Merci de votre visite

dimanche 6 mars 2016

De l’Importance de la chaleur


Sans la vie du soleil, jamais les hommes n’auraient pu exister, agir, travailler. Sans sa chaleur, mais ils n’auraient pu éprouver des sensations. Sans sa lumière, jamais ils n’auraient pu voir, et non seulement voir, mais comprendre, puisque la compréhension n’est rien d’autre qu’une vision supérieure dans le domaine intellectuel. Quant à sa chaleur, elle a suscité tout ce qui est du domaine du cœur : les contacts, les échanges, l’amour, l’amitié.



C’est elle qui est à l’origine du mariage, de la famille, de la société et de toutes les formes de collectivité. Si vous êtes froids, les gens ne vous aiment pas, ils s’éloignent, mais si vous êtes chaleureux, ils viennent se chauffer auprès de vous et vous sont reconnaissants de cette chaleur. La chaleur est ce qui rapproche les êtres, ce qui leur donne la capacité de sentir, de s’émouvoir, de s’émerveiller, de prier… La chaleur du soleil est donc à l’origine de la morale et de la religion.

Bien sûr, si vous dites cela aux chrétiens, ils seront indignés, car ils ne voient pas l’importance du soleil : pour eux l’essentiel, c’est la messe. Alors, je leur demande : "Mais si le soleil n’était pas là, comment ferait-on la messe ? Dans l’obscurité et dans le froid, qui pourrait dire la messe ? Où trouverait-on le pain et le vin de la communion ? 

Je ne veux pas diminuer la valeur de la messe, je vous dirai même franchement que je connais à ce sujet beaucoup plus de choses que la plupart des prêtres. Ils ont appris à dire la messe, mais ils n’en connaissent pas le sens profond, magique. Moi, je le connais, c’est pourquoi j’ai pour la messe un respect beaucoup plus grand que les chrétiens eux-mêmes. Pourtant, je leur pose la question : « sans le soleil, qui dirait la messe ? » Vous voyez bien qu’ils ne réfléchissent pas.

Et maintenant, si je vous dis que c’est la lumière du soleil qui en travaillant sur notre corps physique a formé nos yeux, vous ne me croirez pas non plus. Pourtant, c’est la vérité, c’est le soleil qui a créé nos yeux. Pourquoi ? Pour être vu…. Et par sa chaleur, il a travaillé sur notre corps pour créer les organes de la sensation : le cœur, la bouche, et surtout la peau, le toucher. Il a trouvé que la sensibilité à la lumière devait être limitée aux yeux seulement, tandis que la chaleur devait être sentie sur toute la surface du corps. Vous voyez la différence… c’est intéressant, n’est-ce pas ?

Le soleil dirige tout dans l’univers ; il est comme un chef d’orchestre, comme un roi sur son trône. Quand il prend une décision, il donne seulement un signal et tous les esprits qu’il a envoyés ici sur la terre, ou sur les autres planètes, s’empressent d’exécuter ses ordres : ils modifient quelque chose dans l’atmosphère, dans les courants électromagnétiques, et il s’ensuit toutes sortes de variations dans les règnes végétal, animal, humain, dans les domaines biologique, psychologique, économique, social. Tout ce qui arrive sur la terre est commandé par le soleil ; les éruptions ou les taches solaires ne sont rien d’autre que des signaux qu’il donne à toute une hiérarchie d’intelligences chargées d’exécuter ses ordres.

Un jour, la science acceptera mes idées, il est impossible qu’elle ne passe pas par là. C’est pourquoi je dis maintenant aux savants : "abandonnez tout ce que vous étudiez dans vos laboratoires et occupez-vous du soleil. Tout est là dans le soleil : la santé, la richesse et le bonheur de l’humanité. Quand je reproche à la science de ne pas s’occuper du soleil, je veux dire qu’elle n’a pas encore vraiment étudié ce qu’est la lumière solaire, et surtout comment l’homme peut travailler avec elle, la faire pénétrer en lui pour se purifier, se renforcer, se régénérer. Car ce sont les rayons du soleil qui pénètrent les profondeurs des océans…


sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/  retranscription des livres de Omraam