Merci de votre visite

samedi 12 décembre 2015

NOEL et le mystère de la naissance du Christ



S’il existe quatre fêtes cardinales : Noël, Pâques, la fête de saint Jean et celle de saint Michel, ce n’est pas par hasard ou parce qu’il a plu à quelques religieux de les instituer, mais parce qu’elles correspondent chacune à un moment particulièrement significatif dans le cycle de l’année.

Au cours d’une année le soleil passe par quatre points cardinaux : 

21 mars, équinoxe de printemps ;
21 juin, solstice d’été ;
21 septembre, équinoxe d’automne ;
21 décembre, solstice d’hiver.

Durant ces quatre périodes il se produit dans la nature de grands afflux et circulations d’énergies qui influencent la terre ainsi que tous les êtres qui la peuplent : les plantes, les animaux, les humains.

Le passage d’une saison à l’autre se fait par ces quatre points qui sont comme des nœuds de forces extraordinaires déterminées par chaque saison. Le déclenchement de ces forces est organisé et réglé par de grands esprits qui ont sous leurs ordres beaucoup d’autres esprits, de moindre grandeur, chargé de la répartition des énergies à la surface de la planète. Car une multitude d’esprits sont attelés à ces travaux. Il ne faut pas penser que tout se produit mécaniquement dans la nature, non, tous les changements sont produits par le travail d’entités qui ont la charge de s’occuper des pierres ou des plantes, ou des animaux, ou des hommes.

C’est donc à ces quatre ponts, solstices et équinoxes, que sont attachées les quatre fêtes dites cardinales : Noël, Pâques, la Saint Jean et la Saint Michel.

Au solstice d’hiver préside l’archange Gabriel, à l’équinoxe de printemps l’archange Raphaël, au solstice d’été l’archange Ouriel et à  l’équinoxe d’automne l’archange Mikhaël. Ces quatre fêtes cardinales ont été instaurées par les invités afin de rappeler aux humains qu’à ces dates-là le soleil déclenche dans l’univers des forces particulièrement puissantes qu’ils ont la possibilité de puiser et d’utiliser pour leur évolution. S’ils sont conscients, affectifs, s’ils se préparent et se mettent en harmonie avec le cosmos pour recevoir ces effluves, de grandes transformations peuvent se produire entre eux.


Les livres de Omraam sur le blog de Francesca : http://herosdelaterre.blogspot.fr/