Merci de votre visite

vendredi 3 février 2017

Les vrais visages se trouvent dans l’âme



L'âme de l'homme représente un monde dans lequel sont cachées de la beauté et de la résistance. Si vous parlez de la beauté de l'homme, cherchez-la dans son âme. Si vous parlez de résistance, de perfection, cherchez-les dans les manifestations de son âme. Si vous vous arrêtez sur les traits physiques, vous découvrirez les manifestations dans le monde physique. Par exemple, par la bouche se précise le caractère. Par le nez, l'intelligence. Par les yeux, les manifestations de la vie intérieure. Par les oreilles, la sagesse. La forme et structure de la bouche, du nez, des yeux, sont les résultats de la vie passée de l'homme. S'il n'est pas content d'eux, l'homme peut travailler sur eux pour les modifier, pour introduire en eux une certaine amélioration.



Regarder vers le sol était autrefois un signe de modestie, de timidité, de profondeur, mais celui qui regarde ainsi prouve par là qu'il est toujours influencé par le centre de la terre. On voit un nez tordu même chez des hommes très intelligents, très avancés, mais cela prouve qu'ils ont exagéré le travail, qu'ils ont forcé leurs facultés et dérangé quelque chose en eux. On trouve aussi de tels nez chez des criminels, chez des menteurs; chez ces derniers, la bouche explique ce qu'est l'homme entier.

C'est là que sont marquées toutes les passions, toutes les faiblesses, toutes les gourmandises. Que découvre-t-on si l'on étudie que la bouche ? Toute la science est là. Rien n'est plus agréable que la bouche lorsqu'elle est jolie. Les yeux aussi. Lorsqu'une personne est tranquille et se tait, ce sont ses yeux que l'on regarde, mais si elle parle, on regarde sa bouche. La bouche représente le passé. Actuellement, on forme ce qui sera pour l'avenir. On voit par exemple, des gens qui ont trouvé la solution de grands problèmes intérieurs et qui ont cependant une bouche semblable à leur état du passé. La forme est résistante. Elle possède une force d'inertie très grande. L'esprit change la volonté. Celle-ci transforme toute la vie psychique, mais les formes, elles, ne veulent pas se transformer et veulent conserver leur aspect ancien. Il faut que les pensées agissent longtemps sur l'ancienne forme pour qu'elle se modifie.

Le Maître dit qu'on peut cependant la changer, qu'on peut modifier le front, l'élargir. Or, le front est ce qui est le plus résistant. Les yeux sont les organes les plus sensibles. Ils manifestent immédiatement par des transformations, les vibrations spirituelles. 

Si l'on étudie le visage humain, on voit que tout est résumé en lui, toute la science cosmique. On découvre cela surtout si on l'étudie du point de vue géométrique. La position des yeux, de la bouche, du nez, des joues, du front, du menton compose une construction géométrique, un édifice ou chaque détail est placé d'une façon qui échappe à notre connaissance actuelle. Le visage est arrangé d'après un savoir supérieur, pour pouvoir absorber la lumière, la refléter d'une certaine manière. La moindre modification de la forme, même dans un détail, le visage absorbe la lumière d'une autre façon que précédemment et tout est changé. Par le visage, l'homme reçoit toutes les influences célestes et si un petit écart à droite ou à gauche se produit dans un détail, la lumière est reçue différemment et les choses ne se passent plus comme il faut.  

Le visage est formé de surfaces ayant des positions variées et qui reçoivent la lumière sous des angles différents. Il y a des visages qui reçoivent la lumière céleste en grande quantité, et d'autres la reçoivent à peine. Si nous voulons parler sur cette question, nous devons entrer dans le domaine acoustique et mécanique. Il faut étudier comment la lumière se reflète sur des miroirs de façon à disperser la lumière.

Le visage des Initiés est construit d'après une courbe bien spéciale. Commencez votre observation par les animaux et finissez par l'homme parfait, vous verrez quelles différences existent entre les inclinaisons du front, de la face.

Chez l'animal, le visage est un museau. Le front est très incliné et la face est allongée. Cette ligne se modifie de plus en plus en s'approchant de l'homme, elle se redresse à 90 degrés chez les dieux grecs, tels qu'on les a sculptés. Si cette ligne s'écarte et devient convexe, cela n'est pas normal. Ce sont les dieux qui ont construit la ligne du front. La racine du nez doit avoir une petite courbe entre le front et le nez. Il y a très peu de personnes qui connaissent l'importance de la ligne du nez entre les narines. L’angle qu'elle fait avec la lèvre supérieure est très important. Si cette courbe est très courte ou très large, la signification est modifiée. L'angle que fait le dessous du nez avec la ligne joignant la lèvre supérieure, représente la noblesse ou la perfidie. Toutes les qualités sont représentées là. Faites des observations. La largeur et la longueur du visage ont beaucoup de sens. Parmi les signes très importants, il faut compter le menton.

Le Maître dit que très peu d'hommes ont le menton bien construit. Il dit qu'il trouve des yeux, des nez parfaits, mais pas de mentons. C’est une science de l'avenir. Lorsqu'on étudiera les reflets de la lumière et du son, on comprendra sur quelles formes "lumière et son" s’amplifient. Cela est lié à la nature de la peau naturellement et il faut aussi étudier celle-ci.

D’après le Maître, la peau est le point de départ de toutes les choses les plus importantes. Il nous disait que d'après la peau, on peut connaître l'évolution de l'homme. La peau est semblable à un tissu d'une certaine nature. Il y a des tissus épais qui n'ont que quelques mètres à la pièce. D'autres sont tellement minces, qu'il y a quantité de mètres dans une pièce de même dimension. La peau est semblable à un tissu. Parfois dans un petit espace, il peut y en avoir une grande surface, comme par exemple, dans le cerveau.

Les circonvolutions du cerveau représentent l'intelligence de l'homme. Il occupe peu d'espace, mais il est constitué de plis, et si l'on développe ces plis, on peut voir qu'il y a là beaucoup de peau. Les Égyptiens savaient préparer des écharpes d'une matière tellement souple et fine qu'ils pouvaient les plier et les introduire dans une noisette. Il y avait donc plusieurs mètres enfermés dans un si petit espace. Le cerveau est ainsi construit. Les hommes intelligents et cultivés possèdent une bien plus grande surface dans le cerveau, c'est-à-dire que leur cerveau présente un bien plus grand nombre de circonvolutions.

Chez les hommes ordinaires il y a beaucoup de plis et si on étalait leur cerveau en surface, on constaterait qu'il n'a pas beaucoup d'étendue. Les cerveaux des génies ont au contraire une grande surface quand ils sont développés. Leur terrain est plus grand, ils peuvent semer davantage de semences, et c'est pourquoi ils récoltent quantité de fruits, poires, pommes, figues, raisins, etc., dans leur cerveau. L'autre homme est pauvre, il n'a pas cultivé beaucoup de terre. Actuellement, les savants trouvent le moyen de cultiver quantité de choses sur un tout petit espace. On fait même pousser du blé et du gazon dans des armoires spéciales. On fait de même avec le cerveau. 

Le visage dépend de la peau, parce qu'il absorbe et reflète les forces cosmiques. La peau doit être fine, spirituelle et riche. Cette question est très vaste et très compliquée. Je ne veux pas la traiter ce matin. Il y a trois côtés dans l'homme: la volonté, le coeur et l'intellect. Envisagez les trois mélanges possibles deux à deux, ainsi que la prédominance de l'un ou de l'autre des trois éléments. Chez l'homme-artiste, c'est le coeur qui domine, chez le philosophe, c'est l'intellect et chez l'homme d'action, c'est la volonté. Ce dernier est le matérialiste. Lorsque le coeur et l'intellect sont associés et prédominent, l'homme est bien construit pour réussir dans tous les domaines. Si la volonté est associée au coeur pour dominer, l'homme agit beaucoup, mais pour les autres. La volonté liée à l'intellect et dominant avec lui, donne un homme cruel, tyrannique, bien préparé pour dominer, organiser.

Texte No 175 du 25 mars 1943 de Omraam Mikhaël Aïvanhov
sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/