Merci de votre visite

vendredi 28 mars 2014

Aucun être ne peut prendre la place d’un autre



On entend partout les gens discuter des châtiments qu’il faut infliger aux coupables de vols, d’enlèvements, de meurtres… et en réalité les plus grands criminels se promènent librement. Quand des hommes politiques prennent à la légère la décision de déclencher une guerre qui entraîne le massacre de milliers d’innocents, ou quand des économistes donnent des conseils qui réduiront à la famille des populations entières, y a-t-il un tribunal pour les condamner ? Ou si certains s’arrangent pour glisser au moment propice quelques articles dans les journaux qui vont bouleverser la vie d’un homme, ou d’une femme, et de sa famille, dans la majorité des cas on ne les punit pas pour ce crime. Et même, la plupart du temps, on appelle cela de l’information ; vous avez cassé une vitre chez votre voisin ou volé un vélo, tout de suite la justice se met en marche, mais si par vos écrits, vos parole sou votre exemple, vous avez fait perdre à quelqu’un la foi, l’espérance, l’amour, si vous l’avez entraîné dans la débauche, la révolte, le désespoir, non seulement la justice vous laisse tranquille, mais si vous êtes philosophe ou écrivain, on vous décerne des prix. Le côté divin,  n’a pas ‘importance, on peut le salir, le détruire, mais le côté matériel, quelques sous ou quelques vêtements, là oui, ça compte. Voilà comment les humains comprennent la justice : on punit les gens qui osent toucher aux possessions matérielles, mais ceux qui détruisent ce qu’il y a de meilleur, de plus précieux chez les autres, ça ne fait rien, on les laisse tranquilles. L’âme ne compte pas, l’esprit ne compte pas, c’est le plan physique qui compte, c’est le porte-monnaie !

Et quelle justice y a-t-il dans cet état de choses que l’on constate partout dans le monde, où tellement de gens incapables, égoïstes, méchants, possèdent l’argent, le pouvoir et toutes les facilités matérielles, tandis que les êtres doués des plus belles qualités en sont privés ? Lorsque viendra le Royaume de Dieu "et sa Justice", il en sera autrement, car il existe une loi établie de toute éternité par l’Intelligence cosmique, selon laquelle tout ce qui est en bas est, ou doit être, comme ce qui est en haut. C’est celle loi que les Initiés ont appelée la loi des correspondances et qui régit l’univers. De même qu el Seigneur, qui  possède toutes les qualités et les vertus, possède aussi toutes les richesses, de même, chez les humains la richesse intérieure doit s’accompagner des avantages matériels correspondants. Même si on est obligé de constater que cet ordre n’existe plus, comme la loi est absolue, il sera un jour rétabli : chacun sera placé là où il le mérite et bénéficiera de possibilités matérielles en rapport avec ses qualités.


En attendant, acceptez la situation, sans vous préoccuper de savoir si, dans la société à laquelle vous appartenez, vous êtes considéré et placé selon vos mérites. Sachez que, dans l’organisation cosmique, aucun être ne peut prendre la place d’un autre. Chacun a une place dans l’univers parce que Dieu a fait de lui un être unique, doué d’une vibration déterminée. Si, dans le plan physique, on ne cesse de voir des gens qui arrivent à en évincer d’autres, meilleurs et plus capables qu’eux, dans le plan spirituel, c’est impossible. La place que Dieu donne à chacun de nous est absolument celle qu’il mérite. Dans ce domaine, il y a une justice absolue. Aucune créature n’a la possibilité de prendre la place d’une autre, mais chacune doit se développer jusqu’à atteindre la perfection que Dieu a envisagée pour elle. Même si d’autres la dépassent en importance, là où elle se trouve c’est elle qui règne, parce que c’est Dieu qui lui a donné cette place. Par sa vie chaque créature sécrète une quintessence d’elle-même, et cette quintessence lui est spécifique. Aucune autre créature ne peut se substituer à elle, elle reste unique et irremplaçable pour l’éternité. Est-ce que cette pensée ne peut pas vous apporter définitivement la paix et la joie ?