Merci de votre visite

samedi 4 octobre 2014

Mettre le Soleil au centre de tout




Lorsqu'on est réuni en groupe, on peut former l'image d'un soleil au centre du groupe. De même une famille peut former le soleil en son centre. Ce sera comme s'il y avait une lampe au centre des pièces à éclairer. On le fait, mais sans y avoir jamais réfléchi. Si vous mettez une lampe dans un coin, elle n'éclairera qu'une partie de la chambre et non sa totalité. Tout le monde sait installer une suspension et choisit pour cela le centre de la chambre. Tous sont réunis autour de la table placée sous cette lampe; c'est là que l'on cause, lit, coud, écrit. Cela est tellement simple et cependant on peut vivre soixante années et même cent ans sans en comprendre le pourquoi. Pourquoi faut-il mettre une lampe au centre de la chambre?

Pour que la famille puisse voir clair, pour que tous ses membres puissent bénéficier de la lumière. S'il y a des querelles, des malentendus dans une famille, c'est qu'il n'y a pas de lampe au centre, c'est-à-dire qu'il n'y a pas l'image d'un petit soleil en son centre. Il faut installer une lampe: c'est le soleil. Il appartient à la mère d'installer ce soleil parce qu'elle sait le faire, et que les autres l'ignorent. Parfois, cependant, le père sera plus compétent en cette matière, ensuite, tout marchera bien. La première chose à faire, est d'installer un petit soleil au sein de la famille, afin qu'elle soit éclairée. C'est par la pensée que nous le ferons.

Nous penserons qu'il y a là, en son centre, un soleil qui éclaire jour et nuit. Il faut le faire aussi dans sa famille intérieure, au-dedans de soi-même, tout comme dans la famille extérieure. Il faut le faire également pour une société, un village, une ville, une nation, une race et pour l'humanité.

Seulement, pour toute l'humanité, les grands instructeurs du monde sont seuls capables de lui apporter une nouvelle religion. Un père ou une mère peuvent le faire dans leur famille.

Peut-être le soleil qu'ils formeront n'éclairera-t-il pas les voisins, mais uniquement leur foyer. Un homme peut le faire pour toute une société, une nation s'il est écrivain ou pasteur. L'Initié peut le faire pour tout un pays, un continent. Un Maître peut le faire pour toute la race, et Dieu le fait pour tout l'univers. Il est le plus grand soleil qui soit. C'est pourquoi il éclaire de si loin.

Pour ce qui nous concerne, il nous suffit d'éclairer notre peuple intérieur, notre propre humanité. Dieu seul peut installer une lampe assez puissante, d'une température aussi formidable. Quant à nous, nous n'avons pas assez d'argent pour en installer une pareille. Certains hommes éclairent une société, d'autres une nation. Tout cela est simple et clair. Lorsque des difficultés, des querelles apparaissent dans une famille, pourquoi n'appelle-ton pas le soleil, pourquoi ne l'installe-t-on pas au centre de la famille? Toutes les discussions disparaissent parce que le soleil empêche les voleurs d'entrer. Ceux-ci travaillent dans l'obscurité. Pourquoi certains boutiquiers éclairent-ils leur vitrine la nuit?

Parce qu'au moment d'entrer, les voleurs remarquent l'éclairage et n'osent pas faire leur coup, parce qu'ils ont peur que les passants les voient de loin. La lumière est le plus grand protecteur contre les voleurs. Qui sont nos voleurs intérieurs? Ce sont les maladies, les désagréments, les colères, les mécontentements, les soucis, les microbes, tout ce qui nous assaille dans la vie. Ce sont là des voleurs de différentes espèces. Les uns sont plus capables ou plus malins que les autres. Il y en a qui volent dans les poches et d'autres qui ne veulent pas risquer cela, mais qui se jettent dans de grandes entreprises. Ils vont dans les bijouteries, dans les banques ; ils ne veulent pas courir de risques pour cinquante ou cent francs. La première chose à faire pour faire peur aux voleurs, c'est d'installer la lumière. Faites l'exercice d'allumer des lampes partout au-dedans de vous. Quand quelque chose vous dérange: une pensée, un désir, ou n'importe quoi d'autre, allumez partout, tournez le commutateur. Les hommes savent le faire dans le plan physique mais n'ont jamais l'idée de le faire dans le plan intérieur. Lorsqu'ils entendent un bruit quelque part, dans la maison physique, s'il fait noir ils allument immédiatement. Ils n'osent pas chercher la cause de ce bruit dans la nuit.

 Alors, pourquoi les disciples de cette science oublient-ils de faire la même chose intérieurement? A la moindre perturbation intérieure, ils oublient toutes les règles et se précipitent pour chercher dans l'obscurité. Ils vont à gauche et à droite, pleurent, se heurtent, mais n'allument pas. Or, l'obscurité convient justement aux voleurs. Seule la lumière les dérange et les fait fuir. Les voleurs ressemblent aux hiboux qui sont aveugles dans la lumière.

La première chose à faire est donc d'allumer. Il faut dire: "Mon soleil, au secours, il y a des voleurs". Le soleil répondra tout de suite: "Mon petit, je suis là, n'aie aucune crainte". Je vous ai dit que vous pouvez inviter le soleil à dîner chez vous.


 En Bulgarie, nous pratiquons une prière par laquelle nous demandons à Dieu de venir déjeuner avec nous. Si Dieu ne vient pas, c'est alors le diable qui répond à votre appel et vient manger. Quand on se nourrit de cette façon, on mange tout, mais rien n'est assimilé, ni ne reste en nous. Il y a un compagnon en nous qui mange tout ce que nous absorbons ou tout au moins une partie. Voilà pourquoi, avant de dîner, il faut appeler Dieu, sinon c'est l'autre qui s'installe avec nous et qui mange à notre table. On ne doit pas nourrir cet autre; il n'y a pas de nourriture pour d'autres que pour nous. Ne croyez pas qu'il faille être généreux et imiter les gens qui recherchent cet invité. Je vous répondrai que cette générosité est bien étrange.