Merci de votre visite

mercredi 28 octobre 2015

Pourquoi je vous parle essentiellement de la LUMIERE


« Les Anges ne peuvent voir que ce qui est lumineux. Ils ne nous voient pas lorsque nous sommes dans un état "ordinaire", car ils sont aveugles pour tout ce qui n'appartient pas au monde de la Lumière, au monde spirituel. 



Il leur arrive cependant d'utiliser les yeux d'autres créatures, comme ceux des animaux, pour étudier les humains. Vous pouviez vous croire absolument seul au moment où vous alliez commettre une faute, un crime, ou, au contraire, accomplir un acte généreux, mais un chat, un chien, un oiseau se trouvait là, et vous ignoriez qu'un être, à travers lui, vous observait… 

Chez l'homme, tous les mondes coexistent, mais ils sont soumis aux limitations du plan physique. Ce n'est que lorsque le monde des sentiments entre en ébullition et s'agite en nous, que les habitants du plan astral commencent à nous voir. Et ce n'est que lorsque notre corps mental s'anime et s'éclaire, lorsque nous commençons à penser, que les habitants du plan mental peuvent s'apercevoir de notre activité. 

Donc, si nos corps spirituels ne sont pas encore éveillés, les êtres des régions spirituelles ne nous voient pas, ils ne nous connaissent pas ; nous ne sommes pas encore des citoyens de leur monde, nous ne figurons pas sur leurs registres et nous ne pouvons recevoir d'eux ni nourriture ni paiement quelconque. Ceux qui, symboliquement parlant, ne reçoivent ni vêtements, ni nourriture, ni joies, ni bonheur ont la preuve mathématique qu'ils sont des ignorants. Ils sont restés dans les régions inférieures, cramponnés à l'argent et aux plaisirs matériels, ils se sont coupés de la Lumière, et, comme les habitants des mondes supérieurs ne les ont pas aperçus, ils ne les ont pas aidés, et ils n'ont rien pu recevoir de sublime, de céleste, de divin. 

De même que, pour être vu, connu, enregistré quelque part dans la société, il faut satisfaire à certaines conditions, de la même manière, pour être vu, connu et enregistré dans les mondes supérieurs, il faut mener une vie déterminée, il faut être éveillé aux choses subtiles et posséder en soi des germes spirituels. On peut éveiller ces états grâce à la méditation, à la poésie, à la musique mystique, grâce à tout ce qui est beau, lumineux, divin. Une fois éveillés en nous, ces centres nous mettent en communication avec d'autres mondes d'où l'on commence dès lors à nous apercevoir, à nous prendre en considération. On prend sur nous des renseignements, on nous inscrit parmi les êtres évolués, et on fait en sorte que des "vivres" nous soient expédiés. 

Travailler à l'éveil de ces centres, c'est décider de devenir vivant, conscient, c'est accepter de nous lier avec tous ceux qui nous ont dépassés et qui cherchent à nous aider, c'est franchir le premier pas vers la vie éternelle. 

Retenez bien ceci, mes chers frères et sœurs : les êtres qui habitent les régions supérieures ne voient pas et ne veulent pas voir ce qui se passe dans les régions inférieures. Il y a cependant une exception : s'ils sont chargés d'une mission, d'une exploration, ils descendent pour se renseigner, pour examiner la situation ou pour aider certaines personnes. Dans toute autre circonstance, ils restent très haut au-dessus des faiblesses et des tribulations des humains. 

N'allez pas imaginer que les êtres de Lumière vont rester là à observer le triste spectacle que donnent les humains depuis la Terre ! Non, ils sont trop loin, trop haut, cela ne présente aucun intérêt pour eux. Donc, pour attirer leur attention, pour être vus d'eux, il faut faire des signes, il faut projeter dans l'espace des signaux lumineux. Les signaux lumineux lancés par les humains sont comme des étincelles que les sentinelles d'en-haut ont pour mission de guetter. Dès qu'elles les ont aperçues, elles se précipitent pour vous aider. Sans cette projection de Lumière, elles sont incapables de vous voir et, bien-sûr, toutes vos demandes seront ignorées. Oui, mes chers frères et sœurs, retenez bien ceci : dans les mondes supérieurs, il n'existe qu'un langage ; c'est celui de la Lumière. 

Et maintenant, comment les choses se passent-elles dans le monde des démons ? Les démons sont dérangés par la Lumière. Ils la fuient et vont vers ceux qui ont des couleurs sombres. Ils entrent en eux, ils les ligotent et ravagent leurs maisons. Je vous ai dit que les démons étaient comme les hiboux ; oui, parce que dans la Lumière, ils sont aveugles. Pour pouvoir s'introduire en nous, ils sont donc obligés d'attendre que cesse cette force terrible qu'est pour eux la Lumière. Pour les esprits des ténèbres, il n'existe qu'une seule forteresse imprenable : c'est la Lumière. 

Je vous parle constamment de la Lumière, parce qu'elle représente ce qu'il y a de plus précieux, de plus important dans la Création. C'est la quintessence la plus sublime et la plus rare, l'arme protectrice et défensive absolue. C'est "la Force forte de toutes les forces" dont parlait Hermès Trismégiste dans la Table d'Émeraude. Elle est capable de repousser tous vos ennemis et de vous libérer d'eux. 

Quand vous priez, ne demandez que la Lumière, la Lumière, et encore la Lumière. Vous éviterez toutes les tragédies de la vie. Essayez, sans jamais douter. La nuit, si vous entendez un bruit bizarre, que faites-vous ? Vous vous dépêchez d'allumer, vous faites jaillir la Lumière, et ensuite vous vous débrouillez. En dehors de la Lumière, il n'est rien sur quoi vous puissiez compter. Pour être aperçus des Êtres sublimes, il n'y a qu'un moyen : devenez lumineux. Pour échapper aux démons qui vous harcèlent, il n'y a qu'un moyen : devenez lumineux ; ils seront incapables de vous faire du mal. 

Les êtres obscurs, harcelés et gênés par la Lumière des âmes rayonnantes, cherchent à détruire la source de leur trouble et de leur malaise. Mais ils ne voient pas cette Lumière qui les trouble et les perturbe, ils la sentent seulement. S'ils réussissent parfois à la voir, c'est qu'ils se sont servis, en les trompant, d'êtres qui leurs sont supérieurs, pour regarder à travers leurs yeux. Autrement, ils sont incapables de distinguer la Lumière. 


Omraam Mikhaël Aïvanhov - La Pyramide de Lumière - 8 avril 1947

Les livres de Omraam sur le blog de Francesca : http://herosdelaterre.blogspot.fr/