Merci de votre visite

samedi 19 juillet 2014

Une nouvelle Lumière sur le Monde



Une nouvelle lumière vient maintenant dans le monde pour redonner un sens à la vie de l’homme. Cette lumière est une autre compréhension du mot "travail". A l’heure actuelle où le progrès technique libère l’homme des tâches les plus pénibles et permet de faire en quelques minutes ce qui nécessitait auparavant plusieurs jours, il est encore plus important de comprendre et d’approfondir le sens de ce mot. Sinon, à quoi riment ces progrès ?  est-ce que le but serait seulement que les humains n’aient plus rien à faire, même plus à marcher, parce qu’il existe des véhicules pour les transporter ou des appareils qui peuvent se charger à leur place de tous les travaux ? Non, ces améliorations sont venues pour qu’ils puissent se libérer des activités matérielles qui les écrasent, afin de se consacrer à des activités spirituelles, divines. Voilà le véritable intérêt du progrès technique. Sinon c’est très mauvais ; si l’homme n’a plus rien d’autre à faire que de s’étaler quelque part, dans l’herbe ou sur le sable, stagner et moisir, pendant que toutes sortes de machines sont en train de fonctionner, il ira à sa perte. Si l’intelligence cosmique a permis tous ces progrès matériels, c’est pour que l’homme, enfin dégagé des tâches prosaïques, puisse se consacrer à des activités d’un ordre supérieur.

Lorsque vous aurez compris cela, vous saurez que la seule chose sur laquelle vous pouvez compter dans la vie, c’est ce travail que vous décidez d’entreprendre pour le bien du monde entier. Jamais vous ne parviendrez au bout de ce travail. Et le jour où vous serez capable de le mettre vraiment à la première place, vous ne trouverez pas de mot  pour dire ce que vous ressentez, car c’est dans ce travail spirituel que la vraie vie commencera à jaillir en vous !

"Mais pourquoi, direz-vous, compter seulement sur le travail, quand il y a tellement d’autres choses sur lesquelles on peut compter" ? Oui, tellement de choses ou de gens auxquels se fier pour pouvoir ensuite dormir tranquille. Eh bien, moi je vous dirai que je ne compte sur rien ni sur personne, pas même sur le Seigneur ; je compte seulement sur mon travail. Voilà des paroles qui vont horrifier certains chrétiens, à qui on a dit qu’l suffit d’avoir la foi et que Dieu fera le reste. Eh bien, qu’ils soient horrifiés, cela ne changera rien à la loi : s’ils n’ont rien planté, rien semé pour donner aux forces de l’univers une raison de se mettre en marche, le Seigneur ne pourra rien faire pour eux. Mais qu’ils sèment au moins une graine, et toutes les puissances du ciel et de la terre, la pluie, le soleil seront là avec eux. Voilà la seule chose à quoi je crois ; l’activité. Car toute activité, la plus insignifiante soit-elle en apparence (un mouvement, un sentiment, une pensée, une parole) produit obligatoirement des résultats.

Alors, veuillez à ce que tout ce que vous faites soit comme une graine semée dans le sol spirituel, afin que les forces déclenchées par chacune de ces activités soient bénéfiques pour vous-même et pour le monde entier. Si vous avez travaillé ainsi, vous pouvez compter ensuite sur ce que vous voulez, tout sera là pour vous aider ; et vous gagnerez peu à peu l’amour des créatures autour de vous, celles du monde visible et celles du monde invisible, parce qu’elles sentiront de plus en plus de choses en vous capables d e les retenir.

Révisez tout ce que je vous ai dit depuis des années : vous n’y trouverez que des moyens, des méthodes, des exercices pour réaliser ce travail. Je suis comme un maître de maison qui invite chaque jour une quantité de personnes à sa table. Pour être sûr de satisfaire tous les convives, je présente le plus grand nombre possible de nourritures et de boissons. Rien ne manque, et chacun peut choisir ce qui lui convient. Mais évidemment, ce n’est pas parce que tout est sur la table que vous devez vous croire obligé de tout manger, sinon vous attraperez une indigestion. Je propose un grand nombre de méthodes différentes pace que je sais que vous n’avez pas tous le même caractère, les mêmes besoins, les mêmes facultés, la même puissance de travail. Mais c'est à vous de choisir, car il serait dangereux que vous essayiez de les appliquer toutes. Evidemment, vous devez sans cesse avoir présentes à l’esprit les quelques règles que je vous ai données pour la conduite de la vie quotidienne afin d’avancer chaque jour sur le chemin de l’évolution sans vous égarer. Donc, voilà, vous êtes prévenu, vous êtes comme devant une table où tout est mis à votre disposition, mais ne vous précipitez pas pour tout avaler. Prenez quelques méthodes, quatre, cinq, six, sept peut-être… et concentrez-vous sur celles qui vous permettent de faire un travail en profondeur.

Maintenant, je dois encore ajouter quelques mots très importants du point de vue psychologique. Il peut arriver qu’une méthode qui vous a apporté hier la lumière, l’apaisement, le courage, soit inefficace aujourd’hui, tout simplement parce que vous vous trouvez dans des dispositions différentes. Alors, que faire ? Eh bien, il ne faut pas insister mais chercher la méthode convenable pour aujourd’hui. Et là encore, on peut faire une comparaison avec la nourriture : un jour vous avez de l’appétit pour une omelette ou des macaronis, et le lendemain ça ne vous dit plus rien, vous avez envie de poisson, ou de pommes de terre, ou seulement de fruits, et c’est très bien, il ne faut pas manger tous les jours la même chose, notre organisme a besoin de nourritures différentes. Je sais bien qu’il existe des peuples qui mangent tous les jours la même nourriture, mais leur régime alimentaire est le résultat de conditions particulières, ils y sont habitués depuis des siècles. En tout cas, c’est à vous de sentir si une méthode que vous avez utilisé hier a toujours la même efficacité aujourd’hui. Si vous sentez qu’elle n’est plus efficace, abandonnez-la momentanément, vous pourrez la reprendre un autre jour.

L’intelligence cosmique a prévu que l’être humain devrait se développer dans tous les domaines afin d’atteindre un jour la perfection. C’est pourquoi il ne peut pas se contenter d’avoir toujours la même activité. Pour avancer, il faut qu’il fasse de nouvelles découvertes, de nouvelles expériences. Regardez encore : dans une journée, combien d’activités avez-vous ?... Vous utilisez successivement votre cerveau, vos yeux, vos oreilles, vos jambes, vos mains, votre bouche, et c’est ainsi que vous vous instruisez, que vous progressez. Vos organes sont toujours là, vous n’en changez pas, mais vous ne les utilisez pas tous à la fois ; selon les circonstances, vous faites fonctionner ceux dont vous avez besoin. Il en est de même pour les méthodes de travail que je vous propose : vous devez apprendre à vous en servir raisonnablement selon vos besoins. L’essentiel est de ne jamais rester inactif.

"Mon Père travaille, et moi aussi je travaille avec lui". Comme Jésus, les initiés, qui ont la conscience éveillée, participent chaque jour au travail de Dieu. Et vous aussi vous pouvez participer à ce travail. Certains diront : "Bien sûr, on comprend un peu ce que vous voulez nous expliquer. Mais quand même, comment, nous, si ignorants, si faibles, pouvons-nous participer à ce travail ? On ne peut même pas imaginer". Je vous donnerai encore une méthode. Restez tout d’abord un long moment dans le silence et l’immobilité, puis commencez à vous élever par la pensée, imaginez que vous quittez peu à peu votre corps physique en sortant par cette ouverture qui se trouve au sommet du crâne.

Continuez en imaginant que vous traversez vos corps causal, bouddhique et atmique, que vous vous liez à l’Ame universelle, ce principe cosmique qui remplit l’espace, et que vous participez à son travail dans tous les points de l’univers à la fois. Vous-même, vous ne savez peut-être pas clairement ce que vous faites à ce moment-là, mais votre esprit lui, le sait.

Voilà le travail, le vrai, le seul sur lequel vous puissiez compter, car c’est lui qui vous apportera tout. Tout est lié et le moindre résultat en entraîne un autre, puis celui-là encore un autre… C’est une chaîne ininterrompue jusqu’à l’infini. Voilà une réalité dont vous devez devenir de plus en plus conscient : le lien qui existe entre une chose et une autre.


Donc, désormais, apprenez à faire ce travail qui donnera des résultats jusqu’à l’infini et que personne ne peut vous enlever, parce que c’est un travail que vous accomplissez en vous-même, là où personne d’autre que vous n’accès. Même si vous avez un métier formidablement important et intéressant, commencez aussi ce travail intérieur qui rendra chacune de vos activités sensée et bénéfique pour tous.

Omraam