Merci de votre visite

mercredi 16 décembre 2015

DISTINGUER LE BUT ET LE MOYEN


Le véritable spiritualiste est celui qui a compris comment l’esprit travaille sur la matière : il se sert de tout ce que la nature a mis à sa disposition, mais au lieu de l’utiliser pour satisfaire ses appétits égoïstes, il met tout au service d’un idéal supérieur pour lui-même et pour les autres.

Malheureusement, ce n’est pas encore dans ce but que travaillent les humains ; ils ramènent tout à eux, à leur intérêt, à leur profit, à leur plaisir. Regardez de quelle façon ils exploitent les animaux, les arbres, les montagnes, les rivières, la mer…

Et si jamais ils avaient un jour les moyens techniques suffisants, vous verriez ce qu’ils feraient du soleil, de la lune ou des autres planètes. Pour satisfaire leurs appétits inférieurs, ils sont prêts à sacrifier tout ce dont ils peuvent s’emparer. Ils n’hésiteraient pas à utiliser les révélations les plus sacrées de la Science initiatique, et ils iraient même frapper à la porte du Seigneur pour qu’il les aide dans leurs trafics et leurs folies.

Eh bien, oui, il faut le comprendre ; être spiritualiste ne consiste pas seulement à prier, à méditer et à s’intéresser aux sciences ésotériques, mais à y voir clair dans les mobiles et les intérêts qui vous poussent vers ces activités. Le but que vous cherchez à atteindre, voilà l’essentiel. Car si vous utiliser la prière et le pouvoir de la pensée, comme le préconisent tellement de livres dangereux, pour satisfaire vos convoitises ; réussir dans vos affaires, obtenir l’amour de quelqu’un… vous vous conduisez comme le pire des matérialistes et dans certains cas, même, comme un criminel. Le mécréant, l’athée qui casse des pierres pour aider un malheureux à construire sa maison est un spiritualiste plus authentique que vous.

Pour être un véritable spiritualiste, il faut avoir réglé une fois pour toutes la question des buts et des moyens, car c’est là que se produisent toutes les confusions, les illusions. Qu’est-ce que c’est que ces spiritualistes…

L’essentiel, c’est que chacun soit capable de bien s’analyser afin de connaître ses tendances profondes ; ensuite, une fois qu’il les connaît, il s’efforcera d’équilibrer dans sa vie le spirituel et le matériel.

Les livres de Omraam sur le blog de Francesca : http://herosdelaterre.blogspot.fr/