Merci de votre visite

lundi 12 septembre 2016

PLUS DE LUMIERE POUR TOUS


Si vous ne vous efforcez pas de vous perfectionner graduellement, par la connaissance et la mise en application, vous ne pourrez vous purifier, vous élever et acquérir la liberté à laquelle votre âme aspire. La plupart des humains d’aujourd’hui vivent encore dans leur passé, dans l’hiver de leur vie ; ils doivent accéder au printemps - au présent de leur existence - et ainsi se rajeunir, se renouveler. Le rajeunissement ne peut s’accomplir que si les forces de la vie intérieure et celles de la vie extérieure sont coordonnées. Si cela n’est pas, l’être commencera à s’acheminer vers la vieillesse sous l’influence de la planète Saturne, qui est maintenant rétrograde. Après être passé dans sa jeunesse par l’hémisphère supérieur du cercle, il descendra maintenant dans l’hémisphère inférieur du cercle, dans l’automne et l’hiver. 



On n’obtient pas les acquisitions spirituelles bénéfiques par des actions du plan physique ; l’élévation spirituelle demande des efforts et des connaissances spirituels. Celui qui n’observe pas ces règles et qui mêle les courants physiques et spirituels, devient inévitablement rude et grossier et il perd la sensibilité nécessaire pour capter intérieurement les vibrations élevées de l’esprit. Dans cette ambiance, l’être humain est lui aussi constamment influencé par des courants qui lui apportent des énergies nouvelles ou qui, au contraire, l’affaiblissent. Dans le monde physique, beaucoup d’êtres d’un degré d’évolution peu élevé prennent leur énergie d’autres êtres humains ayant un état de vie supérieur au leur. 

Dans ce monde de continuels changements, où tout se polarise, vous ne pouvez pas, quoi que vous fassiez, vous libérer des influences basses. Mais, en même temps, il existe des courants de forces plus élevées et positives, qui viennent d’en haut et du soleil. Votre salut est donc de vous assurer par un lien conscient et direct, le pouvoir de capter ces énergies positives célestes, et de vous recharger ainsi de la lumière et des forces nécessaires à votre travail de progrès physique et psychique. Pour cet échange inévitable, de donner et de recevoir, il est évident qu’une meilleure connaissance de notre entourage, de notre prochain est utile ; de même qu’il est utile de se connaître soi-même intimement, de s’analyser constamment, car aujourd’hui nous ne sommes plus tout à fait semblables à ce que nous étions hier !

L’homme sur la terre a pour tâche d’apprendre à s’aider lui-même et à aider ses proches. Dans la vie, c’est un voyageur qui doit avoir dans son sac un outillage varié, aussi complet que possible. Quel est ce sac ? - C’est sa tête, dans laquelle il dépose son savoir et porte ses connaissances Donc, en un mot, il importe de toujours mieux se connaître. Mais que faut-il connaître ? Ce qu’il faut savoir, c’est à quel point en est l’éveil de notre conscience supérieure, de la conscience divine en nous, à quel degré nous en sommes de la connaissance de Dieu. 

Car il est dit : «Ceci est la vie éternelle de te connaître, Dieu unique et véritable.» Ce qui peut nous aider à connaître Dieu en ce monde, ce sont les formes qu’Il a créées : les minéraux, les plantes, les hommes. En observant l’être humain, nous pouvons voir que la vie qu’il a en partage est bien plus riche que celle de toute autre forme sur terre. 

Pourtant cet homme passe, lui aussi, par de continuels changements, en grande partie intérieurs, par des joies et des souffrances, par des difficultés de toutes sortes; et, en tout, il peut découvrir la présence de Dieu, l’aide incessante de Sa puissante main paternelle. Appréciez donc tout ce que Dieu vous donne, et vous a donné ; remerciez-Le et cherchez à découvrir le sens, la raison de tout, en tout temps. Votre objectif dans l’époque présente est de vous instruire et de travailler avec amour, avec intelligence, avec plus de lumière. Actuellement, les facilités et les divertissements ne vous sont plus permis ; ceux qui pensent s’amuser et mener une existence légère devront le payer cher ! Quelques moments de détente, de repos, vous sont cependant tolérés, comme à l’école entre une leçon et la suivante ; mais il ne s’agit plus de perdre du temps ; le professeur est là, et les leçons doivent être apprises et appliquées. Ayez donc la conscience éveillée, concentrée sur le but réel de la vie actuelle et tendez, de toute votre âme, vers plus de lumière en vous, dans votre esprit.

Nous répétons que le monde dans lequel vous vivez est soumis à de grands changements. Au vieil ordre de vie, individuelle et sociale, se substitue un nouvel ordre ; un ‘nouveau ciel et une nouvelle terre’ se créent par des moyens puissants et rapides. Il a été dit : «Nous ne mourrons pas, mais nous nous transformerons.» En chaque être s’accomplira quelque changement, petit ou grand ; l’ivrogne se débarrassera de son vice ; l’avare ouvrira son cœur et sa bourse aux pauvres, aux malheureux ; ceux qui se sont fourvoyés reprendront la bonne voie, etc. Dans la conscience de chaque être, une force nouvelle naîtra qui le poussera à la recherche du bien, d’une meilleure façon de vivre en harmonie avec toutes les autres créatures. L’homme acquerra de plus en plus de paix, de calme, d’équilibre intérieur ; et si cet équilibre est un moment troublé, il ne tardera pas à reprendre conscience du Divin qui vit en lui et à s’harmoniser de nouveau. L’homme dont la conscience s’est éveillée à la vie nouvelle ne se détourne plus du Divin, de la nouvelle lumière de son esprit.


Propos de Peter DEUNOV sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/