Merci de votre visite

lundi 12 août 2013

Atmosphère fluidique de l’Aura



L'AURA - Tout ce qui a une existence – les humains, les animaux, les plantes et même les pierres – émet des particules, produit des émanations ; et c’est cette atmosphère fluidique qui entoure les choses et les êtres que l’on appelle l’aura. L’aura est donc une sorte de halo invisible, excepté pour les clairvoyants, et beaucoup de gens ne savent même pas qu’elle existe, bien qu’ils la ressentent parfois subconsciemment.

Chez l’être humain on peut comparer l’aura à la peau, dont les fonctions sont principalement de trois sortes : elle protège le corps physique, lui donne la sensibilité et assure les échanges avec le monde extérieur. L’aura possède les mêmes fonctions, c’est pourquoi on peut dire qu’elle est la peau de l’âme. C’est elle qui l’enveloppe, qui la protège ; c’est elle qui lui donne la sensibilité ; et c’est elle enfin qui laisse passer les courants cosmiques, qui permet les échanges avec toutes les créatures, jusqu’aux étoiles.

Toutes les influences cosmiques, planétaires et zodiacales qui se déversent constamment dans l’espace, viennent jusqu’à nous, et d’après la qualité de notre aura, d’après sa sensibilité, sa pureté, ses couleurs, nous recevons tels courants, telles énergies, ou nous ne les recevons pas. Les courants négatifs ne peuvent atteindre celui qui possède une aura puissante et lumineuse, car avant d’arriver jusqu’à lui, ils doivent d’abord rencontrer son aura, et c’est elle qui les repousse. L’aura agit comme une douane à la frontière : elle ne laisse rien passer sans vérifier. La plupart du temps, elle agit en dehors de notre conscience, mais elle peut aussi nous avertir. On peut donc différencier les fonctions de l’aura, mais en réalité elles sont liées : la sensibilité, la protection et les échanges, tout cela se fait en même temps.

Maintenant, quels sont les facteurs qui agissent pour la formation de l’aura ? Exactement comme pour la formation de la peau. Il y a des peux qui sont grossières, rêches, sèches, et d’autres au contraire qui sont souples, fines, douces. N’importe qui, ou presque, est capable d’un seul coup d’œil de juger la qualité d’une peau. Et de quoi dépend cette qualité ? De tout l’organisme, de son bon fonctionnement physiologique aussi bien que psychique.

C’est l’homme qui forme sa peau, et de la même façon il forme son aura qui est l’émanation de ses différents corps, du corps physique jusqu’aux corps les plus subtils, chacun apportant ses qualités particulières. Le corps éthérique forme une aura qui pénètre l’aura du corps physique et cette aura des corps physique et éthérique révèle la santé de l’être humain. Ses corps astral et mental, par leur activité ou leur inertie, leurs qualités ou leurs défauts, ajoutent d’autres émanations, d’autres couleurs à cette aura première et révèlent ainsi la nature de ses sentiments et de ses pensées. Et si le corps causal, bouddhique et atmique sont éveillés, ils ajoutent encore des couleurs plus lumineuses, des vibrations plus puissantes. Ce sont les émanations de ces trois corps supérieurs qui forment le corps  de gloire dont saint Paul fait mention dans ses Epîtres. Le corps de gloire comme l’aura est une émanation de l’être humain, mais alors que l’aura reflète aussi bien les défauts que les qualités de l’homme, le corps de gloire est l’expression de la vie spirituelle la plus intense.


Ce qu’on appelle l’aura est donc en réalité d’une grande complexité ; c’est la fusion de toutes les émanations de l’être entier. C’est pourquoi, quand un Initié veut connaître une personne, il n’observe pas tellement son apparence extérieure : sa physionomie, ses gestes, son langage ; non, mais il tâche de sentir son aura. Toute l’atmosphère fluidique qui entoure un être humain et qu’il ne peut ni camoufler, ni contrôler, voilà ce que l’Initié observe. Certaines personnes sont de véritables artistes pour le camouflage : elles maîtrisent parfaitement leurs gestes, leur voix, leur regard, leur langage ; mais ce qu’elles ne savent pas, c’est qu’elles n’ont aucun pouvoir sur les manifestations subtiles de leur vie intérieure ; leurs pensées, leurs sentiments créent des formes, des couleurs, qu’elles n’ont pas la possibilité de changer ni de cacher. C’est pourquoi, pour un véritable Initié, tout est clair : si les êtres sont dans l’harmonie ou le désordre, s’il émane d’eux quelque chose de constructif, de bénéfique, de vivifiant, de lumineux, une atmosphère dans laquelle on se renforce, se purifie, ou au contraire on s’embourbe… tout de suite il le sent. Il est possible aussi de connaitre la santé des gens d’après leur aura, car elle reflète l’état du foie, des poumons, du cerveau, etc. et de même qu’il n’existe pas deux créatures qui possèdent les mêmes empreintes digitales, de même il n’existe pas deux créatures qui possèdent la même aura, car l’aura représente l’individu dans ses caractéristiques les plus personnelles.