Merci de votre visite

samedi 1 octobre 2016

Je me croyais quelqu'un, je constate que je ne suis pas grand-chose



L'or, c'est lourd et difficile à transporter. Un peu de poudre, si peu qu'elle tiendrait dans le creux d'une dent, peut fournir la richesse, et elle n'en présente pas les inconvénients.

Les Initiés n'essayent pas d'attirer à eux ceci ou cela, ils veulent seulement conserver quelques gouttes de l'essence à l'aide de laquelle ils peuvent tout.

Vous vous dites: "Quand je serai préparé, si je deviens initié, je demanderai beaucoup de choses: une maison, des fruits et des légumes à m'en gaver, du fromage, des wagons de ceci ou cela. Je demanderai du café...." Oui, tous les chansonniers clament de tels désirs. J'en ai entendu un dire que quand il serait riche il boirait du café avec tant de morceaux de sucre dans sa tasse.



Tout le monde riait. Si vous en aviez le pouvoir, vous attireriez des quantités d'objets qui vous manquent, dites-vous. Mais non, vous n'attireriez rien du tout, parce que vous seriez si contents de ce qui vous est donné, de ce que vous recevez, que vous ne désireriez plus rien. Seulement encore un peu plus de lumière et de liberté. Avant de posséder la vache, on la veut absolument.

Quand on a développé en soi des facultés, la vache n'a plus d'attrait.

Essayez désormais, en faisant l'exercice du matin, de dire:

"Mon Dieu, je Te consacre tout ce que je possède". Si vous sentez que pourtant vous tenez à certains livres, à des objets précieux cachés dans votre maison et que de les perdre à la suite de quelque événement vous attristerait, si vous sentez la crainte que Dieu exige de vous de renoncer à une femme qui vous intéresse, parce que vous la troublez et la faites reculer et qu'il vous sera demandé compte de cette âme un jour, votre conscience s'éveillera et vous saurez jusqu'où va votre sincérité.

En réalité, vous n'êtes pas prêt à donner tout. Vous ne prononcez pas encore la formule comme il faut. Pour cela, il faut des êtres libres, prêts à accomplir la volonté de Dieu.

Pratiquez cet exercice longtemps, il développera en vous des vertus, toutes les vertus, et en premier l'humilité, parce que l'opinion que vous vous faisiez de vous-même se modifiera. "Je me croyais quelqu'un, je constate que je ne suis pas grand-chose".

Puis l'obéissance et la bonne volonté croîtront en vous. Lorsque vous projetterez la main vers le Trône de Dieu, demandez aussi sa bénédiction, sa lumière, sa chaleur; alors tout ce qu'on mettra dans vos mains en réponse à votre prière, vous le placerez dans le magasin de votre plexus solaire. Chaque jour les vertus augmenteront un peu en vous. Le plexus solaire est un centre plus important que le cerveau. C'est lui qui a formé le cerveau. Il est humble; aussi est-il descendu se placer au-dessous du cerveau, mais il est le soleil. Il est la mère tandis que le cerveau est l'enfant. Si le plexus est démagnétisé, le cerveau ne peut ni penser, ni travailler, il est impuissant.

Projetez votre main, puis posez-la sur le plexus solaire pour y emmagasiner la lumière et l'essence reçues. Vous exciterez et vivifierez le plexus qui, à son tour, améliorera les poumons, le cerveau, les yeux, les oreilles, les pieds, tous les organes.

Ceux dont la conscience est déjà éveillée sentiront une chaleur se répandre dans le plexus au moment où ils y poseront leur main. Cette chaleur est une sensation significative.



Propos de Omraam Audio MP3 sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/