Merci de votre visite

mercredi 10 décembre 2014

UTILISER DE LA MUSIQUE OCCULTE par Peter DEUNOV



Nous utiliserons la musique occulte à d’autres fins. Car, nous nous engageons, maintenant, dans un domaine extrêmement actif où nous rencontrerons des êtres invisibles qui ne peuvent être domptés que par la musique. C’est pourquoi, la musique est nécessaire. Si de mauvaises pensées vous envahissent, c’est que ce sont de tels êtres. Commencez par leur chanter quelque chose. Supposons, par exemple, que certains êtres viennent - des militaires, avec l’esprit guerrier - et que vous, au réveil, vous commenciez à vous battre avec le premier venu. Comment apaiseriez-vous les esprits ? (Le Maître commence à jouer du violon très doucement en faisant des pauses.) Tous les esprits ici présents qui nous entourent, vont partir.

(Le Maître chante doucement en s’accompagnant de son violon.)

Ces sons existent dans la nature (Le Maître chante « hm, hm, hm, hm, hm... »). Ce sont des exercices occultes rythmiques. Quel que soit votre état, vous pouvez le changer à l’aide de la musique. Vous pouvez aussi utiliser ces exercices, quand vous êtes irrité, afin de modifier l’état de votre énergie. Parfois, l’énergie peut être tellement accumulée, qu’elle risque d’exploser comme une bombe ! (Le Maître joue à nouveau.) Quand vous chantez, passez des chants forts à des chants doux. Aujourd’hui, les musiciens ignorent que de chaque doigt sortent des énergies particulières. Supposons que je prenne, sur le violon, la troisième position avec le troisième doigt et qu’ensuite, je la prenne sur la corde basse avec le deuxième doigt, il en résultera deux sons de qualité et de nature différentes.

Celui qui étudie la musique occulte constatera que les exercices y sont légèrement autres.
Certaines positions des doigts sont les mêmes, mais leur déplacement est particulier. Sachez que seul Paganini connaissait cette technique. Sa manière de jouer ne peut être reproduite, car sa façon de déplacer les doigts était exceptionnelle.

Stimulez votre intellect et pensez, afin qu’une envie de chanter naisse en vous. Le soir, en vous couchant, vous vous direz : « Je veux devenir musicien, musicien, musicien. » Et soyez persuadé que votre bonheur dans le monde ne dépend que de la musique. Quand les commerçants perdent leurs qualités musicales, ils perdent aussi leur crédit. Tous perdent quand ils perdent leur sens de la musique. On se sent alors mal disposé, on offense l’un et l’autre et on leur crée des ennuis. Au contraire, bien disposé pour la musique, vous chanterez et vous vous comporterez de façon musicale. Si on possède le sens musical, on parlera de façon musicale.

En tant que disciples occultes, nous voulons que vous deveniez des musiciens et que vous compreniez la musique occulte et en bénéficiiez. Les gens religieux diront : « Et la lecture ? » Si vous avez des dispositions musicales, vous comprendrez chaque lecture d’une manière différente de celle que vous auriez eue sans cette disposition. L’Esprit divin œuvre toujours musicalement. Quand Il vient, Il ne parle jamais brutalement, mais doucement et rythmiquement. Dans le langage divin, il n’existe pas de paroles inutiles, elles sont peu nombreuses, mais riches de sens. Tous les mots sont précis, on ne peut leur attribuer deux sens. Certaines paroles, dans la Bible, ont plusieurs sens. Cela n’appartient pas à la langue sacrée. La langue sacrée est immuable. Une telle langue existe et est purement divine.

Seul celui qui comprend la musique comprendra cette langue et comprendra la poésie divine en tout. Vous commencerez par la musique et c’est seulement ainsi que vous deviendrez noble et construirez votre caractère. Sans la musique, tous les efforts, dirigés dans n’importe quelle direction, seront vains et réduits à néant. C’est pourquoi je voudrais que plusieurs d’entre vous jouent d’un instrument et chantent. Ainsi, nous aurons des instrumentistes et dès qu’une dispute ou un malentendu se déclenchera quelque part, ils commenceront à jouer et la dispute s’apaisera. Il ne sera pas nécessaire de faire intervenir une commission spéciale. Savez-vous ce que nous allons faire ? Si deux frères s’opposent l’un à l’autre, du fait que nous n’admettons pas qu’ils se confrontent, nous les inviterons à un concert où seront donnés des chants spécialement à leur intention. Ils les écouteront et diront : « Réconcilions-nous. » Si nous envoyons une commission spéciale pour les réconcilier, ils se disputeront malgré tout. Au contraire, si nous les invitons et leur jouons quelque chose, la musique fera ce que nul ne peut faire. Ainsi, nous étudierons la musique occulte du point de vue de son usage.

Certains d’entre vous comprendront plus vite et je m’en réjouis pour eux. Ils exerceront une influence sur les autres en leur donnant le goût de la musique. Je veux que tous, vous ayez l’oreille musicale ! Certains d’entre vous sont en retard, mais ils ne doivent pas se désespérer. Une fin de peloton est aussi nécessaire. Même parmi les derniers, vous pouvez jouer d’un instrument et être entendu.

Ainsi, la musique est un sentiment qui nous aide à développer  vos capacités. La musique est nécessaire au développement de notre intellect et de notre cœur. C’est pourquoi les poètes écrivent leurs poèmes quand la nature se réveille en été, quand les oiseaux chantent ou encore quand ils entendent une jeune fille chanter. Aussitôt rentrés chez eux, ils s’assoient et commencent à écrire. Quand vous chantez, vous êtes transporté ailleurs et vous ne pensez pas être écouté.


Certains chantent pour produire un effet et demandent : « Est-ce que l’on m’écoute ? » Si, lorsque vous chantez ou jouez d’un instrument, vous pensez être écouté, dans ce cas la musique n’est qu’ordinaire. Quand on joue ou chante pour soi-même, c’est alors de la vraie musique. Certains disciples, plus doués, vont beaucoup contribuer à votre développement intellectuel. Quand vous êtes distrait, que vous avez du mal à mémoriser les choses, quand vous perdez la mémoire, cela provient d’un mauvais développement de votre oreille musicale.