Merci de votre visite

samedi 7 décembre 2013

La spontanéité des enfants


Un enfant est spontané. Un enfant qui cherche à séduire est déjà dans la perversion. C'est ton regard d'adulte qui voit de la séduction, parce que tu es marqué par la séduction. Un enfant ne séduit pas, ou alors il est pervers.

Il n’y a pas de séduction naturelle chez un enfant, puisqu'il est dans la Spontanéité et dans l'Enfance. Si ton regard te fait voir de la séduction chez un enfant, je me pose des petites questions, n'est-ce pas ? Y a aucune séduction, y a la Spontanéité, chez un enfant. La séduction, elle commence à intervenir quand la raison est là et que l'enfant s'aperçoit qu'il faut être aimable ou se comporter ainsi pour obtenir satisfaction. C'est justement quand il a pris conscience qu'il était séparé des autres et qu'il pouvait obtenir, par la séduction, quelque chose, par exemple, qu'il ne méritait pas. Mais c'est déjà un enfant qui est sorti de l'Enfance.

 Donc la séduction est une perversion. Le besoin de séduire n'existe pas chez l'enfant. Il existe chez l'adulte, bien sûr. Tant que vous œuvrez pour séduire, vous êtes dans la manipulation et qu'on ne me parle pas de séduction naturelle. La Spontanéité est le contraire de la séduction parce que la séduction vise à obtenir un avantage, quel qu'il soit, que ce soit un bonbon ou une relation, on va dire, physique. Donc la séduction est une tromperie, puisque c'est un désir. C'est le besoin de s'approprier quelque chose. Y a rien de pire que la séduction. Or un enfant, dans la première enfance, au sens où tu l'entends, est naturel. Quand il sourit, il sourit naturellement, il va pas se poser la question de ce qu'il va obtenir comme avantage. S'il commence à se poser la question, c'est le début de la perversion de l'adulte, donc de l'ego, qui n'existe pas. Y a aucune structure égotique, chez les enfants, mais en général, c'est ce qu'ils prennent chez les parents, hein, jusqu'à sept ans.


Donc, il faut s'en prendre aux parents. Mais après, bien sûr, tout être humain va développer des stratégies qui vont lui permettre de comprendre le jeu, comment vous appelez ça ? Bourreau, victime, sauveteur, la récompense, la reconnaissance. Mais tout besoin de reconnaissance, au sens de la personne, est une séduction. Et la séduction est une manipulation, quoi qu'on en dise, quoi qu'on en pense. Le principe du maquillage, archétypiellement. Le maquillage, pour mettre en valeur quelque chose, c'est un besoin de donner une belle image. Alors vous allez dire : « oui mais c'est parce que il faut que je me présente bien pour les autres » mais je vous garantis qu'à l'intérieur, il y a, sous-jacent, l'égrégore de la séduction. Comme la publicité : quand on va vous vendre une voiture, on va pas la présenter sale, n'est-ce pas ? Donc un enfant, s'il est dans l'Enfance, il est spontané, y a pas de séduction naturelle, ça n'existe pas. Ou alors c'est le regard de l'adulte qui est altéré par son propre besoin de séduire. 

Vous pouvez me rejoindre sur mon Forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/