Merci de votre visite

vendredi 20 février 2015

INFLUENCES DES PLANETES SUR LA NAISSANCE


Les planètes influencent favorablement ou défavorablement le moment de la naissance d'une personne mais aussi celui de sa conception. Les êtres attentifs tiennent compte de ces moments pour la conception de leurs enfants ainsi qu’au début de chaque travail important. Lorsque nous disons que l'homme est le maître de son destin cela signifie qu'il peut créer ce qu'il souhaite.

Ceci prouve qu'avant que les choses soient créées dans la matière, nous pouvions les créer dans leur forme idéale. Dès qu'elles sont manifestées dans la matière, il est presque impossible d'y changer quoi que ce soit. Une des questions les plus sacrée de la vie est : pendant quelle période du jour les garçons sont-ils engendrés et naissent, et quelle période correspond à la conception et à la naissance des filles? Il peut être décidé tout à fait exactement si on concevra des garçons ou des filles le matin, le midi ou le soir.

L'heure et la minute exactes pour qu’une fille ou un garçon soit conçu sont déterminées. Les personnes qui naissent pendant la nuit portent les signes de la nuit ; les personnes qui naissent pendant le jour portent les signes du jour. De plus, ceux qui sont nés le matin au lever du soleil diffèrent complètement de ceux qui sont nés le soir au coucher du soleil. En général, chaque personne porte les signes de l'heure, la minute et la seconde même de sa naissance. La femme enceinte doit porter son enfant dans la joie et la tendresse, avec beauté et humilité pour transmettre ces qualités à son enfant. C'est seulement de cette manière que la génération prochaine s'améliorera.

"Prenez mon joug sur vous-mêmes... car je suis doux et humble de coeur." (Matthieu 11 : 29) Voilà un verset qui est digne d'être employé dans la vie. Chacun devrait l'écrire en son intelligence et en son coeur. La femme enceinte devrait répéter ce verset pendant la totalité de sa grossesse. Parfois elle se rappelle ce verset, mais la plupart du temps seulement après la naissance de l'enfant et il est alors déjà trop tard. La femme de la nouvelle culture éduquera ses enfants avant même qu'ils soient nés, pendant qu'ils sont encore en son sein. Là, l'enfant a toutes les conditions pour son apprentissage.

 Après la naissance, il aura besoin de conditions déterminées pour assimiler ce qu'il a reçu. Aussi, la vie intellectuelle de la femme enceinte ne devrait pas être négligée. La littérature la plus fine devrait être la nourriture de son esprit. La vie des Saints, des grandes Ames, devrait être le motif de sa pensée. La poésie qu’elle lira sera belle et sublime, elle écoutera de la musique et des chansons magnifiques, ces moments embelliront la routine de sa vie. Le calme et la paix sont indispensables pour la femme et la mère, et pour la nature qui pendant ce précieux temps entreprend un grand travail de création, la création d'une créature humaine. Si vous souhaitez que le fruit de l'arbre soit bon, créez les conditions pour y arriver et laissez la nature accomplir le reste.

La même chose est vraie pour la création d'un être humain. Une personne bonne et intelligente est conçue dans des conditions spéciales. Pour ceci, trois conditions préalables sont requises: le but, les moyens et la réalisation. Vous les retrouverez dans la nature sensible qui est santé, beauté et pureté. Pendant la grossesse, la femme ne devrait s'entourer que de belles images ainsi la constitution de l'esprit de l'enfant sera bonne. Les Grecs anciens étaient plus avancés que les contemporains, lorsqu'une femme était enceinte on la plaçait dans un environnement où elle pouvait contempler de beaux tableaux et de belles sculptures.

Pour être en mesure de développer le beau en soi-même, un être doit contempler de belles choses. Pendant ce temps, le mari devrait être un modèle pour sa femme. Elle devrait voir en lui les meilleures qualités, car si le moindre doute entrait en elle, plus tard il se réfléchirait dans l'enfant. Au moment de la conception, elle ne devrait pas être déçue de son mari s'il l'a rendue malheureuse, car l'enfant serait également malheureux, les sentiments de la mère se réfléchiraient sur lui. L'éducation de l'enfant doit être considérée dans sa totalité. Nous avons déformé les fonctions de la nature et dans notre ignorance, nous tentons de remédier à nos erreurs. Ceci ne marchera pas correctement.

Seul Dieu peut nous transformer et nous éduquer. Le Christ disait : Si vous n'êtes pas nés à nouveau, vous ne pourrez pas entrer dans le Royaume de Dieu. C'est- à-dire: vous ne pourrez pas vous éduquer vous-mêmes. L'éducation demande que nous naissions à nouveau en notre esprit. C'est seulement à cette condition que nous pourrons éduquer les autres. Prenons l'exemple suivant: Quel genre d'enfants naîtront d'une mère dont l'esprit n'est ni préoccupé ni dérangé par les difficultés et les contradictions de la vie et qui, au contraire, reste toujours tranquille et calme?

Elle donnera vie à des enfants sains. Toutes les mères qui portent la paix en leur âme engendrent des enfants sains en ce monde. Par contre, celles qui ont été constamment inquiètes pendant leur grossesse (cela n'a pas d'importance si c'est à cause de conditions de vie difficiles ou des combinaisons défavorables de la nature) donneront la vie à des enfants malsains et faibles. En d'autres mots, le meilleur enfant, le meilleur embryon qui est déposé dans l'utérus d'une femme, peut être touché si la mère est insouciante pendant le temps de sa grossesse.


Propos de Peter DEUNOV