Merci de votre visite

mardi 19 juillet 2016

QU’EST-CE QUI FAIT LA DIFFERENCE



Vous avez des amis, des connaissances, des voisins, et vous êtes bon, secourable et généreux à leur égard. Quelquefois vous vous demandez, et d'autres vous demandent pourquoi vous êtes bon, quel profit vous en tirez.

Apparemment, aucun. Mais une chose peut arriver. Dans dix ans, vingt ans, peut-être certains de ces amis voudront-ils vous faire du mal, bouleverser votre vie, peut-être vous critiqueront-ils, vous blesseront-ils, qui sait ? Eh bien! en agissant actuellement avec bonté, gratuitement, en leur faisant du bien, vous les paralysez pour l'avenir, car les images que vous avez implantées dans leur subconscient les empêcheront de vous nuire.



Si vous êtes bon actuellement, c'est pour paralyser le mal à venir. Vous agissez pour le bien sur vos amis, ils ne pourront vous dévorer plus tard. Car nous sommes entourés d'ennemis qui sont cachés dans nos amis. Si le jour venu vous les questionnez: "Pourquoi me fais-tu du mal ?" Ils répondront que vous n'avez pas déposé en eux des raisons de vous épargner.

Comment la mère agit-elle pour que son enfant la laisse aller et venir ? Elle l'endort. Nous devons endormir les mauvaises intentions dans les autres, en les aidant, en les sauvant, afin qu'ils pensent plus tard : "Il m'a sorti d'affaire, il m'a montré la vérité, il m'a rendu la liberté". C'est ainsi que l'on rompt le karma. Car le mal qui nous advient n'est que le prix du mal que nous avons fait autrefois, par bêtise et par ignorance.

Nous travaillons à instruire nos amis, à leur ouvrir le chemin vers la libération, sinon ils pourront nous faire beaucoup de mal. En les libérant, nous nous libérons. Nos ennemis deviendront nos amis.

Ils voulaient nous étouffer? Ils nous donnent l'accolade. Ils voulaient nous frapper? Leur coup se transforme en caresse. Ils voulaient nous injurier ? Ils nous sourient. Nous détruire? Ils nous aident. Vous avez vu des chats se donner des coups de pattes sans sortir les griffes ou des chiens se mordiller en s'amusant avec gentillesse.

Cela se passera ainsi pour vous. Vos ennemis feront les gestes prévus, mais avec tant de douceur que vous les recevrez avec plaisir. La prédestination avait décidé que le coup serait porté, vous ne pouvez y échapper, mais vous n'en souffrez pas. Nous ne pouvons empêcher qu'une chose arrive, mais nous diminuons, augmentons ou modifions ses effets.

Vous n'éviterez pas de payer une dette inscrite au livre du karma, mais vous préféreriez ne pas avoir à souffrir de trop mauvaises conditions. Une seule question : être en possession de l'argent nécessaire afin de vous mettre en règle sans difficulté, quand sonnera l'heure de l'échéance. Ayez les poches pleines quand le créancier se présentera à votre porte. La loi est pour lui. Si vous ne vous acquittez pas de votre dû, on vendra vos meubles, on vous jettera à la rue.

Dans le monde ordinaire, c'est ainsi que les créanciers se paient. Mais un disciple, qui veut s'instruire, s'élever et se libérer, se met au travail, et il gagne de quoi payer ses dettes le moment venu.


Propos de Omraam Audio MP3 sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/