Merci de votre visite

vendredi 31 octobre 2014

LA MUSIQUE par Peter DEUNOV


Nous comprenons la musique d’une façon particulière. Je parle de la musique consciente et non de la musique statique.

Quittons à présent le domaine de la musique mécanique pour entrer dans celui de la musique organique qui est en perpétuel changement. En ce qui concerne cette nouvelle musique organique, il faut tout d’abord que vous introduisiez l’harmonie dans vos pensées, vos sentiments et vos actions. Alors, en tant que chanteur, vous recevrez la réponse du monde invisible, car il vous entendra et vous éclairera.

Vous ne pouvez pas être musicien si vos pensées, vos sentiments et vos actions ne sont pas musicaux. Également, si vous ne considérez pas d’une façon musicale tout ce qui, dans la vie, est en dehors de vous. Nous vivons et nous nous mouvons en Dieu et, dans ce mouvement, règne l’harmonie.

La présence de tons dans une mélodie n’est pas suffisante, on doit y mettre un contenu et un sens. Pour que l’homme puisse chanter ou jouer d’un instrument, il doit avoir une idée, il doit être poussé par un profond élan intérieur. Sans idée, la mélodie n’existe pas.

Les gens devraient développer leur musicalité pour se libérer de leur nervosité excessive.
Là où la pensée est absente, il n’y a pas de musique. On doit étudier l’influence de chaque ton, comme aussi celle des sept couleurs, chacune d’elles correspondant à un ton. Il y a dans la musique des tons qui peuvent arrêter la tempête mais on ne peut pas toujours s’en servir car arrêter une tempête peut provoquer un mal encore plus grand.

Avec le chant, l’homme peut acquérir sa liberté intérieure. En chantant, il influence sa pensée et ses sentiments, puisque la musique et la pensée sont liées. De l’aptitude à chanter dépend la faculté de penser justement et d’aimer d’un être.

La musique est indispensable pour qui veut devenir un disciple. Quand un écrivain parvient au point culminant de sa pensée, il devient un poète ou un musicien. La pensée humaine est construite d’après les lois de la musique. L’amour est la plus grande symphonie musicale. Dans la vie, aucune autre ne la surpasse. Il suffit de chanter à un mort un ton qui porte la vie pour qu’il ressuscite.

Chanter doucement signifie que l’inspiration vient de loin : du monde divin ; chanter fort révèle que l’élan auquel on obéit vient de près : du monde physique.

Quand la musique arrive à son niveau le plus élevé, elle se transforme en prière.
La musique apporte un élargissement à l’âme humaine. Elle donne la force et la puissance à son esprit ; à son cœur, la douceur et la chaleur ; et à son intellect, la lumière et la liberté. L’amour est la musique la plus élevée. Si vous ne pensez pas, vous ne pouvez pas chanter. Pensez juste, acceptez uniquement de pures pensées pour que vous puissiez chanter et jouer juste.

La nature vivante apprécie les tons qui contiennent la lumière, la chaleur et la force. Ils sont une bénédiction divine pour le monde. Votre bonheur dans la vie dépend uniquement de la musique, car la vie est un art. La vie est la plus grande musique qui existe dans le monde.

La Parole divine, c’est la musique de la vie. Sans Amour, sans Sagesse et sans Vérité, la Parole ne peut pas être transmise. S’il ne dit pas la vérité, l’homme ne peut pas parler musicalement. Il y a de la musique dans l’air. En respirant profondément, avec amour, on peut capter ces vibrations musicales et devenir de bons chanteurs. Celui qui n’a pas souffert ne peut pas bien chanter, car c’est par la souffrance que l’on acquiert la profondeur. Sans musique, il est impensable de devenir génial. Le génie, c’est l’homme qui exprime le courant musical de l’univers.

Avec la nouvelle musique, je veux rétablir la beauté de vos visages.

Le ‘nouveau’ vaincra par l’intermédiaire de la musique. Des musiciens venus du monde invisible organiseront le monde ; le monde s’harmonisera par la musique. La musique de Beethoven exprime la lutte de l’esprit humain avec son environnement. Celui qui veut renforcer sa volonté et devenir audacieux joue du Beethoven.

La musique de Bach exprime le mouvement dans la nature, le bruit des sources, du vent, la croissance des fleurs, etc. Que celui qui veut connaître la nature joue du Bach.


Pour connaître le cœur humain, il faut jouer du Chopin. Haendel et certains autres sont des commentateurs. La musique de Wagner est la musique de la gloire, non de la gloire humaine, mais de celle dont il est question dans les Écritures, quand il est dit : « …de chercher la gloire non pas humaine, mais celle de Dieu. » Quand on interprète des chants spirituels, on doit ouvrir son âme comme une fleur du monde divin et être comme un enfant innocent et sage.