Merci de votre visite

mardi 19 novembre 2013

LE CORPS DE L'AMOUR : par Peter DEUNOV


Les hommes d'aujourd'hui ne voient et ne reconnaissent que leur corps physique. Ils étudient sa construction anatomique, ses fonctions physiologiques et frappés d'admiration devant sa structure si compliquée et si sage, ils commencent à penser que la vie organique ainsi que la vie psychique de l'homme ne sont rien d'autre que la manifestation du corps. Si celui-ci vient à disparaître, l'homme disparaît également en tant qu'être distinct.

Que le corps de l'homme soit sujet à la destruction après la mort, c'est exact. Mais ce qui se détruit et disparaît ne peut pas être la véritable demeure de l'homme, la demeure de son âme, de son esprit. Et même les corps plus fins - éthérique, astral, mental - dont parle la science occulte ne sont pas les vraies demeures de l'homme. Cette science, la chose est notoire, affirme que l'homme a sept corps dont vous trouverez les différentes dénominations et classifications dans la littérature occulte.

Ces corps par lesquels fonctionne l'homme parfait existent effectivement. Mais tous les sept ne peuvent pas être nommés "corps " dans le vrai sens du mot. En réalité il n'y en a que trois qui soient des corps ; les quatre autres sont des enveloppes.

Je donne un nouveau nom à ces trois corps essentiels :
Je les appelle le corps de l'Amour, le corps de la Sagesse et le corps de la Vérité.
Le corps de l'Amour - le vrai corps de l'homme, qui ne meurt jamais, s'édifie à présent. Seuls les fondements en sont posés. Quant aux deux autres corps immortels, le corps de la Sagesse et le corps de la Vérité, ils n'existent encore qu'en germes. Il y aura, à l'avenir, des époques spéciales pour leur développement.

Toute la vie de l'homme dans les mondes physique, astral, mental et causal n'a qu'un seul but : de préparer les matériaux pour l'édification du corps de l'Amour. Dans ces quatre mondes, l'Amour est projeté dans les quatre enveloppes de l'homme. Les quatre enveloppes sont les laboratoires où l'on prépare les matériaux nécessaires à la construction du corps de l'Amour. Elles ne sont que certaines possibilités de l'Amour par lesquelles il se manifeste. Elles sont soumises à des changements ininterrompus - elles-mêmes paraissent et disparaissent d'après certaines lois périodiques. Les enveloppes changent, mais il y a en elles quelque chose qui ne disparait pas, quelque chose qui reste et constitue les germes permanents dans les trois mondes physique, astral et mental.

Le corps causal est comme l'atmosphère de ces germes. Il est lié à un monde qui renferme les possibilités des trois mondes physique, astral et mental. Et avant d'entrer dans le monde de l'Amour, l'homme doit passer par le monde causal où a lieu la pleine conciliation des contradictions. Le monde causal est le monde de la conciliation. Le monde de l'Amour est par lui-même ce monde constant où tout se réalise. C'est l'auguste monde où la vie se réalise véritablement. C'est donc à peine dans le monde de l'Amour que se réalisent tous les désirs que l'homme éprouve dans les mondes physique, astral et mental. Ils ne sont cependant réalisables que si le corps de l'Amour est complètement formé. Et lorsque je parle de l'Amour dans l'homme, j'entends l'édification de ce corps. Alors seulement l'homme ressuscitera et vivra de la vie éternelle.

Il sera libre alors de toutes les limitations, de toutes les incommodités de la vie temporelle. II ne sera plus soumis aux brusques changements dus à la périodicité de la naissance et de la mort. Il ne sera plus obligé de naître et de mourir continuellement mais il vivra dans l'éternité. Il reviendra cependant parmi les hommes mais sans y être contraint par la loi karmique : il agira selon la liberté de l'Amour. II viendra parmi les hommes en qualité de Fils de Dieu pour les aider.

L'homme qui possède ce corps, qui a la résurrection à son acquis, peut à son gré se rendre visible et invisible. Pour lui toute la terre est ouverte et les frontières n'existent pas. Il n'y a pour lui aucun obstacle, ni physique ni spirituel. Toute la Nature Vivante le connaît et lui offre ses services.


Les gens les plus mauvais et les fauves les plus féroces le connaissent et lui sont soumis. L'homme qui vit dans le corps de l'Amour ne peut avoir d'ennemis parce qu'il apporte la vie, la paix et la réalisation de tout désir secret ; il pourvoit à tous les besoins chez tous les êtres. Donc, avoir le corps de l'Amour, c'est manifester l'Amour, c'est vivre. Et l'Amour, c'est la vie qui dure éternellement, c'est un éternel rajeunissement, c'est une connaissance de Dieu de plus en plus parfaite durant toute l'éternité, c'est l'acquisition d'une liberté de plus en plus grande pendant toute l'éternité.