Merci de votre visite

samedi 17 août 2013

Comment considérer la sexualité

Extrait des Oeuvres Complètes - Volume 14

Est-ce qu’il est préférable de vivre dans la chasteté ou, au contraire, d’avoir des relations sexuelles ? Chacun se prononce, dit que c’est bon ou que c’est mauvais … mais ce n’est pas ainsi qu’il faut présenter les choses. Ceux qui veulent vivre dans la chasteté et dans la continence, sont-ils dans le vrai ? Tout dépend quel est leur but. Cela peut donner de très mauvais résultats, mais aussi de très bons. La continence peut rendre les uns hystériques, névrosés, malades, et d’autres forts, équilibrés et bien portants. Ceux qui donnent libre cours à tous leurs instincts ont-ils raison ? Sûrement, ils ont une certaine raison. Et est-ce que cela peut faire du bien ? Certainement, cela peut faire beaucoup de bien, mais aussi beaucoup de mal. On ne doit donc pas classer les choses en disant : « ça, c’est bon … ça, c’est mauvais. » Le bien et le mal dépendent d’un autre facteur : comment on utilise les forces, comment on les dirige. Rien n’est ni bon ni mauvais, mais devient bon ou mauvais.


La question, c’est de savoir d’abord quel est votre idéal, ce que vous voulez devenir. Si vous voulez devenir une âme, un esprit, un être exceptionnel, si vous voulez faire des découvertes dans le monde spirituel, communier avec le Ciel, évidemment vous serez obligés de diminuer le nombre de certains plaisirs, ou même d’y renoncer complètement afin d’apprendre à sublimer votre force sexuelle. Mais si vous n’avez pas ce haut idéal, à ce moment-là, c’est idiot de se retenir, d’être chaste et vierge et même vous tomberez malade. Parce que vos efforts ne rimeront à rien …