon chemin, continuez à avancer. L'époque de l'Inquisition est passée; on ne viendra pas vous brûler.

Soyez infatigables jusqu'à ce que vous ayez des résultats. Si on doit traverser la mer, on aura un peu mal au cœur; mais quand on arrivera sur l'autre rive, on sera reçu et tous vous diront: «Soyez le bienvenue, vous étiez attendus depuis longtemps.»

Le bateau sur lequel vous êtes est solide, mes chers frères et sœurs, vous traverserez la mer.


Omraam Mikhaël Aïvanhov
Le Sens du Végétarisme - 26 Janvier 1946