Merci de votre visite

mercredi 20 septembre 2017

Maintenir la JOIE quoi qu’il arrive


Rappelez-vous que quand vous êtes dans la Joie sans objet, dans cette joie du cœur, dans le Feu Igné du cœur, quelque problématique qui puisse exister dans votre vie, elle ne vous affecte pas.

Si vous êtes affectés, d’une manière ou d’une autre, c’est que vous demeurez, que vous le vouliez ou non, au sein de l’éphémère et au sein de la personnalité. Vous n’avez pas les moyens vibratoires, et je crois que Marie vous l’avait dit, après la fin du mois d’août, de changer un iota de ce que la Vie vous fait vivre. Il ne restera plus qu’à rentrer en vous et attendre, si je peux dire ‒ sans attendre ‒, l’Appel de Marie, être dans votre cœur en dépit de toutes les circonstances de votre vie, de votre corps, de vos émotions, de votre mental.



C’est, rappelez-vous, non plus les tournicoti-tournicota mais les oscillations d’emplacement de votre conscience qui sont responsables de votre identification à la conscience. Et vous savez tous que vous êtes antérieurs à la conscience et que le point de passage de la supraconscience à l’Absolu se fait par le témoin ou l’Infinie Présence, c’est -à-dire l’observateur, c’est-à-dire le moment où quoi qu’il se déroule dans votre corps, dans votre tête, dans vos affections, dans vos relations, dans tous les aspects sociétaux, vous demeurez inchangés, c’est-à-dire que vous n’êtes plus affectés, en aucune manière, sur le plan de votre conscience, par ce qu’il se  déroule au sein de votre éphémère, et tout positionnement découle in fine de cela et de rien d’autre.

La Joie ou la peur, la Joie ou le mental, la Joie ou la souffrance. Cette Joie, rappelez-vous, est sans objet, c’est-à-dire que si cette Joie dépend d’un évènement terrestre, cosmique, et même de l’apparition de Nibiru, ça prouve tout simplement que vous n’avez rien compris et que vous n’avez rien vécu. Mais il ne faut ni désespérer ni être en colère. Vous êtes informés, pour certains d’entre vous, et même au-delà de ce que nous vous disons depuis des années ; il vous suffit de regarder, vous avez quand même des moyens d’information qui vous permettent de vérifier aussi bien le nombre de volcans que les météorites, que l’emplacement des planètes, que les évènements climatiques qui se déroulent maintenant de façon ininterrompue sur cette terre, même si votre petit chez vous, dans le coin où vous êtes, où que vous soyez, n’a pas été touché.

La fréquence et l’amplitude des évènements climatiques, géophysiques et cosmiques est en accélération exponentielle, si je peux dire, c’est-à-dire que vous assistez, que vous le vouliez ou non, que vous le voyiez ou pas, que vous vous intéressiez ou pas, à des évènements qui deviennent de plus en plus perturbants pour la vie éphémère, en tous cas pour ceux d’entre vous, frères et sœurs, qui êtes sur des pays ou des territoires où ces évènements sont en train de se produire ou se sont déjà produits.

 Question :

Métatron a révélé que certains frères et sœurs seront des piliers de Lumière. Sont -ils suffisamment nombreux, à l’heure actuelle, et le nombre qu’évoquait Métatron a-t-il été atteint ?

Oh, cher ami, ce nombre a été atteint déjà depuis de nombreuses années. Bien évidemment, la libération de la Terre, c’est-à-dire l’accès, à la surface de la Terre, de la fréquence vibratoire du noyau cristallin de la Terre, a touché vos pieds ; c’était la fin 2011 et juste après, la naissance de l’Onde de Vie pour certains d’entre vous. Donc ce processus est réel et s’est passé déjà voilà des années. Ce qu’il restait à accomplir, bien sûr, c’est le processus de l’ascension de la Terre et le processus conjoint de la libération collective. Marie vous a dit, voilà de nombreux mois, que les processus étaient enclenchés, et elle vous a même dit que la conflagration humaine surviendrait avant la période de fin août. Vous voyez, il vous reste quelques jours, mais néanmoins les évènements et les éléments qui doivent se dérouler, selon ce qui a été dévoilé par les prophètes voilà fort longtemps ou plus récemment, sont exactement à leur place.

Donc je dois vous dire, d’ores et déjà, que tout comme vous, nous attendons, nous aussi, que les choses se déroulent à la face de toute l’humanité. Ça peut être effectivement, comme vous l’a dit Marie, dans les quelques jours qui viennent, et je vous rappelle que Nibiru a tourné derrière le Soleil et que dorénavant elle ne peut plus, à proprement parler, s’arrêter. Bien sûr sa vitesse se modifie encore un peu, mais pas au point de retarder quoi que ce soit. D’ailleurs vous le voyez, au niveau aussi bien cosmique, pour ceux qui regardent les étoiles, qu’au niveau de l’emplacement des planètes, que sur la terre, tout le décor de l’acte final, de la scène finale, est en place. Et bien sûr, tout comme vous, nous veillons et prions, et nous attendons, sans espérance particulière parce que nous savons, de notre point de vue, et nous le savons depuis 2011, que la libération de l’humanité était un fait qui était accompli sur les autres plans et tout ce qui se déroule depuis toutes ces années, c’est-à-dire depuis fin 2011 (ça va faire bientôt six années), c’est uniquement l’avancée de la Lumière en fonction des résistances.

Maintenant, encore une fois, et je le répète solennellement aujourd’hui, si vous ne vivez rien, si vous ne percevez rien, si vous ne voyez rien comme évènement, à la surface de cette terre, qui annonce quoi que ce soit, alors je ne peux pas vous dire mieux que de continuer à vivre votre vie et à vous en remettre à la Joie.


vendredi 8 septembre 2017

La vie n'est qu'un développement de ce qui a été mis en nous



Tous les philosophes se sont cassé la tête sur ces trois problèmes. Ces 3 grands problèmes sont : L'immortalité de l'âme humaine, l'existence de Dieu, et la volonté libre (le libre arbitre).

Et les Initiés n'en ont cependant pas parlé; Ils disent: "Laissons la question de l'existence de Dieu à ceux qui ne sont pas sérieux; n'en discutons pas". J'ai vu que le Maître Deunov ne donne aucun argument philosophique pour prouver l'existence de Dieu: Il parle simplement comme s'il n'y avait aucun doute possible à ce sujet. Discuter de l'existence de Dieu est un blasphème contre Lui.

Nous parlerons donc comme notre Maître, comme d'une évidence parfaite. On perd son temps à vouloir prouver l'existence de Dieu. Plus on cherche à la prouver, plus les gens doutent. On essaie de convaincre par des arguments, et c'est ainsi que la philosophie n'a bien résolu aucun de ces trois problèmes. Il faut sans discussion les considérer comme résolus par l'affirmative.

Reprenons le problème de la liberté. La vie n'est qu'un développement de ce qui a été mis en nous pendant les neuf mois de la gestation. Si la mère a mis tout ce qui est faible en elle pour former le corps de l'enfant, comment celui-ci pourrait-il être roi et puissant? Où est donc la liberté? Il n'y en a pas.



En réalité, il n'y a que les conséquences de ce qui a été préparé auparavant. Car nous étions dans le sein de la Mère Nature avant d'être dans le sein de notre mère terrestre. L'enfant est né, la sage-femme a coupé le cordon ombilical; oui, mais il est encore dans le sein d'une mère plus grande que celle qu'il vient de quitter: la Nature. Parce qu'il est vivant, il est lié à elle. Un autre cordon ombilical continue à fonctionner comme tel, qui le lie avec la Mère Nature. Si l'on coupe ce cordon, c'est la mort. Ceux qui meurent aussitôt après la naissance physique ont eu leur cordon ombilical coupé d'avec la nature. La vie coulait par ce cordon. La Mère Nature nourrissait l'enfant par là. 

Nous avons encore tous ce cordon puisque nous vivons; les clairvoyants le voient, bien réel, et disent qu'il fonctionne. Les hommes qui vivent sur terre sont encore dans le ventre de la Nature. Pour l'autre côté ils ne sont pas encore nés. Ils sont nés sur le plan physique mais ils sont encore à naître dans l'autre monde; ils sont enfermés dans le sein de la Mère Nature. Il faut donc qu'ils naissent une seconde fois, et qu'ils y soient bien préparés pour faire ensuite des merveilles. Nous sommes encore tous des bébés enfermés dans le ventre de leur mère. Nous sommes sortis de l'autre mère, qu'elle s'appelle Marie, Françoise ou Jeanne, mais cela n'est pas fini.

La mère qui donne naissance à des enfants et les éduque prépare sa propre seconde naissance. Si elle ne sait pas donner naissance correctement à ses enfants, elle ne naîtra pour la deuxième fois que dans des siècles. Si elle sait enfanter comme il faut, elle apprend elle-même à naître.

La seconde naissance consiste à se préparer, à s'achever soi-même, car on n'est encore qu'au deuxième ou troisième mois de la gestation. Ni les poumons, ni le coeur ne sont achevés. On veut naître tout de suite?

Oui, mais on mourra aussi tout de suite parce qu'on n'est pas encore achevé, pas viable. On n'est pas encore formé. Voilà pourquoi peu de personnes peuvent aller dans l'autre monde. L'enfant peut-il sortir du ventre de sa mère avant terme, et y rentrer? Il en mourrait. Tous les occultistes qui se soumettent à certaines pratiques pour aller de l'autre côté sont des enfants qui sortent avant terme. Ils ne sont pas préparés pour le faire, ni formés, ni solidifiés. Ils compromettent leur seconde naissance. Il nous faut des Maîtres pour nous expliquer les choses. Le Maître est la sage-femme qui nous fait naître dans un autre monde. Si vous n'avez pas de Maître, votre naissance est compromise.

Message-Audio de Omraam Mikhaël Aïvanhov
Merci de respecter le lien du blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/


dimanche 3 septembre 2017

Gardons la tête haute



Le Maître nous dit quel est le chemin où nous pouvons trouver la vérité. Il dit que c'est d'être debout, d'être un homme et non un animal. Pourquoi les êtres se sont-ils redressés ? À cause de leur cerveau. Celui-ci n'était pas développé vers l'avant chez les animaux qui n'avaient que le cervelet bien formé ; l'équilibre manquait aux animaux. Tous ceux d'entre eux qui sont privés de cerveau, perdent leur équilibre. Plus le cerveau se développait, plus les êtres s'organisaient.

Chez les singes et chez tous les hommes qui se sont mis à vivre groupés, le cerveau ne travaille pas encore très bien. Il est pesant. C'est pourquoi les Initiés nous disent tous de tenir la tête droite de façon à ce que la colonne vertébrale soit verticale. Lorsqu'elle se trouve dans cette position, les courants circulent bien.

Dès qu'on est voûté ou bossu, il n'en est plus ainsi. Tous ceux qui ont la colonne vertébrale déformée sont des haineux et éprouvent de grandes difficultés à lutter contre l'envie, la haine. La tristesse les envahit, qui amène à son tour des troubles de la colonne vertébrale. Les chagrins, les mécontentements proviennent toujours du manque d'amour. À cause d'eux, la tête s'incline tout d'abord, puis le dos se voûte et la colonne vertébrale se dévie. L'homme vieillit, s'engourdit, se cristallise.



Par la volonté, grâce à une bonne éducation, l'habitude de redresser la colonne vertébrale se renforce, dans le cas où l'on est un peu déformé. Cela est nécessaire parce que la vie psychique est en grande liaison avec la position de cet organe. C'est pour cette raison que les yogis donnent une importance considérable à la tenue durant la méditation. Ils croisent les jambes, redressent la colonne vertébrale et ainsi ils se sentent mieux pour méditer et sentir le monde entier.

Lorsque vous êtes penché, voûté, mal à votre aise dans une position défectueuse, n'y restez pas. Si vous ressentez une gêne quelconque, modifiez votre façon de vous tenir. La moindre déviation de la colonne vertébrale provoque des troubles dans les différents organes.

Souvent on prend l'habitude d'avoir des attitudes crispées, voûtées ou contractées. Dans différents métiers, les ouvriers, doivent travailler dans des positions qui, à la longue, les déforment complètement.

Beaucoup de personnes ignorent l'importance de la tenue et se déforment inconsciemment. On parle souvent de la position à adopter dans les écoles, mais quand on travaille en se concentrant, on fait tout vite et mal.

  Messages No. 209 Lever de soleil du 30 avril 1943 de Omraam Mikhaël Aïvanhov

Merci de respecter le lien du blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/