Merci de votre visite

mardi 3 décembre 2013

Vivre un état d’ouverture





Vivre une expérience ou un état d'ouverture, c'est pas être stabilisé et ouvert en permanence : ce que tu dis, c'est la preuve. C'est tout. Y a rien de plus à faire qu'observer cela. Et de savoir, déjà, que tu n'Es ni ce qui est ouvert, ni ce qui est fermé. Que l'un comme l'autre sont des jeux, sont des illusions, des étapes, des chimères (appelle les comme tu veux). Il ne faut pas t'identifier à ce qui s'ouvre, il ne faut pas t'identifier à ce qui se ferme. C'est très simple : tu te places en dehors, comme dirait BIDI, de l'observateur. Tu n'es pas ce qui vit l'ouverture. Tu n'es pas ce qui vit la fermeture. Tu es bien quelqu'un qui observe cela, non ? Donc, dès que tu comprends cela, tu sors de cette dualité, tu sors des états d'expérience, tu te stabilises dans autre chose. C'est là où intervient l'Abandon du Soi.

Il faut se rappeler que la personne, l'ego incarné, veut toujours s'approprier ce qui est vécu. Mais si, toi, tu observes ce qui est vécu, tu en conclus que ce qui a été vécu un jour (qui était parfait), et un autre jour (qui était une fermeture, comme tu dis), ne te concerne pas, puisque tu es toujours là pour l'observer : c'est à toi de changer de regard. C'est ça, ne pas être impliqué dans une expérience, agréable comme désagréable. Tout le problème, comme disait BIDI, c'est votre identification à ce qui est vécu. C'était important (nous l'avons toujours dit) par rapport aux Vibrations qui devaient s'installer sur des zones précises de ce Temple (ou de ce sac, comme dirait BIDI). C'est la même chose : un sac, c'est quelque chose qui contient.


 Un Temple, c'est quelque chose qui contient. Ce qui est Sacré, c'est pas ni le sac, ni le Temple, c'est ce qui est dedans. Qu'est-ce qui est dedans, à part toi ? Tant que vous êtes identifié aux expériences (pourtant nécessaires) qui ont été vécues, vous n'êtes pas Libres, non plus, quelque part. La Liberté (et ça a été exprimé à différentes reprises), c'est dans les moments privilégiés où vous avez des Communions, avec un Frère ou une Sœur, avec nous, dans le Canal Marial, quand l'Onde de Vie remonte, quand le Cœur Ascensionnel se déploie. Parce que là, vous arrivez à vous distancier, sans le vouloir, de toute personne. Donc ce n'est plus une expérience : à ce moment-là, l'observateur se dissout.