Merci de votre visite

dimanche 5 mars 2017

GLOIRE A TOI SEIGNEUR nous enseigne Omraam Mikhaël Aïvanhov



Voici, je vous donne un petit exercice à pratiquer tous les jours.

Chaque heure prononcez la formule "Gloire à Toi, Seigneur !" en dirigeant vers Dieu toute votre pensée. Cela deviendra peu à peu une habitude qui vous sera si précieuse que tous les livres du monde ne sauraient vous donner une telle joie et un si grand bonheur.

Peut-être savez-vous déjà tout ce qu'enseignent toutes les bibliothèques du monde, mais cet exercice, vous ne l'avez pas encore fait, malgré votre science, votre richesse, votre puissance, votre situation, vous l'ignorez. C'est ce qu'il vous reste à faire!

Vous ne le regretterez jamais.



"Voulez-vous que les eaux de cette source se déversent en vous? Ouvrez largement votre coeur et votre intellect et commencez à donner". Quelle pensée magnifique! Je n'ose pas insister sur ce mot: donner, car la seule idée de don fait se fermer les visages et les coeurs, c'est comme si on se trouvait d'un coup devant un récif de corail en pleine mer. Mais encore faut-il bien comprendre ce que signifie le mot "donner".

L’Église en parle beaucoup, mais elle en a fait "la charité, les actes de charité". Pour nous il s'agit d'autre chose. "Si vous vous fermez, dit le Maître Deunov, les eaux de la source se congèleront pour vous et vous ne recevrez plus rien. C'est cela qui empêche l'homme de réaliser ses bons désirs. Si une pensée lumineuse vient dans votre coeur, ne dites pas qu'elle ne peut se réaliser, mais ouvrez largement votre intellect et votre coeur, attelez votre volonté au travail et vous verrez de quelle façon tout vous viendra en aide".

Vous avez déjà fait l'expérience, j'en suis sûr, que si vous ne développez et utilisez votre volonté que pour votre gloire et votre avantage, les esprits vous abandonnent, ils vous laissent vous débrouiller tout seul. Comprenant que vous ne renforcez votre volonté  que pour piétiner les autres,  faire échouer leurs entreprises, profiter d'eux et sachant qu'ils n'auront eux-mêmes pas part à vos gains, ils se retirent.

D'ailleurs votre volonté finira par être brisée. Par contre si vous la mettez en action pour soulager les autres, pour porter leur fardeau, pour les nourrir, vous serez le tout premier à recevoir ce dont vous avez besoin. Les abeilles goûtent à leur propre miel, n'est-il pas vrai?

Travailler pour les autres, on a tout à y gagner ! Celui qui fait des efforts pour développer sa volonté est le premier à en bénéficier à condition que cette volonté soit consacrée au service de la volonté divine. C'est la seule façon d'attirer les anges et les grands Maîtres. On peut cultiver des siècles sa volonté pour soi-même, ce sera vain. Si on la consacre à Dieu, à son service, les plus hautes intelligences viendront participer à votre travail. Voilà le plus grand secret que peut recevoir le disciple.

Développez votre coeur et votre volonté consacrez-les au bien des autres. Parce que vous ne travaillerez pas pour vous seul, de grands Esprits vous aideront. Ils aiment à participer aux activités de l'homme, si celui-ci bannit l'égoïsme et oeuvre pour la collectivité. Il n'y a pas d'autre voie.

De nouveau je vous invite à opérer une révision de vos désirs, de vos pensées, de vos comportements, afin de les remplacer par de meilleurs. Dites désormais: "Je veux être intelligent et puissant afin d'accomplir ma tâche au service de la volonté de Dieu. Je travaillerai pour la gloire du Seigneur". Vous sentez alors que des entités s'approchent pour soutenir votre effort.

Chacun doit réviser ainsi sa vie en se demandant s'il travaille ou non pour Dieu, s'il ne poursuit que sa propre ambition ou s'il fait tout pour glorifier le Seigneur sur la terre comme les anges le glorifient dans le ciel. Posez-vous cette question aujourd'hui même, n'attendez pas à demain. Il faut que vous sachiez où vous en êtes, vous constaterez que vous êtes encore bien loin d'une telle attitude intérieure.

On se croit savant, intelligent, capable, parfait, irréprochable, magnifique. et l'on n'a encore rien réalisé, rien accompli. Pourquoi? Parce qu'on ne s'est pas encore consacré à Dieu, parce que vos pensées ne sont pas tournées vers Lui. Chacun ne s'occupe que de lui-même, chacun tire à soi la couverture en laissant son compagnon dans le froid. Seules les mères pensent à couvrir leur enfant, même en cédant leur propre couverture. Mais dans les familles, dans les sociétés, dans les peuples, tous ont adopté cette devise: "Pourvu que j'aie chaud! Tant pis pour les autres! Qu'ils grelottent!" Et quand il fait trop chaud, on jette l'édredon sur l'autre.

Vous suivez l'Enseignement de cette école depuis plusieurs années, donc vous avez déjà entendu ces vérités, mais je parle aussi pour d'autres, qui ne sont pas ici; ils liront un jour ces réflexions, qui seront pour eux une révélation. Ils diront: "Depuis cinquante, soixante ans, je travaille uniquement pour moi, et c'est pour cela que je n'ai pas réussi".

Actuellement on vous conseille, dans la vie, de penser à vous-même, c'est l'exemple que donne le monde, dont la vieille culture doit maintenant être remplacée par une autre, meilleure. Les disciples doivent vivre autrement. Qu'ils commencent par réviser leur vie afin de bien savoir s'ils ont travaillé pour la gloire de Dieu, et, quoi qu'il en soit, qu'ils s'y mettent maintenant! Ils seront soutenus par la présence d'êtres magnifiques et ils porteront la joie en eux. Certains n'ont pas connu la joie, le sourire, et leur visage est crispé, tendu.



Message du  27 avril 1943


  Message-Audio de Omraam Mikhaël Aïvanhov sur le blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/