Merci de votre visite

mercredi 20 novembre 2013

La manifestation des indésirables (esprits mauvais)



Qu’on le veuille ou non, toutes sortes de phénomènes et de manifestations prouvent l’existence des indésirables ; les vices, par exemple, que sont-il ? Tout le monde reconnaît leur réalité, mais comment les expliquer ?

Voici un homme qui a de la bonté, de l’intelligence, de l’instruction et toutes sortes de qualités, mais à côté de cela, il a un vice qu’il n’arrive pas à vaincre, il est alcoolique, ou il se drogue, ou il se ruine au jeu. Il a beau faire les plus grands efforts, i l arrive toujours un moment où il succombe. Combien de fois on a vu des artistes exceptionnels, ou des hommes de science, ou des philosophes victimes de passions destructrices. Comment expliquer cela ? On dira que c’est dû à quelque traumatisme, ou à une mauvaise habitude prise sous l’influence de la famille ou de la société, mais en réalité cela n’explique rien.

La science officielle n’est pas encore en mesure d’expliquer ces phénomènes. Seule la Science initiatique est capable de le faire et elle vous dira que ce vice dont l’homme n’arrive pas à se débarrasser, ce sont des êtres qu’il doit nourrir parce qu’il les a invités. Sans le savoir, par une conduite déplorable, il les a tellement renforcés qu’il est maintenant dominé par eux ; ils se sont installés chez lui pour l’exploiter et le réduire en esclavage. Très peu d’hommes et de femmes sont réellement libres, la plupart sont exploités.

Est-ce que cela ne peut pas se passer autrement ?

Mais si, et c’est toute une science. Si l’homme et la femme savent se préparer consciemment afin de tout purifier, de tout spiritualiser et tout consacrer en eux, par les émanations de leur amour ils peuvent nourrir les anges ; et à ce moment-là, ils ne sont pas appauvris ; au contraire, ils sont enrichis, embellis, en meilleure santé. Pourquoi l’ignorance doit-elle présider partout ? Les humains ne cherchent que le plaisir sans savoir qu’ils invitent ainsi toutes sortes d’entités inférieures qui se nourrissent à leurs dépens. S’ils étaient plus éclairés, s’ils cherchaient la lumière, elle leur conseillerait elle aussi des festins, mais au lieu d’attirer toutes indésirables du plan astral, ils attireraient des anges et des divinités qui viendraient se réjouir avec eux.

Une fois que les indésirables sont entrés, il est difficile de les maîtriser et de les chasser car il faut pour cela un savoir et une volonté extraordinaires. C’est pourquoi il faut surtout veiller à ne pas les attirer. Et quels sont les moyens pour ne pas attirer les indésirables ? Le premier, c’est la pureté ; la pureté comprise dans tous les plans. Et ensuite la lumière et la chaleur. La pureté les fait mourir de faim, parce que dans la pureté il n’y a pas de nourriture pour les indésirables ; la lumière les fait fuir, et la chaleur les brûle. Evidemment, tout cela est symbolique ; la lumière, c’est la sagesse, la bonne compréhension des choses qui permet de discerner le danger de loin ; la chaleur, c’est l’amour pour un idéal divin ; et la pureté, ce sont les efforts pour mener une vie exemplaire dans tous les domaines afin d’empêcher ces créatures de s’installer. A ce moment-là, si elles essaient de sa faufiler, elles sont immédiatement rejetées, parce que toutes ces qualités de pureté, de sagesse et d’amour les repoussent.

Parmi les bons esprits qui viennent nous aider, certains appartiennent à notre famille ; ce sont des parents et des grands-parents qui veulent soutenir leurs enfants ou leurs petits-enfants. C’est eux qui l’on appelle les esprits familiaux ; parmi ces esprits, certains sont désintéressés et évolués, tandis que d’autres le sont un peu moins. Quand un grand-père, par exemple, a fumé la pipe toute sa vie, il veut la fumer encore à travers son petit-fils, et voilà le petit fils qui fume la pipe, il ne peut pas s’en débarrasser parce que le grand-père, là-bas, est très obstiné, il tient à sa pipe !... Evidemment, ce n’est là qu’une image, qui résume toutes les tendances déplorables transmises par l’hérédité.

Plutôt que de chercher à savoir comment chasser les indésirables, il vaut mieux se préoccuper de ne pas les attirer, et pour ne pas les attirer il ne faut pas leur donner de nourriture. C’est pourquoi ile st d’une importance capitale pour les humains de réfléchir à la manière dont ils dépensent leurs énergies. Ces énergies qu’ils ont reçues pour vivre, la plupart ne mesure pas combien elles sont précieuses, combien le Seigneur les estime ; ils les gaspillent, sans se poser de questions sur leur origine ni sur le travail qu’a fait la nature pour les préparer et les leur donner. Tous ces amusements, ces colères, ces excès de sensualité, ces activités égoïstes et criminelles sont autant de preuves que l’homme ne sait pas apprécier les richesses qu’i l a reçues du Créateur, puis qu’il les utilise pour alimenter les esprits de l’Enfer. Et le Ciel les en tiendra responsables. Ils sont certainement très instruits dans toutes sortes de sciences, mais ils n’ont jamais entendu parler de leur responsabilité dans l’utilisation de leurs énergies. Et ce n’est pas dans les universités qu’on le leur enseignera.

Chaque jour on vous demande d’être conscient, de vous rendre compte dans toutes les circonstances comment vous employez vos énergies. Et ce n’est pas si difficile, vous pouvez faire cela n’importe où. Dans la rue, dans le métro, chez le dentiste, dans votre cuisine, vous pouvez jeter un regard en vous-même et vous demander ; « Alors voyons, si je dois m’engager dans telle ou telle activité, est-ce que mon temps et mes énergies seront bien employés ? » C’est à cette condition que vous parviendrez à entretenir la vie en vous.