Merci de votre visite

jeudi 7 août 2014

La Doctrine du Christ par Peter DEUNOV



« Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n’a point Dieu; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils. Si quelqu’ un vient à vous et n’apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas : Salut ! »


Ces vers représentent le noyau du message. Le mot va à deux significations. Par exemple l’enfant fait ses premiers pas et quelle est la joie de sa mère alors – elle va raconter a ses voisins, que son enfant vient de marcher. Comprenez-vous la joie de la mère ? Son enfant, qui jusqu’à présent marchait a quatre pattes comme un animal, commence à se lever, c’est à dire, d’aller et ceci est la joie de la mère.


L’apôtre dit: “Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n’a point Dieu; quiconque ne dépasse, il a Dieu et le Fils. » Je crois que plusieurs osent dépasser, mais il y a un double crime. Lorsque l’homme se met en colère, dans son âme entre la haine et il dépasse. Si un homme dépasse de cette manière, il ne demeure plus dans la doctrine de Christ. L’enseignement de Christ est Divin, c’est une doctrine de la vie Eternelle, et non pas de la vie humaine qui est provisoire. La vie peut être divisée en trois catégories: celle de l’animal, de l’être humain et la vie Divine. La vie de l’animal est une vie de peines infinies, celle de l’être humain – d’un travail infini, et la vie Divine est la vie de l’Amour infini ou bien celle des béatitudes.


Le principe humain et le principe Divin se changent dans l’âme de chacun. Par exemple vous aimez quelqu’un – une amie, vous lui faites des cadeaux, vous l’invitez chez vous, elle est la bienvenue, mais un jour vous dites : « Je la haie à présent. » Comment est-ce possible que l’amour se change en haine ? Cet amour est humain, un amour de raisons. Et aujourd’hui tous les foyers, toutes les sociétés souffrent d’un tel amour. Si vous êtes riche ou savant et vous entrez dans quelque société, tout le monde vous reçoit bien, car ils ont quoi prendre. Dès qu’ils prennent ce que vous avez, on vous montre la porte, par laquelle vous êtes entré. Malgré que vous êtes entrés et sortis maintes fois, vous n’avez pas encore appris votre leçon.


Quand il soit question de cette Doctrine, vous vous dites : « Elle ne me concerne pas. » Le bon et le mauvais cote d’une doctrine te concerne, car si tu souffres, tu souffres pour toi-même, ou bien si tu es content, tu l’es pour toi-même. Personne ne peut entrer dans ta joie ou dans ta souffrance. Par conséquent dans ce rapport chacun porte sa croix. Plusieurs d’entre vous veulent que quelqu’ un prenne leur souffrance, c’est pourquoi vous la racontez a un, a deux, a trois personnes et ainsi de suite, et vous dites, que les gens ne vous comprennent pas. Supposons que vous avez le pied foule, et vous allez chercher une voisine pour qu’elle le remette en place, mais comme elle ne sait pas comment faire, elle le fait tourner, tourner et de cette façon elle vous fait encore plus mal. Vous allez chercher alors une deuxième voisine, mais elle aussi n’arrive pas à le remettre en place et vous avez encore plus mal. A qui la faute – à vous ou à cette femme qui ne connaît pas cet art? C’est à vous la faute, car vous laissez vos pieds a des gens qui ne connaissent pas ce travail. Vous devez vous laisser dans les mains d’une personne avec expérience. Il est dit dans l’ Ecriture : « Parlez de vos péchés les uns aux autres. » Maintenant je vais vous donner un autre commandement : « Cachez vos péchés les uns des autres. » Si vous confessez vos péchés les uns aux autres, comme vous offrez vos pieds à vos voisins, qui n’ont pas assez de connaissances, ils vont les faire tournez et cela n’aboutira a rien. C’ est pourquoi, confessez vos malheurs a ceux qui comprennent.


La doctrine de Christ reconstruit l’harmonie Divine ou les Vertus perdues dans l’âme humaine. En premier, elle doit rendre votre cœur pur. Vous allez répliquez : « Est-ce possible que dans ce monde, l’homme ait un cœur pur ? » Oui, c’est possible. Quand l’homme reste dans l’eau, il est toujours propre. Le second changement que peut produire la doctrine de Christ, est de rendre votre âme vierge. En quoi consiste cette virginité ? L’agriculteur appelle une terre vierge, celle qui est riche en sève, et celle qui en est pauvre, n’est pas vierge. Par conséquent, si votre âme peut donner vie a quelque chose de bien, de sublime, elle est vierge. Si c’est le cas contraire, elle n’est pas vierge.


Jean dit: “Demeurons dans cet enseignement.” Demeurer c’est comme si vous sortez prendre l’air pur, d’ y rester et de le respirer. Quand on interprète l’enseignement de Christ, quand il commence à vivre en nous, on va certainement ressentir un soulagement, on va ressentir une Pureté. Ainsi donc, la pureté viendra de l’Enseignement même. Les physiciens de nos jours ont de grands disques, avec lesquels ils se purifient. Lorsque quelqu’ un fait un essai, et il n’arrive pas à se purifier, il entre dans ce disque, allume l’électricité et pour cinq minutes il devient propre. Dans l’enseignement de Christ il y a une telle électricité Divine, et lorsque vous la laissez pénétrer dans votre âme, elle va produire en vous cette Pureté.


Il est dit: “Celui qui demeure…” Si la plupart de vous ne peuvent pas réussir et progresser, ils se sont écartés de quelque chose, mais pas comme les petits enfants. Lorsque nous nous sommes écartés de certaine loi Divine, on perd tout de suite notre équilibre et notre tranquillité. Pour qu’un homme puisse vivre tranquillement en ce monde, il doit connaître cette Doctrine, car elle est la nourriture de l’âme. Comme nous avons besoin de nourriture chaque jour et de la transformer en puissance, de même l’enseignement de Christ doit être transformé en Puissance permanente. Je remarque que beaucoup d’entre vous, au lieu de devenir calmes et tranquilles, ils deviennent nerveux, irrités - c’est un état malade. Vous faites encore une autre erreur : vous croyez beaucoup savoir et pour cela chacune de vous juge souvent les autres. Beaucoup sont celles qui attendent qu’une force les survienne, une révélation, pour montrer au monde, que Dieu soit avec elles. Or, Dieu est dans vos âmes depuis des milliers d’années, donc il n’est pas nécessaire de montrer aux autres quoique ce soit. Le monde a besoin de Soleil, tel que nous avons, pour lui donner de la nourriture. Vous croyez qu’en allumant une bougie, vous allez éduquer le monde. D’autres vont allumer une bougie plus grande que la vôtre, et la vôtre restera à la queue. Vous devez appliquer l’enseignement de Christ pour le bien-être de vos âmes.


Quand je vous révèle une vérité, je vois que vous tournez votre regard vers les autres et vous croyez, que ces paroles les concernent. Je n’exclus personne, je parle à tout le monde. Le mal est toujours mal, même si vous êtes habilles en or. Si votre corps est lépreux, vous ne pouvez pas être aimés. L’âme est celle qui conduit le corps. Quand votre âme est pure, quand en elle vit l’enseignement de Christ, votre corps sera sain et toutes les choses qui vous surviennent, vous allez facilement les subir – même les plus grandes souffrances vous allez accueillir avec la plus grande joie.


N’oubliez pas, que la vie terrestre n’est pas une vie de plaisirs. Observez comment les petits enfants font la pêche : ils prennent une petite canne à pêche, mettent a la fin un petit ver et la jettent dans l’eau, le poisson avale le ver et s’attache à la canne. Souvent vous avalez la canne et le diable vous attrape. En vous attachant à la canne, vous croyez être sur la bonne Voie. La première chose que vous devez faire est de briser la corde, puis d’appeler le docteur pour enlever la canne de votre gorge. Je vois que vous avez beaucoup de telles cannes, qui viennent de votre passé. Combien sont les balles qui restent dans le corps des soldats. Les médecins disent qu’elles vont sortir avec le temps, mais s’il fait mauvais, le mal revient. La doctrine de Christ est une doctrine de l’ Amour Divin et éternel. Par conséquent, si quelqu’ un est en état de vous aimer dix fois par jour et en même temps de vous haïr dix fois par jour, ne croyez pas sa doctrine et ne recevez pas une telle personne à la maison. L’Amour est celui qui donne la vie Eternelle. Si vous avez cette Vie en vous, vous allez pouvoir comprendre les secrets de Dieu.


Je voudrais que vous mettiez en oeuvre ces deux principes dans votre vie, car ils vous apportent la même chose: celui qui va plus loin et celui qui n’apporte rien. Une femme qui ne sait pas tisser, ne la mettez pas sur votre métier – elle va abîmer la toile. Une servante qui ne sait pas faire la cuisine, ne la laisser pas faire. Un homme qui n’a pas fait des études, ne le laisser pas éduquer vos enfants. N’accueillez pas les lépreux, car cette lèpre restera dans vos âmes. Rien d’impur ne doit entrer dans les cieux, et le Ciel c’est votre âme. A présent vous gardez ce principe en vous – d’être comme les élèves paresseux et d’exiger de votre maître qu’il soit indulgent. Cela ne peut pas se passer. Par exemple un architecte a fini ses études, mais son maître a été indulgent envers lui. Quel en est le profit ? Vous dites à cet architecte de vous faire un plan. Il sera comme celui qui devait construire a Varna un édifice il y a dix ans, et il n’y a pas longtemps un mur y est tombe; qu’allait-il devenir avec les employés s’ils étaient restés dedans ? Donc, tout homme qui a fini ses études dans l’indulgence, va produire une fausse doctrine et ses idées et désirs seront détruits.


Je ne veux pas dire que vous n’êtes pas sur la Voie, que vous cherchez à présent la Vérité. Car l’élève qui règle une solution, sait si elle est juste ou pas. Maintes fois, les solutions ont un résultat donné, par lequel elles peuvent être vérifiées. Cet élève qui ne comprend pas sa tâche, exige que la réponse soit donnée comme dans le livre, or le bon élève dit : « La réponse de cette solution donnée dans le livre est fausse. » Donc, vous devez corriger les réponses dans le livre et de faire les solutions en suivant les règles des mathématiques. Ce processus, par lequel vous allez passer, sera pour vous très utile.


La Doctrine de Christ, est vivante et l’apôtre Paul dit: “Christ est venu en chair.” Comment imaginez-vous Christ ? L’apôtre Paul dit : « On ne connaît pas Christ, tel qu’il a été. » Alors comment le connaissons-nous ? Donc, il existe de différents moyens pour reconnaître Christ, de le ressentir. Quand on dit, qu’on peut reconnaître Christ, je comprends que la Lumière peut être reconnue seulement avec les yeux, mais pas avec la touchée, ni avec l’odorat, ni avec les oreilles. Comment reconnaît-on la Sagesse ? Grâce aux oreilles. Ainsi donc, écouter veut dire penser. Comment reconnaître l’Amour ? – Grâce à la langue. Goûte-le et tu vas reconnaître l’Amour. La langue contient deux éléments en soi : elle donne le plus grand bien dans le monde et par elle sortent les paroles raisonnables. Les bonnes et merveilleuses paroles sont les fruits de l’Amour. Par conséquent, si vous avez compris l’Amour, vos âmes seront des fruits. Dans l’Amour chaque parole est une puissance. Parfois vos paroles sont faibles – pourquoi?


Car vous manquez d’Amour. Une fois, vous dites : « Aimons-nous ! » C’est comme si on dit, qu’il faut manger des poules ou des agneaux, et en même temps la table reste vide – ce sont des paroles vaines. Supposons que sur la table j’ai mis des poules dessinées ou des dindes en glaise, couvertes d’une bonne sauce. En serez-vous gâter ? Est-ce une doctrine ? Non. Même ceux qui m’écoutent, ont suivi cette voie et la suivent encore. Vous dites : « Aimons-nous ! » Jusqu’ à présent, je n’ai pas encore remarqué d’Amour entre vous. Je travaille avec vous depuis des années et de votre amour, je n’ai même pas fait une corde pour sauver quelqu’un. Le Seigneur dit : « Je vous ai attiré par les fils de mon Amour. » Ceci représente un fil très fin. Toute la Terre se tient à un tel fil, chaque âme se tient à un tel fil. Si ce fil se brise, vous allez vous écarter loin de Dieu. Si vous vous attachez à Dieu, vous allez être liés par ce fil et vous allez vous trouver dans un centre, autour duquel vous allez pouvoir vous déplacer. Ceci comprend la doctrine de l’Amour Divin.


Je peux vérifier combien de vous possèdent cet Amour. Certains disent : « Je suis très vexé. » Pourquoi ? – « Parce qu’on ne m’a pas bien accueilli.» Je vous demande avez-vous accueilli en soi Dieu, le Christ convenablement ? Ce n’est pas un reproche, mais une question de développement de l’homme. Car la nourriture qu’on reçoit dans notre corps, pour qu’elle forme notre nouveau corps, doit être permanente. L’Amour Divin est aussi permanent et s’il sèche, la rivière, en nous, séchera aussi. L’Amour Divin ne sèche jamais, tandis que l’amour humain sèche tous les six mois. Si cet amour sèche, le lit sèche aussi, mais parfois il y a de grandes inondations et les eaux se mélangent.


Quand votre âme se trouble, votre esprit – directeur vous montre, que vous êtes dans l’amour humain et non pas dans l’amour Divin. Si tu n’aimes personne, cela montre que le diable vit en toi. Même le diable à son amour a lui. Lorsque l’Amour en vous se change en haine, c’est une imitation de l’Amour et un tel amour est appelé l’amour de la mort, duquel aujourd’hui tout le monde meurt.

Je vais vous exposer un exemple d’un tel amour : a Varna un jeune monsieur, un riche épicier, a décidé de se marier. Il trouve une jeune fille, qui lui plait et il se marie avec. Peu après son mariage, il tombe gravement malade. De quoi? – De sa femme. Il part en Europe pour se guérir et il y réussit à peine après quatre - cinq années. C’est pourquoi si certaine doctrine produit en vous un tel état, vous devez la rejeter.


Mettez Christ en vous ou Dieu visible et dites: “L’Amour Divin ne change pas!” Si vous pensez de cette façon, vous n’allez pas dire que vous êtes pécheurs, car il n’y a pas d’être qui en voulant entrer dans l’Amour Divin, ait reçu une réponse négative. Vous ne pouvez pas entrer dans l’Amour Divin et de s’en réjouir, sans le connaître. En entrant dans l’Amour Divin, vous allez nager et celui qui ne sait pas nager, va se noyer. Certain dit : « Moi, quand je rentre dans l’Amour Divin, je vais avaler qu’un demi kilo d’eau, pour ne pas me noyer. Oui, mais là-bas il y a des millions et des millions de kilogrammes d’eau. C’ est pourquoi chacun doit s’attacher à l’Amour Divin, pour pouvoir nager dedans. Que veut dire nager ? En marchant sur la terre, vous affirmez vouloir être près de Dieu, or que se passe-t- il ? Vous traînez. Quand vous êtes dans l’eau, vous allez vous y enfoncer – telle est la loi de la nage. La même loi est valide pour l’Amour Divin, mais en lui vous allez rester à la surface. Lorsque quelqu’un est frappé par la foudre, on le met la face sur terre, pour qu’elle enlève l’électricité en lui. De même, quand vous êtes frappés par la haine, faites vite de tomber la face sur terre. Cela signifie de t’enfoncer dans l’Amour Divin, pour qu’il puisse s’infiltrer en toi, de toucher la matière et de s’introduire en toi.


Jean dit : « Père et Fils. » Père est Celui, qui nous a donné l’origine, Fils est l’Amour manifesté. Cet Amour, dont je vous parle, n’est pas quelque chose de provisoire, n’est pas une bonne humeur, mais une Chaleur constante. Ceci vous pouvez le vérifier tous seuls. Si dans une demi-heure vous ressentez en vous la réaction opposée, c’est de l’amour humain. Un jour vous avez le visage clair et vous dites : « Je suis tout près du Christ ! » Pourtant le lendemain vous vous trouvez dans une humeur différente. Ce sont des phases de l’amour humain, qui d’un cote soit chaude, de l’autre, froide. Lorsque vous entrez dans l’amour animal, la, vous allez ressentir le désir de vous venger. Donc l’amour du diable inclut la joie de la vengeance. L’ Amour Divin harmonise les deux états d’amour animal et d’amour humain, en sort leurs jus et les met en concorde.


Cette Doctrine est nécessaire pour votre vie privée. Vous croyez Christ, vous allez à l’église, vous allumez des bougies, vous rencontrez celui-ci ou celui-là et à chaque fois vous cherchez Christ. Vous vous dites : « Après ma mort, je vais voir le Christ. » Mais vous pouvez mourir maintenant et de continuer de vivre. La mort c’est de renoncer à la haine, et non pas se libérer du corps physique. Certains disent : « La mort est une prison. » Non, la prison, ce sont vos défauts. Si vous avez beaucoup de dettes, on fait vendre votre maison, toutefois on vous tient responsables et on retient une partie de votre salaire. Ainsi donc, même si vous sortez de votre corps, les créditeurs vont vous attraper au deuxième ou au troisième salaire, tant que vous payiez votre dû. Que devez-vous faire ? Votre seule issue est la doctrine de Christ – d’entrer dans l’Amour Divin et tous ceux qui aiment Dieu, vont venir à votre aide.


Dans chaque école on donne des solutions, de telles en donne aussi Dieu dans chaque maison. De tels problèmes peuvent être vos maris ou femmes, vos enfants, vos amis, etc. Moi aussi souvent je résous des problèmes, pour moi vous êtes ces problèmes. Maintes fois, je me demande pourquoi vous vous querellez entre vous. Avec ces querelles, vous détruisez tout ce que j’édifie, vous cueillez les fleurs, que je plante. Comment vont vous accueillir les âmes Avancées, lorsque vous irez auprès d’elles dans le Ciel ? Imaginez que vous vous trouvez parmi des élèves, qui savent jouer de la musique, cependant vous ignorez tout de la musique – comment vous allez être accueillis par de tels élèves ? On va vous considérer comme des auditeurs. Mais si vous pouvez jouer de la musique, vous serez accueillis comme un des leurs. Le même principe existe dans la vie Chrétienne. Certains veulent que je fasse d’eux des hommes parfaits, que je leur donne des connaissances sans qu’ils fassent d’effort, que je les rende raisonnables. Non, il n’existe pas une telle doctrine. La doctrine, que j’enseigne est une Doctrine de l’Amour, de la persévérance, de l’oubli de soi-même, etc.


Vous allez apprendre toutes seules toutes les matières, vous allez étudier la littérature bulgare et autre. Vous pensez que les écrivains bulgares sont stupides. Si je vous explique par exemple ce qu’a écrit Pencho Slavejkov, vous allez voir qu’il se met est à un plus grand niveau que vous, mais si maintenant il vient ici, vous allez le laisser dehors. Vous ne lisez pas et vous croyez, qu’en prenant une de mes conférences, vous allez retenir une pensée, pour la répéter souvent. Non, ceci ne vient pas de vous, c’est une reproduction d’un tourne-disque. Vous devez chanter et jouer de la musique, c’est-à-dire ce dont je vous donne, faites-le entrer dans votre cerveau, produisez en une idée et un sentiment, pour entrer dans le monde Divin et donner des fruits. C’est la Doctrine que Christ a répandue. Il continue son aide dans cette Ecole.

Parfois vous luttez, vous souffrez, mais tout d’un coup vous vient une idée, qui vous éclaire et vous finissez par résoudre le problème. Ceci prouve qu’on vient à votre aide. Depuis quelques jours, auprès de moi est venu un monsieur, qui m’a dit: “Un homme m’a vexé, mais puisque j’ai trouvé la Voie, je ne lui ai pas répondu de la même manière, mais j’ai essayé de trouver deux mots qui soient polis de l’extérieur, mais qui sont pleins de sens, pour qu’il ne puisse jamais les oublier. Ainsi, j’ai décidé de ne rien lui dire, de ne pas lui donner des cachets amers… » Vous tous vous donnez de tels cachets a la société de Sofia, mais je voudrais que vous preniez l’exemple de ce monsieur. C’est de cette façon, qu’il faut accomplir la doctrine de Christ. L’amour se contient dans le savoir de surmonter les insultes. Deux insultes ne font pas une vertu. Quand Dieu nous pardonne, il veut que nous seuls reconnaissions notre faute. Et quand nous arrivons à l’état de concevoir nettement les choses, et nous nous mettons à pleurer et à souffrir, Dieu nous envoie les Anges, pour nous aider.


Renoncez à ces deux mots, qui sont polis de l’extérieur et qui n’apportent pas la Paix, car la Résurrection de Jésus-Christ est proche et mettez en vous les mots Père et Fils. Si tu veux faire quelque chose de mauvais, tu peux dire: “Que va dire Père, qui est là-haut, quand il me voit en cet état?” ou bien « Que va penser mon frère aîné – le Fils ? » Tout de suite, le mauvais désir va disparaître et à sa place viendra la réaction opposée. Tel est le mode, par lequel on peut se renouveler.


A présent dans le monde se passent beaucoup de tentations, qui purifient. Vous allez répliquer : « Que pense le Seigneur de nous, que pense Christ ? » Si on sait ce que pense le Seigneur, on saura ce que pense Christ aussi. Car si on ignore ce que pense le Seigneur pour nous, nous ne pourrons pas savoir non plus ce que pensent les autres pour nous. L’amour ne peut entrer en nous, sauf si on n’a pas mangé trois ou quatre jours. Vous rentrez à la maison fatigués, tués de travail et moi, je me mets à vous prêcher que Dieu est Amour. Qu’allez-vous comprendre de cet Amour, quand vous avez faim ? Si je vous lave et je vous donne à manger, c’est alors que vous allez ressentir l’Amour – ceci est la doctrine de Christ. Quelqu’ un vient vous vexer – vous avez l’occasion de rencontrer Dieu, dites-lui : « S’il te plait, mon Dieu, fais que cette offense change en Amour ! » Parfois, après être offensé, vous ressentez une paix dans l’âme, et vous dites: “On vient de me vexer, mais moi, j’ai réussi a pardonner.” Or soudainement, dans une ou deux années, vous ressentez de nouveau cette injure. Si trois ans après l’injure, vous ne vous en inquiéter pas, la fièvre est passée. Quand vient l’heure de la doctrine de Dieu, soyez surs qu’il n’y aura plus d’offenses dans le monde. Voilà pourquoi les anciens chrétiens se réjouissaient dans les persécutions et les poursuites. Tout homme, qui soit dans l’Amour Divin, accepte les offenses comme une couronne. Gardez-vous de ne point limiter votre Père et ne faites pas attention à ce que je pense de vous, mais prêtez plutôt attention à ce que Dieu en pense. Il dit, que vos fenêtres sont fermées, que vous manquez d’assez de lumière, et malgré la nourriture qu’Il vous envoie, vous restez toujours affamés et malades.


A présent, tachez d’avancer comme les petits enfants, et ne pas aller plus loin de la doctrine de Christ. Si vous aboutiez a un problème qui vous soit difficile, appelez votre Père et dites-lui : « Père, puisque tu nous as envoyé Christ sur Terre, que soient tes paroles telles quelles ! » La devise que vous devez vous répéter, est : « Nous allons agir selon Ta Volonté ! » Vous allez rajoutez : « Nous ne le promettons pas, car il est difficile de faire la Volonté de Dieu. » Une fois que le doute soit en vous, c’est de la lâcheté. Il faut accomplir la Volonté de Dieu pour le Seigneur et non pas pour le monde. Que vous demande le Seigneur à faire ? – D’accomplir ce dont tu as promis. La même chose vous demande le Christ. Le Christ qui est le monde, est en chair qui ne meurt pas. Ce qui meurt, c’est humain.


Vous pouvez comprendre vos amis de deux façons. L’ami, qui ne vous fait que des louanges, ou bien ne fait que vous montrez vos erreurs, n’est pas un vrai ami. Celui, qui vous fait à la fois des louanges et vous montre vos erreurs, c’est le vrai ami. Ce dernier, quand il aperçoit sur vous une tache, il prend la brosse et vous nettoie, et vous le remerciez. Avec cette brosse, il vous montre les erreurs. Avec la brosse, vous nettoyez que la poussière, mais si vous utilisez la brosse, pour nettoyer votre visage, elle n’est pas utilisée à la bonne place. Vous avez une brosse pour mettre de la poudre. Je ne suis pas contre les poudres, comme je ne suis pas contre la peinture sur vos maisons, mais ce que je dis, c’est de ne pas mettre la brosse sur votre visage, même si la poudre est de bonne qualité. Il n’y a pas de meilleure poudre que la doctrine de Christ. C’ est pourquoi, je vous la recommande ! Par conséquent, lorsque vous mettez la poudre de Christ, ainsi que la brosse de Christ, vous allez avoir un tout autre air. Lorsque vous vivez ainsi, la doctrine de Christ va vous mener en accord avec la Nature et vous pourrez puiser de son énergie. En prononçant chaque matin les mots Père et Fils, vous allez puiser une grande énergie. Si vous avez le doute, vous allez a peine recevoir vos frais. Ainsi donc, si on comprend le sens de ces deux mots, nous allons plonger dans la Nature entière et d’être en harmonie avec elle.


Il se produit la question qui vient en premier – l’enseignement ou la naissance ? – la Naissance. Donc, celui qui n’est pas né dans l’Esprit de Dieu, que va-t’ il apprendre ? Certain dit : « Je n’arrive pas a comprendre cette chose, je n’ai pas de motif. » Comment comprendre, tu dois tout d’ abord naître – le Divin doit provenir de toi-même, et puis après tu commenceras a comprendre les choses petit a petit. La chose la plus élémentaire est de pouvoir changer votre état. Si pour cinq, dix ou quinze minutes vous réussissez de changer votre état, après être vexé par quelqu’un, vous avez cette science en vous. Par exemple un chien vient de vous mordre – l’art est d’y mettre sur la blessure un tel remède, de façon que vous n’aviez aucune cicatrice. La Doctrine de Christ porte en soi le remède de tous défauts.


Maintenant je vais vous dire quelque chose pour les heures. Quelqu’un me demande s’il fallait se lever juste à cinq heures. Lorsque vous ressentez un grand désir de prier, c’est alors cinq heures, c’est-à-dire l’heure de votre esprit. Quand vous ressentez une grande peine, c’est alors quatre heures; quand vous avez tout gâché, il est six heures; quand vous avez beaucoup de malheurs, il est 7 h. – « Quand est-ce que je dois le faire ? » - me demande quelqu’un. – Lorsque tu ressens l’impulsion ! Certain dit: “Cette impulsion viendra une autre fois.” Non, si tu manques le moment, l’heure ne viendra pas. Une fois, l’esprit te dit : « Lève-toi pour prier ! » Tu réponds : « Il n’est pas encore cinq heures. » Ne fais pas ainsi, lève- toi, car l’Esprit te dit qu’il est 5 h. Par conséquent, lorsque vous enlevez de votre temps deux heures, ils en restent cinq heures. Vous allez dire, que c’est trop tôt. Pourquoi ? Parce que vous vous êtes couchés tard. Couchez-vous tôt comme les oiseaux. Vous dites : « Je ne peux pas sortir tôt le matin, car j’ai des choses à faire. » Même si tu n’as pas réussi à tout faire, sors ! Si il y a un tremblement de terre, et tu fais pendant ce temps ta toilette, est-ce que tu vas attendre de la faire et puis de fuir ? Lorsque Dieu t’appelle, ne faites pas votre toilette – tu peux toujours la finir ailleurs.


Aujourd’hui toutes nos toilettes extérieures vont être gâchées, mais à l’intérieur viendra cette véritable toilette, qui conviendra a votre âme. Le seigneur dit : « Je vous donnerai de nouveaux habits. » Ces nouveaux habits seront hygiéniques, chauds, confortables et vous serez contents et prêts pour chaque travail. Cet habit dans l’occultisme est appelé un vêtement magnétique. Les maladies de nos jours ne sont rien d’autre que l’arrachement de cet habit. Tu as mal à l’oreille – tu viens de déchirer à cet endroit ton habit; tu as mal au pied – c’est là que tu as déchiré ton vêtement, etc. Ce vêtement ne va pas être réparé, mais vous allez vous tournez vers Dieu et lui demander d’envoyer des maîtres qui puissent la renouveler, car ils connaissent cet art.


A présent je remarque en vous un trouble. Vous ne devez pas vous troubler, mais de voir les choses dans leur objectif. Vous n’avez pas bien résolus un problème – vous allez recommencez de nouveau. Mais vous allez répliquer que vous ne commettez pas de fautes. Si, on fait des erreurs – même les hommes savants en font. En recommençant de résoudre le problème de nouveau, tu vas comprendre ce que tu as manqué. Votre vie en somme n’est pas mauvaise, mais vous faites des erreurs. Les petites erreurs sont plus dangereuses que les grandes, car elles ne se voient pas. Il est indispensable de créer entre vous une harmonie des tempéraments et j’ai décidé de vous diviser en différentes classes, selon les tempéraments. Deux personnes nerveuses, réunies sur un même endroit, ne peuvent pas s’entendre, c’est pourquoi l’une doit être plus froide, l’autre plus chaude, pour avoir du transvasement. Deux êtres avec têtes allongées, ne peuvent pas vivre ensemble – ils vont se donner des coups de pied comme les chevaux. Tous ceux qui se mordent, qui mal disent ont de longues têtes. C’est pourquoi, en vous rencontrant, demandez-vous : « As-tu la tête longue ? » - « Oui. » Alors, cherchez un autre. Un homme qui manque de grâce, sa tête ressemble à un toit. Au futur, l’éducation des enfants dans les écoles doit prendre en vue la phrénologie.


Maintenant quand je vous parle, vous vous donnez des coups de pied, car vous ne vous entendez pas, vos courants sont différents. Vous devez vous tenir à une distance d’un mètre l’un de l’autre, or maintenant par nécessité, vous êtes comme dans une prison, et vous vous dites: “Vient mal, car sans toi, c’est encore plus mal.” Lorsque quelqu’un vous donne la main pour vous saluer et vous sert la main, vous vous fâchez, mais si vous l’aimer, vous ne vous fâchez pas. Ce qui montre, que vos pensées sont différentes. Je ne suis pas contre cette façon de saluer, mais si on le fait souvent, c’est nuisible. Mais si vous décidez de ne pas vous saluez en donnant la main, c’est encore plus mal. L’homme pauvre doit avoir un travail, pour gagner de l’argent. Certain dit, qu’il est stupide, mais il ne dit pas la vérité, car si quelqu’un d’autre lui dit qu’il est stupide, il va se fâcher. Vous n’avez pas droit de dire que Dieu vous a fait stupide. Dieu nous a fait tous intelligents, mais après quand nous avons passé nos études chez le diable, nous sommes devenus stupides. Je voudrais que vous suiviez le Bien. Certains d’entre vous possèdent de très bons traits, mais il n’est pas question de ceux qui sont artificiels, mais de ceux qui vous sont donnés par Dieu. Certaines portent de grands chignons, ont de très blancs visages, mais tout ceci est artificiel, ce qui peut être retiré. L’artificiel est utile, mais pas fondamental. Donc, les Vertus ne peuvent pas être artificielles, c’ est pourquoi voyez dans chaque sœur que le bien.




La loi de Christ est la suivante : ne pensez jamais que votre sœur est hypocrite ou mauvaise. Intéressez-vous au monde des minéraux, prenez un cristal et observez-le; passez ensuite au monde des animaux et lorsque vous aboutissez au monde de l’homme, vous allez voir que les Vertus de l’homme ne peuvent être rencontrées nulle part, ni chez les minéraux, ni chez les animaux, ni chez les plantes. Ce qui prouve que Dieu vit dans l’homme. C’est la raison, pour laquelle la plupart d’entre vous se font trébucher. Si vous croyez que certains d’entre vous est encore jeune et sans expérience, vous n’allez pas pouvoir vous développer. Si vous gardez en vous une erreur, vous vous faites trébucher comme une petite poussière qui vient d’entrer dans votre œil.


Maintenant, si je fais sortir une d’entre vous pour parler pour cinq ou six minutes, vous n’allez pas pouvoir la supporter. Vous allez dire : « Pourquoi elle, nous aussi, on a de l’expérience ! » Ayez en vue, qu’on ne peut trouver deux personnes, qui ont la même expérience. Certaines exagèrent parfois en parlant de leur expérience. Par exemple, une vient de voir un vieillard habillé en blanc, portant un bonnet blanc et elle dit: “J’ai vu le Seigneur ! » Ce vieillard a-t-il dit qu’il est le Seigneur ? – « Il ne m’a pas dit, mais je suppose, que c’est Lui. » Tu vois un jeune homme, il te plait et tu dis : « Il est pour moi. » Or le jeune homme, continue sa route sans se retourner. Ceci signifie de comprendre la Vérité, dont il soit question, de prendre l’habitude de dire la vérité, sans exagérer. Quelqu’un raconte des péchés qu’il n’a pas fait, pour montrer qu’il est très modeste, tandis qu’un autre cache les péchés, qu’il a commis. Les deux méthodes sont fausses. Dans la doctrine de Christ, tout doit être bien interprété. Aussi près que tu sois dans la matière, plus près tu seras dans cet Enseignement.


Je vous parle des méthodes, par lesquelles vous pouvez renouveler vos coeurs, vos esprits et vos âmes. Vous ne faites pas votre travail à temps, autant que serviteurs, vous êtes un peu en retard et puis vous donnez de fausses excuses. Dites la vérité telle qu’elle! Seulement de cette façon, Dieu vous révèlera tout et les autres vont vous coopérer dans vos idées et vos désirs. Tout livre, lu par vous, aura un sens pour vous. Certain dit : « Lisons que la Bible. » Bon, disons que tu as lu la Bible et tu veux lire un autre – lis-le et ne crois pas qu’il vient du diable. Chaque livre qui peut transmettre une leçon, lisez-le. Ceci signifie être dans l’Amour divin, qui est éternel et qui porte tous les biens. Il porte des jus pour le nez, pour la bouche, pour les yeux et pour le coeur. Si vous possédez ces jus, vous serez immortels. L’immortalité est utile, pour qu’on trouve le bonheur éternel. On peut aussi être heureux sur Terre. Vous croyez être malheureux, car Dieu ne vous aime pas. Si vous le pensez, ce sont vos péchés, qui proviennent du karma. C’ est pourquoi, sortez de vos caves et mettez en vos cœurs les mots Père et Fils.


L’homme idéologique a besoin de combat, mais les chrétiens sont poltrons. Maintenant si on vous pourchasse pour quelque temps, vous allez douter est-ce que cette Doctrine est vraie ou pas. Même si vous mangez de cette nourriture, vous allez toujours mourir – la seule différence est que celui, qui a plus mangé aura plus d’expérience et de connaissances. L’important c’est de ne penser de mal pour personne – c’est ce que je demande de vous. Vos mauvaises pensées me font beaucoup de peine. Ne me faites pas vomir, car je vais éclabousser tout le monde. En parlant de la doctrine de Christ, et lorsque je vous dis qu’elle va vous sauver, j’ai en vue tous vos malheurs, et non pas de faire de vous des sains. A l’une de vous je donne la solution la plus simple – d’additionner un plus un, a une autre – trois plus quatre. Un et deux font trois. Le chiffre trois montre que vous allez mourir comme unité, ceux sont vos enfants qui vont vivre à vos épaules. La mère meurt, les enfants deviennent plus jeunes, donc les jus du chiffre 3 vont entrer dans vos enfants. Vous dites : « Alors on va mourir. » Oui, mais quand vous retournez une seconde fois, les enfants vont mourir, et vous vivrez. La mort sous-entend l’oubli de soi. Vous devez considérer chacun de vous comme la mère prend soin de ses enfants. La Doctrine de Christ est une méthode qui vous montre comment ne pas vous salir.


Je vais vous recommander une autre chose: quand une de vos soeurs soit en peine, dans le trouble, que cinq ou six, jusqu’ a douze soeurs, qu’elles aillent dans sa maison et prient pour que les choses s’arrangent. Si quelqu’un est malade, rassemblez-vous chez lui et priez, même si quelqu’un de vous n’est pas en bonnes relations avec celui-ci. Vous allez répliquer : « Seigneur, on a décidé de travailler comme tu le veux, c’ est pourquoi on est ensemble pour nous dire comment faut-il vivre ! »


C’est ainsi que je veux que vous accueilliez le jour de Pâques. Ayez des cœurs larges, ne soyez pas réservés – les limites de l’Amour Divin sont immenses. Lorsque vous dites de quelqu’un qu’il est mauvais, comprenez qu’il est la porte par laquelle sortira le mal, par la passeront toutes les eaux impures. Quand vous vous apercevez que votre mari n’est pas bien disposé, sachez qu’il jette toute la poubelle. Le lendemain, lorsque vous jetez la poubelle, votre mari est celui qui doit remercier Dieu. Aujourd’hui vous êtes contents, que vous ne jetez pas la poubelle et vos mains sont propres, mais ce sont vos maisons qui ne sont pas propres.


Si je vous parle aujourd’hui, c’est parce que toute haine, tout le mal, tout le doute en vous, doivent disparaître. Mettez en œuvre ces règles pratiques et ne racontez pas quels sont les résultats, mais devenez plus forts et voyez quels en sont les fruits. Tandis que les chrétiens de nos jours ne font que de la publicité…


Réfléchissez en ce moment sur les 9-eme et 10-eme vers de ce chapitre, ainsi qu’aux mots Père et Fils.



Peter Deunov - le 17 avril 1919, jeudi de Pâques,