Merci de votre visite

vendredi 2 août 2013

L'AME : rayon Divin par Peter Deunov


La séparation de l'âme humaine d'avec Dieu constitue un des moments les plus sublimes dans la Création. Dans le monde angélique, cette séparation est connue sous la dénomination de "l'aurore de l'âme humaine".

L'âme, au sortir de sa source primordiale, est un rayon divin ; il entre dans l'incommensurable univers pour y accomplir l'œuvre qui lui incombe.

L'âme est éternelle. Elle est éternelle ainsi que Dieu est éternel. Les âmes humaines vivent et se meuvent en Dieu. Elles existent avec lui dans l'éternité quoiqu'elles se soient manifestées à différents moments. Elles existent ensemble quoiqu'elles ne soient pas sorties de Dieu dans le même temps ; elles vivent une et même vie quoiqu'elles soient différentes. Et elles diffèrent l'une de l'autre parce que chaque âme représente un état de la conscience Divine.

Les âmes - ce sont différents états dans lesquels la conscience Divine s'est manifestée dans le temps et dans l'espace. C'est pourquoi nous disons : II n'y a qu'une grande âme Divine et toutes les âmes s'y trouvent réunies. 

Dans le monde tout peut disparaître, mais les âmes - jamais. Elles ne peuvent disparaître, parce que l'âme Divine, la conscience Divine ne peut disparaîtreDe nos jours les hommes ne connaissent pas l'âme. Ils ne se reconnaissent pas eux-mêmes en tant qu'âme mais en tant que personnalité. La personnalité, c'est l'homme physique et non le vrai soi - l'âme. Ils connaissent de même les personnalités des autres et non leurs âmes qui sont leurs vrais "proches". Mais si la conscience des gens ne se pénètre pas de l'idée qu'ils sont des âmes vivantes, raisonnables, s'ils continuent à se reconnaître uniquement comme des personnalités, des intellects et des cœurs, des hommes et des femmes, ils n'arriveront à aucun résultat. Toutes ces formes de la conscience ont déjà été éprouvées.

Mais s'ils inscrivent dans leur conscience : "Nous sommes des âmes vivantes et raisonnables", ils feront entrer quelque chose de nouveau dans leur vie, ils lui donneront une nouvelle direction. Parce que, si nous prenons en considération le développement actuel de l'homme, nous reconnaîtrons qu'il n'y a pas d'état plus élevé que celui de l'âme.
Cet état porte en soi toutes les conditions, toutes les possibilités de l'Amour Divin.

Dieu ne peut s'exprimer que dans l'âme et c'est en elle seulement qu'il peut se manifester dans toute sa plénitude. L'amour ne peut pleinement s'exprimer que par l'âme.

Si vous exprimez votre amour par le cœur, il ne sera qu'à demi exprimé.
Si vous l'exprimez par votre intellect, il ne sera également qu'à demi exprimé.
Et toutes les faiblesses dans le monde proviennent précisément de ce que se fait "à demi".
Jusqu'à présent, l'âme humaine se formait en bourgeon; mais la voilà sur le point d'être un bouton achevé.

Dans notre époque, ce bouton commence à s'ouvrir. Le moment où ce "bouton-âme " s'ouvre est l'un des plus augustes dans le Cosmos et il s'appelle "l'Epanouissement de l'âme humaine". Et tous les Etres élevés dans le monde divin attendent, haletants, l'éclosion de l'âme humaine. La fleur dans laquelle cette âme s'épanouira brillera de toute sa beauté et Dieu y déversera sa Lumière et son Amour. Et dans l'âme humaine se trouve une beauté comme il ne s'en trouve dans aucun autre être du monde.

Cette beauté n'est comparable à rien. Et Dieu Lui-même se réjouit lorsqu'il considère la forme de l'âme humaine. Tous les anges, tous les serviteurs de Dieu s'empressent autour de cette âme qui est près d'éclore. Ils attendent cette éclosion de temps immémorial afin de goûter de son nectar. Et en venant vers elle, ils apporteront la nouvelle culture que j'appelle "la Culture de l'Amour". Lorsque le Christ descendit sur la terre, il y descendit précisément pour venir en aide à l'âme humaine. Parce que chaque âme qui est descendue sur la terre a une tâche essentielle qu'elle doit résoudre elle-même.

Il y a dans le monde des âmes raisonnables qui veulent s'élever et vivre une vie consciente. C'est pour elles que les Grands Maîtres descendent sur la terre, c'est vers elles que viennent, pour les aider, toutes les âmes aimantes et lumineuses qui travaillent dans le monde.

Et seulement les âmes qui aiment, les âmes qui brillent peuvent aider les autres âmes. Elles ont terminé leurs épreuves sur la terre. La conscience divine est éveillée en elles. Et voilà pourquoi elles ne cherchent pas à quitter la terre. Elles disent : "Nous vivrons maintenant sur la terre, peu importe dans quelles conditions ; nous vivrons ainsi que Dieu le veut. Nous comprenons maintenant comment il faut vivre. Pour l'âme humaine qui veut s'élever, il n'y a rien d'impossible. Elle est forte grâce au lien qui l'unit aux autres âmes, ses vrais proches.

Et plus est grand le nombre des âmes auxquelles l'âme humaine est unie, plus elle est elle-même forte et invulnérable. Le succès de l'âme dépend du nombre des âmes auxquelles elle est liée. La conscience de ces âmes qui prennent part à la vie terrestre d'une âme est continuellement concentrée dans l'amour et c'est ce qui les porte à l'aider avec le plus parfait désintéressement et une entière abnégation.

Et voilà pourquoi, pour l'homme, tout l'art de la vie terrestre consiste à entrer en relation avec les âmes des autres pendant qu'il est sur la terre, enfermé dans sa petite forme. C'est là qu'est la clef du succès. S'il n'y a même qu'une âme pour l'aimer, elle est en état de la secourir dans les difficultés de la vie.

Mais quand beaucoup d'âmes dirigent leur amour vers un homme, il peut tout devenir - poète, artiste, peintre, musicien, homme de science.

Grande est la force de l'Amour !

Le chemin de chaque âme est strictement déterminé, et personne n'est en état de l'en faire dévier. Il est impossible qu'une âme en écarte une autre de sa route, parce que Dieu veille attentivement sur les âmes et règle leur mouvement dans l'incommensurable univers.
Chaque âme est par elle-même un petit univers qui suit sa voie dans l'immense univers. Mais l'un des grands attributs de l'âme est de pouvoir se réduire - de devenir infiniment petite - et de pouvoir s'étendre jusqu'à devenir incommensurable comme l'univers.

Les âmes forment des systèmes séparés qui se meuvent en spirale dans l'espace illimité. Dans leur mouvement d'involution elles descendent par groupes mais s'arrêtent dans des milieux de densité différente car toutes n'arrivent pas à en vaincre la résistance et seulement peu d'entre elles atteignent la matière la plus dense. Et ainsi les âmes sont liées en forme de chaîne qui passe par différents plans.

Dans leur évolution les âmes montent d'après la même loi - des âmes différentes s'élèvent à des milieux différemment denses. Tu aimeras l'âme de l'homme - c'est en cela que consiste la vraie morale. Mais celui qui veut s'occuper de l'âme humaine doit être éminemment intelligent. Il doit comprendre les processus profonds qui s'y accomplissent.
L'âme humaine est d'une telle profondeur.

En réalité, l'âme humaine se trouve en dehors de notre monde.
L'âme n'est pas de ce monde.
Il n'y en a qu'une petite projection sur la terre.

Elle vient parfois, pour un certain temps, en qualité d'hôte de l'intellect et du cœur.
Et quand l'âme visite l'homme, il devient grand, il se sent inspiré, il est plein de noblesse.
Lorsqu'elle se retire, il redevient un homme ordinaire.

Toutes les grandes pensées, tous les désirs purs découlent de cette source : l'âme.
L'âme, elle, puise à une autre source : l'esprit humain.

L'esprit humain s'abreuve à une source encore plus élevée : l'Esprit Divin.
Et l'Esprit Divin s'abreuve à la source suprême : l'Absolu, l'Esprit inconnu de la Création dont on ne sait rien.

Ainsi donc, rappelle-toi :
-         Tu es une âme, pas un corps.
-         Tu es une âme, qui a été conçue, un jour, dans l'Esprit Divin, qui a été conçue dans l'Amour.

Maintenant ton âme est déjà un bouton qui attend le moment de s'ouvrir.
Sois profondément concentré sur ton âme car c'est un des plus sublimes moments de la vie. Et tu t'ouvriras pour l'Auguste Soleil qui baigne de sa lumière tout le Monde Divin.