Merci de votre visite

samedi 12 septembre 2015

Avoir une attitude Sacrée




Parmi les milliers de choses que les humains ont à apprendre, il y en a une particulièrement, qu’ils ont complètement négligée, c’est l’attitude : l’attitude qu’ils doivent avoir dans la vie envers la nature, envers tous les êtres vivants et envers le Seigneur. Oui, et surtout envers le Seigneur. Cette question de l’attitude est essentielle, car c’est elle qui détermine toute notre vie intérieure et extérieure. L’attitude de la majorité des humains est déplorable ; au lien de tourner la face vers le Seigneur comme l’aiguille de la boussole se tourne vers l’étoile polaire, ils lui tournent le dos, c’est pourquoi ils rencontrent tellement de difficultés et d’épreuves. Personne ne leur a jamais révélé comment trouver la meilleure attitude.

Il y a des années, quand j’étais encore très jeune, en Bulgarie, je n’étais pas assez riche pour m’acheter une radio, et je m’étais fabriqué un poste à galène. Pour capter les émissions, il fallait déplacer une petite aiguille sur le cristal de galène de façon à obtenir un contact. Quand l’aiguille touchait certains points, immédiatement on entendait des paroles, de la musique, tandis que pour d’autres points on n’entendait rien. Ce phénomène m’a beaucoup fait réfléchir.

J’ai compris que si nous n’arrivons pas à percevoir les  messages et les courants qui traversent l’univers en nombre incalculable, c’est qu’intérieurement notre poste à galène n’est pas encore au point. Nous devons donc faire chaque jour des essais pour trouver une attitude correcte envers cette étoile polaire que nous nommons Dieu afin d’ne recevoir toutes les bénédictions : la lumière, l’amour, la joie, la santé…

Tant que les humains auront une attitude grossière, irrespectueuse, ils ne feront aucun progrès. Bien sûr dans les domaines intellectuel, industriel et mécanique où ils s’exercent, ils arrivent à avoir quelques résultats, mais pour tout le reste, c’est le vide, la médiocrité, la bêtise. Cette question de l’attitude est essentielle, mes chers frères et sœurs, et non seulement l’attitude envers le Seigneur, bien sûr, mais l’attitude envers les créatures qui peuplent l’univers et envers la nature.

Les humains ne pensent jamais à mettre en pratique dans le domaine spirituel les lois qu’ils ont découvertes dans le monde physique. Combien de fois je vous ai parlé de la loi de résonance. Prenez par exemple, deux pianos parfaitement accordés : si vous appuyez sur une touche de l’un, la touche correspondante de l’autre répond aussi sans avoir été touchée. De la bonne compréhension de cette loi dépend toute notre évolution. Si je vous dis sans cesse que vous devez tourner la face vers l’Etre le plus beau, le plus grand, le plus puissant, c’est pour que vous puissiez vivres à l’unisson avec lui, recevoir les qualités et les pouvoirs de cet Etre-là, de ce Principe qui possède tout. Tant qu’on ne cherche pas cette attitude, on est emporté à droite et à gauche par les courants les plus nocifs avec lesquels on s’est inconsciemment accordé.

Devant cet Etre sublime qui dirige tout, qui distribue tout, vous devez avoir une attitude de respect, d’émerveillement, de ravissent. Vous direz que vous ne voyez pas cet Etre. Si, vous le voyez ; vous voyez la beauté de la nature, l’harmonie de la création ; vous voyez autour de vous des hommes et des femmes, mais vous ne pensez jamais à remonter jusqu’à l’Auteur de tout ce que vous voyez, l’Auteur n’existe pas ! Nulle part on ne cultive un sentiment sacré, on cherche même à s’en débarrasser parce qu’on trouve que c’est inutile, et on piétine tout, on saccage tout.

Non, mes chers frères et sœurs, vous devez maintenant trouver l’attitude correcte envers le Seigneur, penser toujours à lui avec respect, émerveillement et amour, car à ce moment-là, vous vibrez à l’unisson avec lui, et tout ce qu’il possède : la beauté, la lumière, l’amour, commence à venir vers vous et vous sentez la même joie, le même bonheur, vous vivez dans la même liberté. Ceux qui s’aiment éprouvent les mêmes sensations parce qu’ils vibrent à la même longueur d’onde. Ce sont des lois physiques.

Ayez un sentiment sacré envers cet Etre qui a tout créé avec une telle intelligence, exactement comme vous êtes émerveillé devant la musique, devant les fleurs, devant le chant de certains oiseaux ou la beauté d’une femme. Vous êtes en admiration devant un caillou, devant un papillon… comment pouvez-vous ne pas être en admiration devant Celui qui les a créés ? C’est Lui, le seul, qui mérite votre admiration, et c’est Lui qui est biffé, banni. Voilà pourquoi vous êtes malheureux, faibles, vulnérable.

Vous direz : "Oh, moi je lirai des livres, j’irai m’instruire auprès de tel et tel, et j’arriverai…" Non, jamais car les livres et les humains ne peuvent rien vous apporter à côté de ce que peut vous donner la quintessence de cette Intelligence cosmique.

Retranscrit par Francesca du blog consacré à Omraam à cette adresse : http://herosdelaterre.blogspot.fr/