Merci de votre visite

lundi 26 janvier 2015

Comment pratiquer les exercices qui nous lient au soleil


Parlons, en premier, du "lever de soleil", auquel nous venons assister. Avant de le contempler, nous devons nous rendre réceptifs, ouvrir toutes grandes nos fenêtres afin qu'entrent en nous l'air, les ondes et les rayons les plus subtils du matin. Laissez de côté tous vos soucis ; oubliez enfants, mari ou femme, afin de vous concentrer totalement sur le roi du monde qui va vous apporter ses bénédictions dans tous les domaines. Ce roi, nous ne savons pas l'apprécier.

Les pierres reçoivent de lui les énergies qui les font évoluer, et c'est lui qui donne tout aux plantes, aux animaux, aux hommes, aux anges et aux archanges. Tous, à part l'homme, savent recueillir cette bénédiction qui leur vient d'en haut, du soleil. A l'aube, les plantes, les animaux, toutes les créatures et toute la création sont frémissants, activement présents, attentifs; seul l'homme pense à n'importe quoi, à des quantités de choses qui n'ont aucun lien avec le divin, avec l'amour. L'homme a une carapace épaisse, et il ne cherche ni à voir ni à sentir. Il faut briser cette carapace. Pour venir assister à ce moment sacré du lever du soleil, on doit se préparer, oublier les pensées ordinaires, s'apaiser, éloigner de soi tout ce qui n'est pas divin, afin de pouvoir se concentrer et méditer librement. Ensuite, on reprendra le fardeau de la journée, et les soucis si on y tient. Continuez à porter ce poids durant des siècles si cela vous plaît, mais pour le lever du soleil, déposez-le.

Par la pensée, liez-vous au soleil avec amour, et parlez-lui: "Combien tu es agréable et bienfaisant! Combien je t'aime! O mon soleil, lève-toi comme amour dans mon âme, comme sagesse dans mon intelligence, comme puissance et liberté dans mon esprit, comme bonté dans toutes mes actions et comme santé dans mon corps physique". Il se produira alors en vous une chose magique. A l'apparition du soleil naissant, quand vous verrez son premier rayon, vous tressaillirez de joie. De cette joie, tout dépend: inspirations et illuminations de la journée. Du premier rayon, tout dépend. A l'instant où il nous touche, nous devons rester lié au soleil et sentir notre Moi supérieur comme étant une parcelle du soleil une de ses flammes. Saisissez-vous de ce secret: il faut s'unir à la force cosmique qui vient du soleil. Nous pouvons y puiser librement, car le moi supérieur est une parcelle du soleil, il l'habite et par lui nous vivons dans le soleil, nous baignons dans sa lumière.

Faisons ce travail de toute notre conscience. Tâchons de sentir que nous sommes sur l'astre qui se lève, que nous regardons vers la terre notre corps venu à notre  encontre, à la rencontre du Moi supérieur. Nous créerons ainsi un cercle magique entre notre personne sur la terre et notre individualité sur le soleil. Nous en recevrons des forces merveilleuses.

Mais si vous vous contentez de regarder l'aurore comme l'homme ordinaire, vous ne gagnerez pas grand-chose. Il faut savoir puiser les énergies les plus subtiles issues du soleil, et cela se réalise par cette identification de la conscience avec le Moi supérieur situé sur le soleil. C'est ce que disent tous les grands Maîtres.

Lié au soleil, on se sentira citoyen du ciel. Selon les moments on se sent plus ou moins étroitement lié à son Moi supérieur. Quand cette liaison est puissante, on sent tout à coup ce que l'on n'avait jamais senti jusque-là, on comprend ce que l'on n'avait jamais compris et on accomplit ce que l'on n'avait jamais accompli. Car notre Moi supérieur sait tout, et quand il y a contact entre nous et Lui, Il peut, par l'intermédiaire de la conscience, nous révéler beaucoup de choses et même nous permettre de prévoir des événements à venir. Il nous dit: tel homme va faire ceci ou cela, telle âme va renaître, tel événement se préparer, etc. Le Moi supérieur peut aussi, Lui seul, transformer, modifier, rapprocher ou éloigner les choses et c'est à Lui que nous devons avoir recours pour agir sur les événements et sur les objets.

Pour bénéficier du lever de soleil, trouvez-vous dehors face à l'Orient avant l'heure où il doit paraître, et contemplez-le juste au moment où il apparaît, pas plus tard. Alors pensez que vous êtes en lui et que de là vous regardez votre corps resté sur terre. De cette façon se crée un lien, un cercle magique entre votre personnalité et votre individualité, laquelle se trouve sur le soleil, d'après les grands Maîtres, et se manifeste ici à travers la personnalité. A mesure que croît cette harmonie entre nous et notre individualité, qui est reine et fille de Dieu, toutes les puissances du Moi supérieur nous sont communiquées.

Les inspirations des poètes et des prophètes sont le résultat d'un accord  entre leur moi ordinaire et leur Moi supérieur. Cet accord grandit et s'approfondit, et ils connaissent toujours plus de révélations, inspirations, bien-être et légèreté intérieurs.

Établir chaque jour ce lien en imaginant être sur le soleil, dans sa lumière et regarder d'un oeil narquois et subtil ce petit moi resté en bas, c'est le moyen le plus réel et le plus efficace de s'approcher de son Moi supérieur. Moins on pense au Moi supérieur, plus on s'éloigne de Lui. Le travail de concentration, de recueillement auquel je vous invite consiste en fait à vous chercher et à vous retrouver. La vérité est que nous ne nous connaissons pas nous-mêmes. Celui qui se connaît soi-même sent, sait et peut tout. Vous ne vous en rendez pas compte encore parce que le lien entre votre moi ordinaire et voir Moi supérieur est instable ou même inexistant. Le Moi supérieur vit sur le soleil. Il voyage; Il nous visite de temps en temps. Votre fidélité aux lois et aux prescriptions Lui permet de se manifester toujours mieux à travers votre personnalité.

Pour vous aider, je vais vous donner deux formules qui vous paraîtront d'abord quelque peu bizarres: plus on diminue sa personnalité, plus on devient un personnage; plus on manifeste sa personnalité, plus on s'efface en tant que personnage. Il faut sacrifier sa personnalité pour devenir vraiment quelqu'un. C'est ce qu'ont fait les Maîtres.

Donc, bien préparé, on vient au lever du soleil et lorsque l'aurore s'épanouit, on commence à prier, méditer, chanter, et glorifier Dieu. Ensuite, on fait des exercices respiratoires et des exercices de gymnastique, et pour finir....on mange des tartines.

Après un tel début, la journée est parfaite. On se sent dispos, renforcé, intérieurement comblé et on peut faire des cadeaux aux autres. La vie devient magnifique. On vit comme un prince ou un roi, et on pourra emporter avec soi des trésors quand on se rendra dans l'autre monde. C'est pourquoi je vous prie d'attacher une grande attention à nos pratiques: venez au lever du soleil, établissez le lien entre vous et le soleil, pénétrez en lui, et aspirez à devenir comme lui, clair, lumineux, chaleureux et vivant pour toute la journée. Si chaque jour le disciple cultive ces idées dans sa tête, aucune force dans la vie ne pourra le retenir captif. Au contraire, une force le soulèvera, l'élèvera et modifiera les conditions de son existence. La nature aime ceux qui l'apprécient et elle ne les laisse pas dans l'obscurité ou l'esclavage.

Pour les disciples qui adoptent nos idées, la destinée changera; ils auront des amis, des richesses, des inspirations s'ils savent respecter et sanctifier ce que la Mère Nature ne cesse de nous donner chaque jour. Les autres, qui passent devant la beauté sans la voir ni la comprendre assisteront vainement au lever du jour; ils resteront tels qu'ils sont.


Textes extraits de plusieurs conférences OMRAAM MIKHAËL AÏVANHOV 1962