Merci de votre visite

lundi 11 janvier 2016

Entre Amour et Sexualité…


L’énergie sexuelle vient de très haut, mais en passant par les organes génitaux, elle produit des sensations, une excitation, un désir de rapprochement, et il se peut que dans ces manifestations, il n’y ait absolument aucun amour.

C’est ainsi chez les animaux. A certaines périodes de l’année, ils s’accouplent, mais le font-ils par amour ? Souvent, ils se déchirent et chez certains insectes comme la mante religieuse ou certaines araignées, la femelle mange le mâle. Est-ce de l’amour ? Non.



C’est de la pure sexualité. L’amour commence quand cette énergie touche en même temps d’autres centres en l’homme : le cœur, le cerveau, l’âme et l’esprit. A ce moment-là, cette attraction, ce désir que l’on a de se rapprocher de quelqu’un est éclairé, illuminé par des pensées, des sentiments, un goût esthétique ; on ne recherche plus une satisfaction purement égoïste où l’on ne tient absolument aucun compte du partenaire.

L’amour, c’est de la sexualité, si vous voulez, mais élargie, éclairée, transformée. L’amour possède tellement de degrés et de manifestations qu’on ne peut même pas les énumérer et les classer. Il arrive, par exemple, qu’un homme aime une jeune et jolie femme, mais sans être tellement attiré physiquement par elle ; il veut surtout la voir heureuse, en bonne santé, instruite, riche, bien placée dans la société, etc. comment expliquer cela ?

Ce n’est pas uniquement de la sexualité, mais de l’amour ; c’est donc un degré supérieur. Mais il doit entrer quand même un peu de sexualité dans cet amour, car on peut se poser la question : pourquoi cet homme ne s’est-il pas attaché à une autre personne, à une femme vieille et laide, ou à un autre homme ? 

Oui, si on analyse, on découvrira au moins un faible degré de sexualité.

La sexualité… l’amour… ce n’est donc qu’une question de degrés. Lorsque vous ne vous arrêtez plus seulement sur quelques sensations physiques grossières, mais que vous sentez les degrés supérieurs de cette force cosmique vous envahir, c’est cela l’amour, et vous communiez avec les régions célestes. Mais combien de gens, une fois leur désir assouvi, se quittent ou même commencent à se battre.
Ce qui compte pour eux, c’est seulement de se décharger, de se débarrasser d’une tension …

L’aventure de la vie spirituelle consiste à dompter, apprivoiser et orienter ces forces pour les utiliser comme moyens de propulsion vers les hautes cimes de l’esprit. Car si ce monstre à queue de serpent qu’est le Dragon et qui crache des flammes possède aussi des ailes, c’est bien que les forces qu’il incarne ont une destination spirituelle.

"La force sexuelle est une énergie que l’on peut comparer au pétrole" les ignorants et les maladroits sont brûlés – cette force brûle leur quintessence – tandis que ceux qui servent l’utiliser, les Initiés par exemple, volent dans l’espace. Tel est le sens du réel.


sur le blog de Francesca : http://herosdelaterre.blogspot.fr/  retranscription des livres de Omraam