Merci de votre visite

jeudi 13 novembre 2014

LE CERVEAU N’EST PAS SEPARE DU PLEXUS SOLAIRE



Le cerveau n'est pas séparé du plexus solaire, mais s'il ne peut pas toujours bénéficier de son sou tien, c'est qu'il ne sait pas encore entrer en communication avec lui. Or, je vous l'ai déjà expliqué, le plexus solaire est un cerveau, mais un cerveau inversé, car si dans le cerveau la matière grise est à l'extérieur et la matière blanche à l'intérieur, c'est l'inverse pour le plexus solaire. La matière grise, qui est constituée par les cellules nerveuses, permet de penser, tandis que la matière blanche, constituée par les fibres nerveuses, prolongements des cellules, per met de sentir. Donc, grâce à sa matière blanche située à l'extérieur, le plexus solaire sent tout ce qui se passe dans l'organisme, dans toutes les cellules; c'est pour quoi il peut sans cesse s'occuper de rétablir l'équilibre. Le cerveau, lui, ne sent rien du tout, excepté quand tout va très mal, mais il ne sait pas comment remédier. Si votre cœur bat trop vite ou trop lente ment, ou si vous avez des maux d'estomac, le cerveau est incapable de faire quoi que ce soit, et d'ailleurs cela ne dépend pas de lui. Alors que si vous donnez au plexus solaire de bonnes conditions pour fonctionner normalement, il rétablira tout. Il possède une pharmacopée formidable que vous ne pouvez même pas imaginer ; et comme il est en relation avec tous les organes, avec toutes les cellules, il peut inter venir. ll est donc beaucoup mieux équipé que le cerveau. Mais tout cela n'est pas bien expliqué, même dans la science médicale.

Avec le développement du cerveau l'homme a acquis la soi-conscience grâce à laquelle il s'est individualisé. Le plexus solaire, au contraire, qui est le siège de la subconscience, met l'homme en relation avec l'océan de la vie universelle, il le lie au cosmos tout entier, ce qui n'est pas le cas du cerveau. En réalité, cette communication pourrait être établie, mais le cerveau n'est pas encore suffisamment développé pour cela, car il est de formation très récente; le plexus solaire, lui, est de formation beaucoup plus ancienne. Le cerveau s'est développé très tard chez les animaux et chez les hommes, et même le cerveau des fourmis, par exemple, est bien mieux organisé que celui de l'homme parce que les fourmis sont plus  anciennes que lui! Le cerveau humain n'est pas encore parfaitement organisé, mais il le sera plus tard, car il a la mission d'enregistrer la totalité des connaissances et de concevoir des notions encore insoupçonnées. Mais je le répète, celui qui dirige, qui commande et dont tout dépend, c'est Je plexus solaire, avec le centre Hara situé un peu plus bas, car ils sont en communication.

L'humanité contemporaine est en train de se détruire parce que l'essentiel de ses activités est situé dans le cerveau : les études, les calculs, les soucis, etc ... Comme il n'est pas tellement préparé à résister à de grandes tensions, beaucoup de maladies nerveuses viennent actuellement de ce que le cerveau est surchargé. Vous devez donc apprendre à répartir le travail entre les deux centres: celui qui est en bas, dans le ventre, et celui qui est en haut, dans la tête.

À ce moment-là seulement vous trouverez l'équilibre. C'est une loi mécanique: pour obtenir l'équilibre, il faut charger non pas un seul plateau, mais les deux plateaux de la balance.

Le cerveau n'est qu'un instrument, et cet instrument n’est pas indépendant. Pour avoir un bon instrument, il faut l'entretenir. Prenez n'importe quelle machine, ou même seulement une lampe: si vous diminuez ou arrêtez le courant, son rendement ne sera plus le même. Le cerveau des humains est comme une lampe qui éclaire, qui raisonne, qui voit. Oui, mais chez la majorité d'entre eux ce n'est pas une bonne lampe, c'est une bougie qui n'éclaire pas beaucoup. Il faut donc le brancher avec la source inépuisable qui lui donnera toutes les possibilités, c'est-à-dire le plexus solaire. Pourquoi les anciens l'ont-ils appelé « solaire »? Parce qu'il est lié au soleil, et le soleil est le cœur de notre univers. Que sont le plexus solaire et le cerveau l'un vis à-vis de l'autre? Ils représentent deux pôles: l' un masculin, émissif, et l'autre féminin, réceptif. On retrouve cette polarité dans toute la nature. Regardez seulement ce qui se passe dans un couple: Je mari est occupé presque uniquement à gagner de l'argent pour fournir à sa femme les moyens de s'habiller, se par fumer, se couvrir de bijoux ; et la voilà élégante, somptueuse, attirante, pendant que le pauvre mari, là-bas, dans des vêtements négligés, travaille pour pouvoir tout lui donner. Évidemment, il se peut que ce soit l'inverse, mais je parle symboliquement. Le plexus solaire et le cerveau sont tellement liés l'un à l'autre que tous les deux peuvent s'aider ou au contraire se faire obstacle. Dieu n'a pas donné tous les pouvoirs à l'un des deux seulement.

Comme pour l'homme et la femme: Dieu n'a pas donné tous les pouvoirs à l'homme et aucun à la femme, non, Il a donné des pouvoirs à la femme et des pouvoirs à l'homme, mais ce sont des pouvoirs tellement différents qu'ils ne peuvent se manifester en plénitude que lorsque les deux principes sont unis et travaillent en harmonie dans le même but. Ce que l'homme peut donner, la femme ne le peut pas, et ce que la femme peut donner, l'homme ne le peut pas non plus; mais  quand ils unissent leurs pouvoirs, les résultats sont fantastiques. Et pour les deux cerveaux que sont le plexus solaire et le cerveau de la tête, il est important de comprendre comment ils sont polarisés en masculin et féminin, comment ils agissent l'un sur l'autre et quels sont leurs pouvoirs sur la matière.


Vous connaissez l'expérience du tube de Crookes ... Quand le courant circule dans le tube, la cathode émet un flux d'électrons en direction de l'anode, mais elle-même reste obscure, et c'est dans la région de l'anode qu'apparaît une luminescence. Cette expérience n'est rien d'autre qu'une illustration des rapports qui existent entre le principe masculin et le principe féminin. Dans toute la nature vous ne voyez que ces deux principes au travail. C'est cette Science initiatique des deux principes que  Melkhitsédek a révélée à Abraham : comment les deux principes masculin et féminin se retrouvent dans l'univers tout entier sous des formes différentes et travaillent ensemble.

Le cerveau se manifeste, parle, commande, organise, produit des remue-ménage, des cris, des gesticulations. Mais qui lui en donne les possibilités?

C'est le plexus solaire, c'est lui qui envoie les énergies. Seulement, le plexus solaire, on ne le voit pas; il est là, caché, silencieux, il ne fait pas d'apparition, personne ne soupçonne même son existence. C'est l'humble mari, si vous voulez ... Bien qu'il ait en réa lité une fonction féminine, puisque c'est lui la mère nourricière, la richesse infinie, le réservoir inépuisable de la nature. Quant au cerveau, puisqu'il est une formation du plexus solaire, c'est son enfant .. .

Ou c'est le mari, si vous voulez, le mari qui parle, discute, foudroie, alors que sa femme, silencieuse, fait toute la partie cachée du travail. Il faut comprendre ces changements de polarité.

Le cerveau est actif, dynamique, mais il se fatigue vite si le plexus solaire ne lui envoie pas de subsides. C'est pourquoi, avant d'entreprendre une activité intellectuelle importante, le disciple doit faire un travail avec Je plexus solaire. Le cerveau est capable de beaucoup de choses, mais à condition que le plexus solaire lui envoie des énergies. Donc, l'origine, la source, c'est le plexus solaire ; et le cerveau est l'écran qui doit manifester, exprimer et présenter les choses autant que le plexus solaire lui en donne la possibilité. Du plexus solaire viennent les images qui sont projetées là-haut sur l'écran du cerveau. Bonnes ou mauvaises elles sont projetées. C'est le même phénomène qu'au cinéma. Seulement, pour le cinéma, le principe masculin, c'est l'opérateur ou l'appareil qui projette les images sur l'écran ; et l'écran, c'est le principe féminin, la matière sur laquelle l'esprit projette ses forces et ses énergies. Encore un changement de polarité.


Le plexus solaire est donc lui aussi un cerveau, mais inversé.

Omraam.