Merci de votre visite

samedi 14 novembre 2015

LE SOLEIL dans la pratique Spirituelle


Vous l’avez sans doute remarqué, mes chers frères et sœurs, lorsque le soleil parait, la nature est silencieuse, attentive ; elle se recueille comme si elle voulait recevoir quelque chose du soleil. Pour quelques minutes, la terre, les animaux, les insectes, les arbres, tout s’apaise et se tait, même les oiseaux…



Les oiseaux s’éveillent avant le lever du soleil, ils sont joyeux, ils volent, ils chantent, mais quand le soleil commence à paraître, ils s’arrêtent un moment… Seuls, les hommes continuent à faire du bruit ; ce sont les seuls qui n’ont rien compris. Toute la nature se tait, mais eux continuent à frapper, à parler, à crier, comme si cet événement qui touche l’univers entier n’était d’aucune importance.

C’est à qu’on voit combine ils sont irrespectueux et ignorants, car ils ne savent pas profiter de tous les bienfaits qu’apporte cette présence du soleil…

Et vous qui venez chaque matin au lever du soleil sur le Rocher, pourquoi venez-vous ? Les uns, c’est pour faire comme les autres ; d’autres, c’est pour regarder un beau spectacle.. Mais combien viennent pour faire un travail grandiose et comprendre enfin ce qu’est le soleil ? Très peu. C’est pourquoi je voudrais vous parler de la signification et de l’importance du soleil, des possibilités et des richesses qu’il nous donne, afin que vous ayez des notions claires qui vous aideront à faire un grand travail spirituel.

Actuellement, on parle beaucoup de yoga. Je vous en ai dit aussi quelques mots en vous présentant les différentes sortes de yogas qui existent et qui viennent surtout de l’Inde et du Tibet, mais aussi de la Chine, du Japon, de l’Egypte, de la Perse… car toutes les religions ont leur yoga, mêle le christianisme. Oui, les chrétiens ont toujours pratiqué l’adoration, la prière, la contemplation, le dévouement, l’amour envers le Créateur, c’est là l’aspect prédominant de la religion chrétienne, et dans l’Inde, on appelle cela Bhakti-yoga, le yoga de la dévotion, de l’adoration, de l’amour spirituel. Seulement, ce yoga convient à certains tempéraments, mais d’autre sont des qualités et des dons différents, et il faut donc leur donner d’autres possibilités. 

Nombreux sont les chemins qui mènent vers le Créateur. Les chrétiens se sont limités à une seule voie, qui est d’ailleurs merveilleuse, il ne faut pas la critiquer, mais les hindous, eux, sont plus riche, s’ils ont donné beaucoup d’autres méthodes.
Pour ceux qui sont plutôt faits pour l’étude, la réflexion philosophique, le travail de la pensée, ils ont donné le Jnani-yoga, le yoga de la connaissance, afin qu’ils puissent rejoindre le Seigneur par la voie de l’intelligence.

D’autres n’ont pas ce penchant pour la science et la philosophie, ni la moindre envie de rester agenouillés, de contempler et d’adorer ; ils ont une volonté puissante, des énergies à dépenser, un grand dévouement. Ils veulent servir les autres, ils veulent travailler. Le Karma-yoga est fait pour eux, c'est-à-dire le yoga des oeuvres, des réalisations, des devoir à accomplir sans attendre ni paiement ni récompense. Le Karma-yoga de l’action gratuite et désintéressée.

Pour ceux qui veulent se dominer, maîtriser leurs instincts, leurs simulassions et leurs tendances inférieurs, existe le Radja-yoga ; par la concentration et la domination de soi, ils arrivent eux aussi à atteindre l’Eternel, à se fondre en Lui, ils deviennent les "rois" (radja signifie roi) de leur propre royaume.

La kriya-yoga est le yoga de la lumière ; penser à la lumière, la connaitre, la comprendre, s’entourer de couleurs, les introduire en soi et les projeter autour de soi. C’est un travail magnifique, c’est le yoga de Babadji.

Le Hatha-yoga est pour ceux qui aiment faire des exercices physiques, prendre toutes sortes de postures, d’âsanas comme on les appelle ; se plier, se tordre, se rouler en boule, s’allonger, se mettre  à plat ventre, se relever, faire passer les jambes derrières la tête etc… Ces exercices qui sont basés sur la connaissance précise des centres que l’on déclenche en prenant telle ou telle posture, demandent beaucoup de volonté et de persévérance. Le Hatha-yoga est le yoga le plus propagé en Occident, mais les pauvres Occidentaux n’ont pas le tempérament et la constitution des Orientaux ni les conditions de calme et de silence pour le pratiquer, et beaucoup finissent par se détraquer physiquement et psychiquement. Combien de gens j’ai rencontrés, qui m’ont avoué qu’ils avaient abandonné le Hatha-yoga parce qu’ils se sentaient devenir déséquilibrés. Il faut être très prudent, je n’ai jamais conseillé aux Occidentaux de pratique ce yoga.

L’Agni-yoga est le yoga du feu ; penser au feu, travailler avec le feu, éveiller le feu en soi-même. Puisque le feu est à l’origine de toute la création, l’Agni-yoga est encore un chemin qui mène vers le Créateur.

Le Chabda-yoga, le yoga du Verbe, consiste à prononcer certaines formules – ou mantras – à tel moment, tel nombre de fois, avec telle ou telle intensité… Le Verbe est une puissance, et celui qui sait agir avec cette puissance obtient de grands résultats.

Maintenant, je voudrais vous parler d’un yoga qui dépasse tous les autres ; c’est le yoga du Soleil. Il était connu dans le passé ; les Grecs, les Egyptiens le pratiquant ; ainsi que les Perses, les Aztèques, les Mayas, les Tibétains… maintenant on l’a abandonné, surtout en Occident. Puisqu’ne sanscrit le Soleil se dit surya, nous donnons à ce yoga le nom de "Surya-yoga".

C’est mon yoga préféré, car il réunit et résume à lui seul tous les autres yogas. Oui, pourquoi ne pas réunir tous les yogas en un seul ?


Les livres de Omraam sur le blog de Francesca : http://herosdelaterre.blogspot.fr/