Merci de votre visite

jeudi 19 septembre 2013

Le plexus solaire et la méditation



Quand vous voulez méditer, vous choisissez un sujet spirituel sur lequel vous vous concentrez ; vous pouvez alors suivre le déroulement de vos pensées, leur enchaînement, discerner presque leur contenu, leurs couleurs ; c’est votre cerveau qui travaille. Mais si au cours de votre méditation vous arrivez à vous élever encore plus haut, vous sentez que votre cerveau s’arrête de fonctionner, et c’est le plexus solaire qui devient actif ; vous ne comprenez plus les choses intellectuellement, analytiquement, mais vous en avez une compréhension synthétique, vous vibrez en harmonie avec elles, une sensation de plénitude vous pénètre, la méditation devient contemplation ; vous ne pensez plus, vous contemplez quelque chose de splendide, et vous vivez intensément. Vous sentez que vous comprenez les choses beaucoup mieux que vous ne pourriez le faire avec votre cerveau, mais vous ne savez pas comment vous les comprenez. C’est simplement une évidence absolue, oui parce qu’avec votre cœur, le plexus solaire, vous avez réussi à toucher le cœur de l’univers.

Etudier, peser, comprendre les choses, cela ne signifie pas encore que l’on a touché le cœur de l’univers ; ce ne sont là que des conditions préalables. Le cœur de l’univers, vous ne pourrez le toucher qu’avec votre propre cœur. Quand votre cœur, le plexus solaire, commencera à sentir, à aimer, à vivre avec une grande intensité, alors oui, vous allez toucher, remuer le cœur universel, le cœur de Dieu, et de ce cœur viendront jusqu’à vous des énergies, des forces, des courants qui vous vivifieront, qui vous éclaireront. Oui, quand vous arriverez à projeter de votre cœur une immense énergie d’amour, par les lois de l’affinité et de l’écho l’autre cœur vous répondra. Ce phénomène aussi obéit aux lois de l’écho et de l’affinité. Toucher le cœur de l’univers, c’est connaître, sentir, pénétrer les projets et les plans de l’Eternel, de l’Ame universelle ; mais vous n’y arriverez ni par la science, ni par les connaissances livresques, ni par des discours, aussi éloquents soient-ils.

Pour toucher le cœur de l’univers, il faut vibrer à la même longueur d’onde que lui, c'est-à-dire émaner le même amour désintéressé. Quand ce que vous souhaitez, ce que vous demandez ne concerne pas seulement votre intérêt personnel, mais le bien de l’humanité et de l’univers entier, à ce moment-là votre désir vibre à la même longueur d’onde que le cœur de l’univers. Et comme le cœur de l’univers est la source de la vie, la source du bonheur, la source de la beauté, de la poésie, de la musique, la source de tout ce qui est splendide et divin, alors vous recevez cette vie, ce bonheur, cette splendeur... vous goûtez la plénitude. Pour obtenir quelque chose de quelqu’un, vous devez toucher son cœur ; si vous n’arrivez pas à le toucher, il n’est même pas sûr qu’il vous entende. Certains jours vous faites des discours au Ciel pour l’apitoyer ou l’impressionner, mais cela ne sert à rien, il répond : « Je ne comprends pas ce que tu dis » et il vous ferme la porte au nez. Et d’autres jours vous ne dites rien, vous regardez seulement, et il vous dit ; « Viens, entre ! Voilà prends ça ! » Comment cela se fait-il ? Il faut trouver le secret.

Il existe aussi un cœur dans l’univers, mais on ne connaît pas ses lois, c’est pourquoi on n’arrive pas à établir le contact pour capter ses ondes et avoir des révélations. Pour pouvoir toucher le cœur de l’univers, vous devez intensifier votre amour. C’est un travail qui se fait dans le plexus solaire. Vous projetez une puissance, une énergie d’amour et vous la dirigez ; mais cela se fait sans l’intervention du cerveau. Vous êtes conscient, vous dirigez les énergies, vous sentez que vous accédez à un autre niveau de compréhension et de connaissance. Comment expliquer cela ? C’est qu’il existe une autre forme de pensée, une autre forme de compréhension qu’il faut arriver à découvrir. Je pourrais vous en parler plus longuement, mais à quoi cela servirait-il ? Vous ne comprendrez pas, parce que pour comprendre, il faut déjà avoir fait cette expérience. Donc travaillez, travaillez à changer votre vie, à vivre une vie harmonieuse ; à ce moment-là seulement vous arriverez à déclencher les forces contenues dans le plexus solaire, parce que la loi du plexus solaire, c’est l’harmonie. C’est en introduisant l’harmonie en vous que vous entrerez en communication avec la vie cosmique….


L’enfant dans le sein de la mère est relié à elle par le cordon ombilical qui est situé dans la région du plexus solaire ; c’et par le cordon ombilical qu’elle le nourrit. Au moment de la naissance, on coupe ce lien, c’est pourquoi on peut dire que la naissance n’est rien d’autre que le passage d’un état de dépendance à un état d’indépendance, de liberté. Mais en réalité l’homme n’est pas encore tout à fait indépendant, son plexus solaire est relié par un autre cordon ombilical, un cordon éthérique, à la Mère Nature qui le porte dans son sein, le soutient et l’alimente, et il doit travailler à renforcer et enrichir ce lien.