Merci de votre visite

vendredi 20 octobre 2017

A la naissance de l’arthrose


Certes, je ne suis pas médecin nous dit Omraam. Mais il est évident que dans l’arthrose il y a d’abord : un, la localisation, parce que vous savez certainement, peut-être pour l’avoir lu, étudié ou vécu, que chaque partie du corps est symbolique, chaque partie de votre corps, même physique, même ici enfermé, vous avez des principes créateurs qui se sont agencés au niveau des forces archétypales, qu’on appelle des génies.

Ces génies, par exemple y a un génie pour le foie, un génie pour la rate, un génie pour les os, un génie pour les articulations, c’est-à-dire que vous piochez dans l’univers, même dans ce monde enfermé - et c’est pareil dans toutes les dimensions - une force, une information vibrale qui va cristalliser dans le corps et qui est en rapport avec l’organe.

Alors vous avez aussi une symbolique du corps humain, qui est parfaitement connue : les tendons d’Achille, les genoux avec « je » et « nous », le côté gauche, le côté droit. Donc l’arthrose, soit c’est une maladie qui touche toutes les articulations, soit elle touche une articulation ou certaines articulations qui sont liées - même si c’est un traumatisme initial, même si c’est lié à des erreurs alimentaires, si c’est lié à un vieillissement -, c’est toujours en rapport avec le symbole et l’archétype qui correspond au génie.



Mais maintenant, vous avez aussi l’usure du temps. Comme les moteurs de voiture s’usent, vos articulations s’usent sans qu’il y ait nécessairement de référence à ce que je viens de dire par rapport aux symboles ou à l’archétype. Voilà ce que je peux dire sur l’arthrose.

En 3D unifiée, y a pas d’arthrose, il n’y a pas de maladie non plus, hein, puisque dès qu’il y a une anomalie, celle-ci est repérée directement par l’Intelligence de la Lumière, dans les mondes unifiés. Et c’est votre histoire personnelle aussi, qui peut donner de l’arthrose, votre mémoire personnelle de l’incarnation.

… Les génies, c’est l’archétype. Par exemple quand on parle des quatre Cavaliers de l’Apocalypse, c’est les Hayot Ha Kodesh, c’est les quatre éléments. L’élément est un archétype, il a une forme. C’est sous-tendu dans la Civilisation des Triangles, qui est au-delà des formes anthropomorphiques, où les consciences sont agencées, non plus en corps d’Êtreté - y a plus d’anthropomorphisme - mais uniquement en Triangles. Et dans ces Triangles, il y en a qui correspondent aux Hayot Ha Kodesh, il y en a d’autres qui correspondent, dans les hiérarchies célestes, à ce qui est appelé, je crois, les Keroubim, les Chérubins, et d’autres encore Ordre Hiérarchique, hiérarchique entre guillemets mais faut bien les classer.

Et la précipitation de votre corps se fait bien sûr au travers de l’ADN, ce qu’on appelle les mémoires de forme, à travers un programme inscrit dans l’ADN, qui va prendre sa nourriture non pas uniquement dans la matière, mais aussi dans les résonances archétypielles qui relient la partie physique, l’organe physique, à sa contrepartie énergétique et psychologique en incarnation. Ceci est très bien expliqué par exemple dans la médecine dite chinoise, où par exemple chaque organe va avoir une fonction, qui est connue en médecine occidentale mais qui dépasse largement ce cadre-là.

Par exemple, la décision. Quand vous dites « je suis indécis », bien sûr ça correspond à des réseaux dans votre cerveau et dans votre conscience, mais c’est porté surtout par la vibration de l’indécision : c’est la vésicule biliaire. Et chaque organe comme ça a un génie archétypiel qui se traduit par une psychologie, une énergie particulière et des fonctions physiologiques particulières. Tout ça est relié, même au sein de l’illusion.

J’ai dit que la maladie n’existait pas dans les autres dimensions. Il y a une nourriture qui accompagne ces mots. Ce n’est pas la vibration du mot, c’est la vibration de la conscience.

Texte de Omraam Mikhaël Aïvanhov

Merci de respecter le lien du blog de Francesca http://herosdelaterre.blogspot.fr/