Merci de votre visite

samedi 28 novembre 2015

LA LUMIERE QUI PERMET DE VOIR ET D’ETRE VU


La lumière a pour propriété essentielle de faire voir : en éclairant notre chemin elle fait apparaître les dangers, mais aussi les bénédictions. Elle nous révèle donc la réalité. Chaque chose a des propriétés bien déterminées, mais seule la lumière a la propriété de nous éclairer, de nous montrer le chemin.



Vous allumez votre lampe et vous vous apercevez qu’il y a là tout près un précipice: «Eh bien, dites-vous, deux pas de plus et c’en était fini de moi!» Chaque chose a ses qualités propres. La lumière, bien sûr, ne vous nourrira pas, elle ne vous donnera pas d’argent, mais elle vous montrera peut-être où est caché un trésor, et vous pourrez aller le déterrer et devenir très riche.

Tandis que sans la lumière, même si vous avez de l’argent, on vous le volera ; parce que celui qui n’est pas éclairé, il se trouve toujours des gens pour venir le dévaliser. Cela se vérifie dans le monde intérieur comme dans le monde extérieur. C’est d’ailleurs le sens des paroles de Jésus dans les Évangiles : « Amassez des trésors dans le ciel où les vers et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. »

Depuis deux mille ans cette parabole n’a jamais été interprétée correctement parce qu’on n’a pas compris que les voleurs, les vers et la rouille représentent les dangers qui menacent l’homme dans ses trois facultés essentielles: l’intellect, le cœur et la volonté.

Oui, les voleurs qui profitent de ce qu’on ne les voit pas – et donc de l’obscurité – pour faire leurs mauvais coups, sont le symbole des dangers qui menacent l’intellect lorsqu’il a perdu la lumière. Dès l’instant où l’homme perd la lumière, les voleurs, c’est-à-dire des idées bizarres, des doutes, des inquiétudes s’introduisent en lui et le laissent appauvri, faible, ou parfois même le conduisent à la folie.

Que de gens sont dans des asiles psychiatriques parce qu’ils ont éteint la lumière dans leur tête ! À cause de l’obscurité les voleurs sont venus et ont tout emporté. Donc, si vous voulez vous protéger des voleurs, allumez la lumière.
Pourquoi croyez-vous qu’on laisse les vitrines des magasins éclairées pendant la nuit ? Parce que la lumière protège. J’ai eu un jour l’occasion d’avoir une conversation avec des inspecteurs de police, et je leur ai dit : « Vous croyez pouvoir combattre la criminalité en augmentant le nombre des policiers, des gendarmes, en améliorant vos méthodes de surveillance et de recherches ?

Eh bien, vous vous trompez, parce que les moyens extérieurs sont incapables d’agir efficacement dans ce domaine. Le seul moyen efficace, c’est la lumière ». Ils me regardaient stupéfaits : « La lumière ?… Et comment ? – Eh bien, réfléchissez : si les criminels peuvent se permettre de transgresser les lois et de préparer tranquillement toutes sortes de vols, de hold-up, d’enlèvements, d’assassinats, c’est parce qu’ils savent que dans la majorité des cas, les gens ne se doutent pas de leurs projets, qu’ils n’ont aucune intuition susceptible de les avertir et de leur faire prendre des précautions.

Mais imaginez que les gens possèdent une lumière intérieure qui leur permette de détecter par avance, et de très loin, ce que quelqu’un prépare contre eux : ils prendront des précautions et le malfaiteur ne pourra pas réussir. Le seul moyen d’anéantir la criminalité est donc la lumière. C’est pourquoi il faut apprendre aux humains à développer leur lumière intérieure. Cela prendra beaucoup de temps, mais c’est le seul moyen qui soit sûr.» Bien sûr, ces inspecteurs me regardaient sidérés, ils n’avaient jamais pensé à une chose pareille.

Tant que les humains n’ont pas développé en eux le seul moyen qui permette de voir et de prévoir : la lumière, ils seront toujours pris au dépourvu à un moment ou à un autre par des gens qui sont, eux, continuellement concentrés sur les mauvais coups qu’ils préparent. Même les moyens techniques les plus perfectionnés ne peuvent pas assurer une protection suffisante contre les malfaiteurs, parce qu’eux aussi s’en servent. Regardez tous ces cambriolages dans les banques !

 Malgré les coffres blindés, les systèmes d’alarme électroniques, etc., les cambrioleurs arrivent à leurs fins parce qu’ils ont eux aussi des moyens : les améliorations techniques qui servent à la police servent aussi aux malfaiteurs.

On ne parviendra à anéantir la criminalité que le jour où on se décidera à utiliser la lumière. Si nous avons la possibilité de voir, c’est parce que les rayons de lumière qui tombent sur les objets, nous les rendent visibles. Sans la lumière on ne voit rien, ce qui prouve que s’il existe un monde invisible pour nous, c’est seulement parce que nous ne sommes pas capables de projeter des rayons sur les objets et les entités qui le peuplent. Et si au contraire les Initiés sont capables de voir tellement de choses que les autres ne voient pas, c’est qu’ils savent, eux, projeter ces rayons.

 Voilà des vérités que l’on ignore, et d’ailleurs, qui voudrait s’occuper d’apprendre aux humains comment ils peuvent projeter des rayons lumineux à travers leur cœur, leur intellect, leur âme, leur esprit ? C’est tellement plus intéressant de leur apprendre à se débrouiller dans la société, à gagner de l’argent, à s’emparer d’une place ! Mais ils ont beau se débrouiller jour et nuit, ils sont encore plus malheureux et malades. C’est pourquoi ils doivent se décider à travailler sur la lumière et avec la lumière, afin d’apprendre à projeter cette lumière qui seule nous permet de voir.

Les livres de Omraam sur le blog de Francesca : http://herosdelaterre.blogspot.fr/