Merci de votre visite

dimanche 22 novembre 2015

Comme savoir qu’on a trouvé un Maître


Pour un disciple, rencontrer son Maître, c’est trouver une mère qui accepte de le porter neuf mois dans son sein pour le faire naître au monde spirituel. Et une fois qu’il est né, c’est à dire éveillé, ses yeux découvrent la beauté de la création, ses oreilles entendent la parole divine, sa bouche goûte des nourritures célestes, ses pieds le portent dans les différents lieux de l’espace pour faire le bien, et ses mains apprennent à créer dans le monde subtil de l’âme.



Très peu de gens savent ce qu’est réellement un Maître. Certains ont lu des livres qui racontent des histoires invraisemblables ; un Maître est parfait, omniscient, tout-puissant… Il n’a besoin ni de manger, ni de boire, ni de dormir… Il est à l’abri de toutes les tentations, et surtout il passe son temps à faire des miracles. Comme dans le livre de Spalding : "La Vie des Maîtres". 

Combien de gens ont été emballés par ce livre sans se douter qu’il contient toutes sortes d’anecdotes invraisemblables.

Les grands Maîtres, c’est vrai, ont des pouvoirs exceptionnels, mais ils ne les utilisent pas pour faire des prodiges devant les badauds. Apparaître et disparaître, marcher sur les eaux, voler dans l’espace, matérialiser des gestions, traverser les flammes d’un incendie, faire sortir des maisons de terre… même s’il en est capable, un véritable Maître ne le fera pas, car le fait d’assister à de pareils spectacles ne peut pas aider les humains à se transformer…

Un Maître, il faut que vous le sachiez, est fait comme tous les autres hommes ; il a les mêmes organes qui lui font éprouver les mêmes besoins et les mêmes désirs. Et si vous lui couper un morceau de chair, vous verrez que son sang coulera, et qu’il coulera rouge comme celui de tout le monde. La différence, c’est que la conscience d’un Maître est beaucoup plus vaste que celle de la majorité des humains ; il a un idéal, des points de vue supérieurs, et surtout il est arrivé à une parfaite maîtrise de lui-même. Evidemment, pour cela il faut énormément de temps et un travail gigantesque, c’est pourquoi personne ne peut devenir un Maître en une seule incarnation.

Si vous rencontrez un Maître, sachez que toutes les qualités et vertus qu’il manifeste, il ne les a pas acquises dans cette seule vie. Non, il a fallu qu’il travaille pendant des siècles, des millénaires même, et comme les qualités que l’on acquiert par son propre travail ne disparaissent pas au moment où l’on doit quitter la terre, quand il revient il apporte de  nouveau ces qualités. Ainsi, d’incarnation en incarnation, il rajoute de nouveaux éléments spirituels, jusqu’au jour où il devient un véritable conducteur de la lumière et des vertus divines.

Malheureusement, il y a aussi des êtres qui se sont préparés pendant des siècles à devenir des conducteurs du mal, et ce sont des maîtres de la magie noire. L’être humain est libre de choisir le bien ou le mal. Bien sûr, quand il a choisi le mal, même si l’intelligence cosmique le laisse faire pendant un certain temps, dans la mesure où il s’est élevé par son comportement contre l’ordre universel, il finit toujours pas être anéanti. Mais au départ il a le choix. Tant qu’il est vivant, il est livre de se déterminer dans un sens ou dans un autre.

Dans quelques cas très rares, on trouve des êtres qui, malgré cette liberté qui leur est donnée, restent définitivement déterminés. Les grands Initiés, par exemple, sont déterminés pour la lumière et pour l’amour. Certains, bien sûr, ont pu tomber, mais la plupart sont restés des esprits de la lumière. Et d’ailleurs, plus le temps passe, moins la possibilité leur est donnée de changer de direction, parce que grâce à leur travail spirituel ils ont réussi à transformer, à diviniser la matière de leur corps, et elle est devenue comme un métal inoxydable, de l’or pur. Mais tant qu’un être n’est pas arrivé à ce degré d’évolution, il est toujours possible qu’il change de direction, et on a vu des cas dans l’histoire où des mages blancs sont devenus des magiciens noirs.


Les livres de Omraam sur le blog de Francesca : http://herosdelaterre.blogspot.fr/