Merci de votre visite

jeudi 3 juillet 2014

Pratiques magiques : Les talismans


Dans la maison que vous habitez, tous les objets que vous touchez ainsi que les sièges, les meubles, les murs sont imprégnés de vos émanations. C’est le côté magique de la présence ; vous déposez sur tout ce qui vous entoure des particules éthériques qui sont bonne sou mauvaises conductrices des influences célestes. Et si vous nourrissez des pensées et des sentiments harmonieux, si vous prononcez des paroles vivifiantes de sagesse et d’amour, vous déposez de bons fluides sur les objets qui deviennent des conducteurs de la lumière, de la joie, de la santé. C’est pourquoi habituez-vous à faire cet exercice ; dans toutes les pièces de votre maison, apprenez à toucher les objets avec amour, à les bénir en demandant à l’Esprit divin de les visiter. Dites : "Esprit de la lumière, de la pureté, de la vérité, je te consacre ces objets, qu’ils deviennent pour toi un réceptacle, un véhicule". Et votre maison sera habitée par l’Esprit divin.

Un objet par lui-même est neutre, mais il dépend des humains qu’ils acquièrent certaines propriétés. Car par leurs pensées et leurs sentiments, ils ont la faculté d'agir sur les objets pour le bien, comme pour le mal aussi, malheureusement. Un mage, qu’il soit blanc ou noir, est justement un être capable de donner à un objet des propriétés qu’il ne possédait pas auparavant en introduisant en lui des éléments de sa propre quintessence ; et c’est cet objet devenu vivant, agissant, que l’on appelle un talisman. Le mot talisman vient du grec "télesma". Télesma, c’est le terme employé dans la Table d’Emeraude par Hermès Trismégiste lorsqu’il parle de "la force forte de toutes les forces", dont il dit : "le soleil est son père, la lune est sa mère, le vent l’a portée dans son ventre et la terre est sa nourrice". Un talisman est donc un objet porteur d’une force dont il a été imprégné par un être psychiquement très puissant.

Maintenant que les pratiques magiques deviennent à la mode, on commence à trouver des talismans dans toutes sortes de boutiques, et même sur les marchés, dans les foires. Et des gens vendent aussi par correspondance des bricoles de différentes couleurs portant les signes du zodiaque ou quelques hiéroglyphes, en vous assurant que ce sont des talismans uniques qui pourront vous protéger, vous donner le succès et vous mettre en relation avec les puissances cosmiques. Quelle fumisterie ! Comment peut-il exister de pareils charlatans et comment peut-il aussi exister des gens tellement naïfs pour les croire ?

Il est possible, bien sûr, de préparer des talismans, mais pour cela on doit connaître les lois des correspondances entre les objets physiques et les astres, les puissances cosmiques, les entités du monde invisible. Car c’est grâce aux métaux dont il est orné, aux signes et aux caractères qu’il  porte, qu’un objet peut absorber et retenir des forces et des entités déterminées. Mais la connaissance ne suffit pas ; pour préparer un talisman il faut aussi posséder de grands pouvoirs psychiques, afin d’attacher à l’objet les présences, les influences qui feront de lui un objet magique. Il existe des objets chargés de forces maléfiques, des objets préparés par des mages noirs, et que l’on envoie à certaines personnes pour leur nuire, les rendre malades, provoquer des accidents ou des ruptures avec leur entourage. Mais nous ne parlerons ici que des talismans bénéfiques que le mage blanc prépare pour produire uniquement les meilleures influences.

Le travail du mage est, en quelque sorte, identique à celui de la nature. La nature remplit tous les êtres vivants, pierres, plantes, animaux, hommes, d’une essence particulière qu’il est ensuite possible de puiser chez eux. Et le mage fait de même, car il sait utiliser la présence des énergies naturelles en toutes choses. Vos comprenez pourquoi n’importe qui n’est pas capable de préparer des talismans, car pour y réussir il faut remplir au moins trois conditions : posséder une grande science, avoir une pensée très puissante, et enfin être pur, c’est à dire désintéressé, car seule la pureté permet d’agir bénéfiquement sur les objets et les êtres. Mais il y a encore une chose capitale que doivent connaître ceux qui entreprennent de préparer un talisman : ils évoquent des entités qu’ils attachent à l’objet pour lui faire remplir telle ou telle mission, mais ensuite ces êtres invisibles réclament un paiement. Ils acceptent de servir, mais ils veulent être rémunérés on les convoque, c’est parfait, ils deviennent des serviteurs, mais ils ont besoin d’être nourris. Et alors ? A–t-on suffisamment d’aliments pour les satisfaire ?