Merci de votre visite

lundi 19 août 2013

Spiritualistes, unissez-vous




Les responsabilités de la science, le devoir spiritualiste
C'est un devoir urgent, Divinement impérieux pour celui qui a la lumière, qui sait, qui croit, de mettre sa conduite en accord avec sa Foi. Chaque être a son rôle dans l’oeuvre de vie, et celui qui ne remplit pas le sien manque à l'ordre Divin, viole la loi ; or, l'âme qui, plus forte, plus évoluée, connaît les grandes lois de la vie, ne doit pas faire de sa science un patrimoine égoïste. Égoïste veut dire à peu près inutile car les effets d'un acte, d'une science qui ne recherche que le bonheur d'un seul ne peuvent avoir une grande portée utilitaire.

Que chacun se convainque donc, que pas un être ne peut vivre isolé,  que personne ne croit pouvoir demeurer juste en ne s'occupant que de soi ! Non, toute créature a sa destinée individuelle et universelle qui vise son perfectionnement particulier et qui lui crée un devoir altruiste, et plus cette créature est avancée sur la voie de l'évolution, plus elle doit à l'oeuvre générale ; plus elle reçoit de la vie, plus elle doit rayonner de vie. C'est donc, nous le répétons, plus qu'une simple obligation charitable, mais un devoir de justice que de répandre la lumière autour de soi ; que d'affirmer par ses paroles, ses actes l'exemple constant de la vérité et de la réalisation du Bien et de l'Amour ; en un mot de vivre et répandre sa Foi !
   
Les missionnaires de Dieu sur la Terre
Ce qui vient de Dieu est pur. Le rayon de vie émané de Dieu est à l'origine indemne de toute souillure ; mais ce rayon, en passant dans les différents cycles de vie, s'y amoindrit au contact des formes inférieures, car Dieu a créé l'être libre et capable de communiquer la vie ; l'homme, né de l'homme, reste naturellement sujet aux défaillances de l'humanité ; l’homme ne peut donner plus qu'il n'a reçu ; mais l'homme est libre de s'élever, et l'homme peut donner davantage en montrant à l'homme qui vient après lui. Cependant, il est des êtres ici-bas qui ne tiennent pas des hommes ; ils sont sur Terre de par la volonté de Dieu, et ne sont pas nés seulement de la volonté des hommes ; ceux-là viennent de plus haut, mais les hommes ne les reconnaissent pas ; ce sont ceux que Christ appelle les élus ; ce sont les grands missionnaires du Père, les serviteurs du Fils, et c'est par eux que tous les cycles de vie apprennent la loi Divine. Dans l'obscurité, dans la nuit de l'ignorance, eux seuls apportent la lumière d'En Haut ; par eux se révèlent les vérités célestes et ils les clament sans que leur humanité comprenne même ces vérités. Ainsi ont passé les prophètes, ainsi feront ceux que Dieu a envoyés à la Terre pour ramener les hommes dans le vrai chemin.
   
Christ va revenir (tiré des Arcanes )
Pareil aux peuples antiques attendant la venue du Messie promis, le peuple des croyants spirites attend celle de son Maître. Christ va venir ! Dans tous les cœurs résonne en écho d'allégresse ce cantique d'espérance. Christ reviendra ! Oui, le Jésus rayonnant d'Amour, resplendissant de...