Merci de votre visite

lundi 3 août 2015

LA JALOUSIE PAR PETER DEUNOV




Quand devient-on jaloux? Quand on est possessif, c'est-à-dire quand on veut garder quelque chose pour soi. Si vous aimez quelqu'un, que vous le gardez pour vous, que vous vous emparez de lui ; alors ce n'est pas l'amour véritable! L'amour vrai apporte une ampleur, un élargissement, un épanouissement dans l'âme humaine. Si vous aimez quelqu'un, laissez-le libre! L'amour Divin diffère de l'amour ordinaire du fait qu'il nous laisse libres. 

Vous aimez un être, mais vous voulez le posséder. Cet amour est accompagné de peur et d'angoisse. L'humanité souffre de cet amour possessif et de cet esclavage. 

Le monde deviendra meilleur quand nous aurons compris les relations de l'amour. Elles ne doivent contenir aucune jalousie. Transformez la jalousie en amour. Quand on est jaloux on considère celui qu'on aime comme étant inférieur, on doute de lui et on se dit: «Il peut commettre quelque crime.»
L'amour exclut tout soupçon. Si l'amour contient le moindre soupçon, il lui manque quelque chose. 

Quand vous êtes jaloux vous pensez qu'on peut vous enlever celui que vous aimez. Et puis vient le soupçon, suivi de la haine. Celui dont vous êtes jaloux, vous le prendrez en haine et en le haïssant, vous le détruirez. 

Si j'aime quelqu'un, je dois accepter qu'il aime autrui. Il est libre d'aimer qui il veut. Cela devrait me plaire comme s'il m'aimait moi. C'est une des tâches les plus difficiles à réussir. 

Quand nous aimons il nous faut savoir garder une distance déterminée de celui que nous aimons. 

Quand on aime il ne faut exercer aucune violence (de quelle sorte qu'elle soit) sur celui qu'on aime. 

Si quelque mécontentement apparaît, alors l'amour disparaît. Le moindre sentiment négatif (haine, envie, doute, soupçon, jalousie) est capable de couper le chemin de l'amour. L'amour ne tolère aucune cupidité sur son chemin.