Merci de votre visite

samedi 5 novembre 2016

S’ECARTER DU DROIT CHEMIN



Le moindre écart du droit chemin est très dangereux; de ce côté gauche, il y a beaucoup de risques. Je vous donnerai une image pour illustrer ce fait.

Considérez quelqu'un qui se trouve sur un chemin, allant quelque part, suffisamment loin, il doit marcher longtemps pour arriver; il sait que, là-bas, il trouvera une famille, des amis. Il y aura de l'eau pour se laver, de la nourriture pour se renforcer, des affections pour se détendre et se réjouir. Il le sait et il tâche de ne pas être en retard. Supposez que le chemin passe au travers d'une forêt et dans des clairières variées. A gauche, à droite, il y a des arbres splendides qui donnent des fruits. Il y a aussi des fraises le long du sentier; c'est-à-dire qu'il y a de nombreuses choses qui peuvent détourner l'attention du passant, du chemin. Il se trouve tenté. Il y a aussi des animaux, écureuils, lièvres, oiseaux variés. S'il se laisse tenter par tout cela, il commence par monter sur un arbre pour cueillir des noix ou autre chose.

Il se baisse pour cueillir des fraises et les suit à la trace si bien qu'il s'éloigne du sentier sans s'en apercevoir. Il poursuit le lièvre qu'il aperçoit et petit à petit, le jour descend et il se trouve encore loin de la maison qu'il devait rejoindre avant le crépuscule. Mais quand l'obscurité s'approche, elle augmente les dangers; on peut faire de mauvaises rencontres, être poursuivi par des animaux, connaître des sensations terribles. La destinée de l'homme qui s'est écarté du droit chemin, peut être en danger.

Il en est de même du chemin du disciple. Le disciple doit marcher en se hâtant sur sa voie, sans s'en éloigner, afin de fuir les amusements, les distractions qui pourraient l'égarer et le laisser ensuite sans défense dans la nuit. Il ne doit pas laisser approcher les animaux, grâce à l'obscurité descendue autour de lui, tous les disciples consciencieux le savent. Leur Maître leur dit toujours de ne pas s'écarter beaucoup, de marcher sur le chemin, afin que la nuit n'arrive pas pour eux. Si l'on attend la nuit pour marcher, cela devient difficile et nul ne peut vous sauver.



Propos de Omraam Audio MP3 sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/