Merci de votre visite

mardi 26 mai 2015

CESSONS DE MENTIR



Lorsque vous vous prononcez sur un sujet que vous ne connaissez pas parfaitement, cela n'est pas un mensonge. Il est temps cependant que les êtres renoncent à mentir, car on peut se demander : qu'est-ce que la culture généralisée du mensonge a créé ? Dire la vérité ne signifie pourtant pas qu'il faille tout dire aux gens. Si on vous demande où vous étiez et que vous ne voulez pas répondre, il suffit de faire un geste évasif de la main. Pourquoi ne doit-on pas mentir ?

Parce que, par le mensonge, l'être humain coupe ses liens avec le Christ et les êtres avancés, créant ainsi un grand obstacle à son évolution spirituelle. Également parce que le mensonge crée une explosion astrale ; la forme-pensée du mensonge étant en contradiction avec le fait véritable. Et cette explosion agit d'une manière destructrice sur l'être qui s'est rendu coupable de ce mensonge. Dans sa prochaine incarnation, le menteur aura les traits du visage déformé. Rappelez-vous qu'on vous demande à tous de mener une vie pure, sans aucun mensonge ni blanc ni noir. Il est très difficile à l'homme de se libérer soudainement du mensonge, mais vous devez travailler dans cette direction. Les humains, qu'ils soient croyants ou non, religieux ou matérialistes, doivent absolument bannir le mensonge de leur vie. L'homme peut commettre quelques fautes, mais il doit se garder d'introduire le mensonge dans ses pensées, ses sentiments et actions. L'humanité contemporaine doit le rejeter sous toutes ses formes, non par la contrainte mais consciemment et par amour. Tous, hommes et femmes, doivent s'en libérer.

En observant le chemin suivi par les humains, vous pouvez voir deux traces bien distinctes : celle des êtres de vérité et celle des êtres de mensonge. Ces derniers, depuis le commencement des temps, se sont servis du mensonge et ils essaient, en vain, d'asservir les trois sortes d'âmes qui peuvent leur résister : celles des hommes de l'amour, de la sagesse et de la vérité. Cependant, sous ce rapport, les êtres du mensonge sont semblables à de petits enfants qui tentent de mentir à leur mère !

On se demande quels sont ceux qui mentent ? Ce sont les faibles et les déraisonnables. Il est préférable de se taire plutôt que de mentir : la nature ne supporte aucun mensonge. D'où est venu le mensonge dans le monde ?

De l'arbre de la connaissance du bien et du mal.

C'était l'unique arbre d'ordre humain et Dieu avait interdit aux premiers hommes de manger de son fruit sous peine d'être chassés du Paradis. Mais le serpent suggéra à Adam et Ève de désobéir à Dieu et de manger du fruit de cet arbre qui ferait d'eux les égaux des Dieux. Après cela, ils se cachèrent du visage de Dieu, qui dut les appeler longtemps avant qu'ils n'osent se présenter à Lui. « Je suis ici Seigneur ; dit Adam, mais j'ai honte de paraître devant Toi parce que je suis nu. » En réalité, la nudité n'est rien d'autre que le mensonge en l'homme.

Dieu savait où était Adam, mais ne voulait pas voir le mensonge sur le visage du premier homme et Il lui donnait la possibilité de réfléchir à son état et de corriger sa faute. Mais le mal était accompli et les paroles de Dieu se réalisèrent : « Celui qui mange du fruit de l'arbre défendu mourra ! » Les premiers humains crurent au mensonge et non à la vérité, et celui qui croit au mensonge est mort. Il y a deux pères dans le monde : le père de la vérité et celui du mensonge.

Ce sont deux mondes différents. Analysez-vous pour savoir duquel vous êtes venu. Quand un homme dit-il la vérité ? Lorsque c'est son intérêt. Si quelqu'un de fortuné sait qu'il perdra sa richesse en disant la vérité, il ne la dira jamais.


Par Peter Deunov retranscrit par Francesca