Merci de votre visite

jeudi 20 novembre 2014

PETER DEUNOV ET DANSES SACRÉES


Le Maître Peter Deunov enseignait que la danse peut mettre l’homme en relation avec les forces régénératrices de l’univers.

Il a créé plusieurs danses sacrées qui ont été pratiquées par ses élèves dans les hautes montagnes de Bulgarie.

La plus connue de ses danses sacrées est la Paneurythmie, une danse qui regroupe en fait 28 mouvements, et qui se pratique en cercle. Paneurythmie veut d’ailleurs dire « le rythme universel ». Le Maître Peter Deunov en a d’ailleurs composé toute la musique originale. Dans l’idéal, cette danse sacrée est pratiquée dans la nature, le matin, afin de bénéficier des énergies les plus bénéfiques.

Au point de vue de la santé, la Paneurythmie permet une circulation des énergies de guérison et de régénération. Elle équilibre le corps et l’âme, la sphère émotionnelle, physique, spirituelle et mentale. En cela, elle est une véritable méthode de guérison globale.

Ce fut d’ailleurs grâce à la Paneurythmie que l’Archange Michaël put trouver un nouveau corps de manifestation pour enseigner l’humanité. D’autres danses sacrées ont été crées et enseignées par Peter Deunov, notamment les « Rayons solaires » et le Pentagramme.

Voici le témoignage de Milka, une proche disciple du Maître Deunov :
« Du 22 mars au 22 septembre et quelquefois même jusqu’au début des pluies d’automne, chaque matin, avant que 1e soleil ne se lève, la grande pelouse d’Izgrev était remplie d’hommes et de femmes. Chacun restait debout dans le silence, la concentration, et, dans la prière et la gratitude, accueillait les premiers rayons du soleil, puis nous nous alignions sur plusieurs rangs pour exécuter les exercices quotidiens. Tout de suite après, les musiciens prenaient leurs instruments (violons, flûtes et guitares) et allaient au centre de la pelouse.

Nous nous mettions en cercle autour d’eux. Guidés par le Maître qui se trouvait au centre du cercle, nous exécutions les exercices de la Paneurythmie, créés par lui, accompagnés par la musique qu’il avait également composée.

Donc, durant toute cette période, tous les matins de bonne heure, tous en cercle autour du Maître, jeunes et vieux, instruits ou pas, riches et pauvres, hommes et femmes, nous commencions la journée par des mouvements harmonieux au son d’une merveilleuse musique. Quelquefois des gens de la ville venaient regarder, et souvent vers 7 heures, lorsque la Paneurythmie était finie, ils venaient voir le Maître pour lui poser des questions.

Un matin, en traversant la pelouse pour aller en ville, j’ai vu que le Maître était entouré de quelques personnes. Je me suis avancée et j’ai décidé d’écouter car il me restait encore quinze minutes avant que la classe commence. Deux personnes, qui apparemment venaient à Izgrev pour la première fois, curieuses de savoir ce qui s’y passait, étaient en train de parler avec le Maître. L’une demanda :

« Quel est le but de ces exercices et pourquoi les exécutez-vous si tôt le matin à une heure si incommode? – Ces exercices, dit le Maître, peuvent donner de grands résultats. Si chaque matin tous les Bulgares dansaient consciemment la Paneurythmie, alors rien de mal ne pourrait arriver en Bulgarie. Il est grand temps que l’humanité toute entière change sa façon de vivre. »

Et le Maître poursuivit: « Depuis des milliers d’années les nations se sont battues et regardez où elles en sont aujourd’hui! Nous sommes au seuil d’une nouvelle culture basée sur l’Amour qui apportera la fraternité parmi les nations et les gens. Les frontières des états vont disparaître et toutes les nations vivront dans la fraternité. Je parle de ce qui va se passer.

- Et quand cela arrivera-t-il ? Et comment cela va-t-il se passer ?
- Au sein de la nature il n’existe que le développement. Le temps et l’espace sont des qualités humaines. Le nouveau viendra lorsque l’ancien aura été pleinement vécu. En premier lieu, un grand coup de balai viendra nettoyer toutes les vieilles habitudes et les vieux idéaux, et de nouveaux idéaux apparaîtront dans le coeur des hommes. Alors la nouvelle culture basée sur l’Amour et la Fraternité sera établie parmi les nations sur la terre.

Nous dansons la paneurythmie pour entrer en contact avec les êtres invisibles de tous les mondes qui nous aident et de cette façon nous facilitons le parcours de la nation bulgare. Le nouveau viendra, mais n’est-il pas mieux qu’il arrive avec moins de souffrances et moins de victimes ? La nature est un magasin inépuisable, rempli de forces qui sont à la disposition des personnes intelligentes. Le matin, la nature distribue plus abondamment. L’après-midi, d’autres rayons viennent se mélanger à ceux du soleil et ils peuvent même être nocifs.


Je vous le dis, ne désirez pas faire de grandes choses. Il est mieux de commencer par de petites choses. Commencez par servir la bonté! »

J’ai noté ces quelques phrases puis j’ai couru vers l’école où mon travail m’attendait.

Ces pensées exprimées par le Maître datent du 15 juin 1938. »

Extrait de « Peter Deunov, 30 ans auprès d’un Maître » de Milka aux Editions Télesma (épuisé mais trouvable d’occasion sur Amazon.fr)